Archives de la catégorie ‘Témoignages

Triangle signalé à proximité d’une base aérienne au Nebraska

five-orbs-triangle

Un article de Ken Pfeifer – WORLDUFOPHOTOS.ORG

Traduction Era pour Investigation Océanographique et OANIS

Lien envoyé par notre ami Gilles Thomas – ODHTV

 

Des lumières qui définissent clairement un énorme triangle …

Lincoln, Nebraska – 18-3-16 – 23:45

Une forme de triangle énorme, définie par une série de lumières tamisées se déplaçant silencieusement et rapidement du Sud vers le Nord sur Lincoln, Nebraska. J’étais assis dehors à la table du patio avec mon chien assis à côté de moi.

La nuit était claire, les étoiles brillaient. Je regardai mon chien, ses oreilles se sont dressées  et il  fixait  quelque chose dans le ciel vers le sud.

C’était très étrange de le voir suivre cette chose des yeux jusque qu’à ce qu’elle soir  juste au dessus. Cela a attiré mon attention parce que il est étrange que des chiens ou des chats suivent des yeux des objets volants tels que les avions ou les hélicoptères.

J’ai suivi le regard de mon chien, et juste au dessus de moi j’ai vu une une série de lumières tamisées qui  définissaient clairement un immense triangle, et il se déplaçait du Nord très silencieusement et très rapidement. Il n’y avait pas de stroboscopes et d’ identificateurs rouges ou verts.

Les lumières ne semblaient pas situées à l’extérieur de l’objet, mais ressemblaient plus à une lumière tamisée qu’on imagine provenir d’une fenêtre. Mon sentiment est qu’il se trouvait à une centaine de mètres d’altitude, pas des milliers parce qu’il y avait un effet de halo autour des lumières causé par l’air humide. L’objet était parfaitement silencieux.

 A partir du moment où j’ai remarqué les oreilles de mon chien se dresser  jusqu’à ce que l’objet disparaisse en direction du Nord…6 secondes tout au plus.

155ième  Unité de l’air force au Nebraska

Une base aérienne de la seconde guerre mondiale, une base aéronavale de la guerre froide et plus tard une installation de l’armée de l’air américaine dans le cadre du Strategic Air Command (SAC), la plus grande partie  de l’aérodrome et de la base d’origine est maintenant la propriété de la Ville de Lincoln, Nebraska. Elle  est utilisée pour les activités générales , commerciales et militaires  de l’aviation, ainsi que d’un parc industriel et logements publics et privés en colocation. L’Aéroport de Lincoln, créé en 1960, a été construit sur le côté est de l’ancienne piste principale le la Base aérienne de  Lincoln.

Avec la fermeture de La base aérienne Lincoln en 1966, la Ville de Lincoln prit possession de ces installations,  de l’aérodrome de l’ancienne base militaire non retenus par la Garde nationale aérienne du Nebraska ou de la Garde nationale de l’armée au Nebraska.

 

L’installation abrite actuellement la 155eme unité de ravitaillement de la garde aérienne du Nébraska (155ARW), un commandement mobile aérien (AMC) – une unité de la garde nationale aérienne qui pilotait le KC-135 R Stratotanker.

La 155 ARW est la deuxième plus ancienne unité de la Garde nationale aérienne de la Nation qui s’est vu offrir offert la reconnaissance fédérale le 26 Juillet 1946 sous le 173e Escadron de chasse. Elle  fonctionne à partir d’une nouvelle installation construite sur le côté sud de la piste principale. La 155eme unité de ravitaillement est commandée par le colonel Keith Schell.

 

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci à   http://www.nuforc.org

via Ufo casebook

 

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 25/04/2016 à : 13h30.

cropped-capture2.jpg

 

Créatures extraterrestres en antarctique et leurs vaisseaux

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

crédit image: Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Un article de Ken Pfeifer – Traduction Era pour Investigation Océanographique et Oanis

oanis 

Un mécanicien de bord, sergent  retraité de la marine américaine qui m’a demandé de l’appeler seulement « Brian. » Il a vécu des expériences de la plus haute étrangeté alors qu’il participait à des opérations de fret et de sauvetage en Antarctique durant la période  de 1983 à 1997, incluant plusieurs observations de disques volants argentés étincelants au dessus des  montagnes Transantarctiques.  Lui et son équipage ont vu aussi un grand trou dans la glace à environ cinq à dix miles seulement du pôle Sud géographique (cercle rose sur la carte) qui était censé être une zone d’exclusion aérienne. Mais lors d’une situation d’évacuation sanitaire d’urgence, ils sont entrés dans la zone d’exclusion aérienne et ont vu ce qu’ils n’ étaient pas censés voir: l’entrée présumée d’une base de recherche scientifique humaine et extraterrestre créée sous la glace.  Puis, dans un camp près de la Terre Marie Byrd, une douzaine de scientifiques disparurent pendant deux semaines et quand ils reparurent,  l’équipage de vol  de Brian reçut l’assignation d’aller les récupérer.  Brian dit qu’ils ne voulaient pas parler et que «leurs visages étaient effrayés. » Brian et son équipage reçurent à plusieurs reprises l’ordre de ne pas parler et on leur dit sévèrement qu’ils n’avaient pas vu ce qu’ils avaient vu. Mais on ne lui a jamais demandé de signer une déclaration de non-divulgation officielle. Alors maintenant qu’il est à la retraite, il a décidé de partager ce qu’il a vu et vécu parce qu’il sait que des êtres qui ne sont pas humains travaillent sur cette planète.

Date : 2 janvier 2015

Déclaration du témoin

J’étais mécanicien à  bord d’un Lockheed LC-130 de la marine américaine. J’ai pris ma retraite après 20 années de service en 1997. Pendant longtemps j’ai eu envie de vous écrire à propos de mon expérience sur le continent antarctique avec des véhicules volants dont on m’a dit de ne pas parler. J’ai servi une partie de mes 20 années dans la marine dans un escadron appelé Escadron de Développement Antarctique Six aussi connu comme  VXE-6. J’ai servi dans cet escadron de 1983 jusqu’à ce que je prenne ma retraire en mars 1997. Etant mécanicien de bord avec plus de 4000 heures de vol à ce titre, j’ai vu des choses que la plupart des des gens n’ont même pas imaginé sur le continent de l’Antarctique. La terre là-bas semble plus extraterrestre que terrienne. Nos déploiements sur cette terre ont commencé à la fin Septembre et se sont terminés à la fin de Février de chaque année jusqu’à ce que l’escadron soit dissout en 1999. Cette période de l’année est propice aux expériences scientifiques en raison des températures plus clémentes et des journées de 24 heures de lumière du jour. Pendant mon séjour dans l’escadron je me suis envolé vers presque toutes les parties du continent de l’antarctique, y compris le pôle Sud plus de 300 fois. La station Mc Murdo, qui est à 3,5 heures de vol de la station du pôle Sud a été le point névralgique de l’escadron lors de nos déploiements annuels. Entre ces deux stations se trouve une chaîne de montagnes appelée TransAntarctique et avec ce que nous appelions Temps clair sévère,  de McMurdo au Pôle Sud, les Transantarctiques sont visibles depuis les altitudes où l’avion a volé entre 25 000 à 35 000 pieds (entre 7620 mètres et 10.668 mètres) . Lors de plusieurs vols vers et à partir du Pôle Sud, notre équipage a observé des véhicules aériens virevoltant autour de la cime des TransAntarctiques presque exactement au même endroit à chaque fois où nous volions et les visualisions. Ceci est très inhabituel pour le trafic aérien là-bas parce que les seuls avions qui survolaient le continent étaient ceux de notre escadron. Chaque aéronef savait où se trouvaient les autres à cause du suivi des horaires de vol. Une autre question unique avec la station du pôle Sud est que notre avion n’était pas autorisé à survoler une zone désignée à 5 miles de la station.  On nous a déclaré que c’était en raison d’un camp d’échantillonnage de l’air dans cette région. Cela n’avait aucun sens pour aucun de nous dans l’équipage parce qu’en deux occasions nous avions du survoler cette zone. Une fois en raison d’une évacuation médicale du camp australien appelé Camp Davis. Il était sur le côté opposé du continent et nous avons dû faire le plein à Pôle Sud et le trajet direct vers Camp Davis passait juste au-dessus de la station d’échantillonnage de l’air. La seule chose que nous avons vu en survolant ce camp était un très grand trou qui entrait dans la glace. Vous auriez pu faire voler un de nos LC130 dans cette chose.

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

C’est après cette mission d’évacuation sanitaire que nous avons été brieffés par quelques « fantômes » (agents de renseignements je suppose) de Washington DC et on nous dit de ne pas parler de cette zone que nous avions survolée. L’autre fois où nous avons approché « Le Camp d’échantillonnage de l’air » nous avions eu des pannes de navigation et des pannes électriques à bord de l’avion et on nous a dit de quitter immédiatement la zone et de faire un rapport à notre chef d’escadron dès notre retour à McMurdo. Pas la peine de vous dire que notre pilote (commandant de bord) s’est fait botter les fesses et que notre équipage est resté hors des approvisionnement du Pole Sud pour plus d’un mois. Il y a eu plein d’autres fois où nous avons vu des choses qui sortaient de l’ordinaire. Un camp à la périphérie (près de la terre Marie Byrd) où nous avions laissé des scientifiques et leur équipement n’a plus communiqué avec  Mc Murdon pendant deux semaines. Notre équipage est retourné au camp pour voir si les scientifiques allaient bien. Nous n’avons pas trouvé âme qui vive. La radio fonctionnait bien puisque nous avons appelé McMurdo pour vérifier qu’elle fonctionnait correctement. Nous avons quitté le camp et avons regagné McMurdo suivant les ordres de notre commandant. Une semaine plus tard les scientifiques se sont montrés de retour à leur camp et on appelé McMurdo pour que quelqu’un vienne les récupérer. Notre équipage vola de nouveau là bas pour les récupérer puisque nous les y avions déposés et que nous connaissions le terrain et l’endroit. Aucun des scientifiques n’a voulu parler aux membres de l’équipage et pour moi ils semblaient effrayés. Dès notre retour à McMurdo, on les a  mis (les scientifiques) dans un autre avion de notre escadron et ils ont été conduits à Christchurch en Nouvelle Zélande. On n’a plus jamais entendu parler d’eux. Leur équipement qu’on avait rapatrié du camp fus mis en quarantaine et renvoyé par bateau aux Etats Unis escortés par les mêmes agents de renseignements qui nous avaient débriefés à propos du  survol du camp d’échantillonnage de l’air/grand trou dans la glace. Je pourrais continuer indéfiniment de parler des choses et situations que j’ai observées lors de  ma tournée avec VXE-6. En bavardant avec les équipages, il ressort qu’il y a une base OVNI au Pôle Sud et certains membres d’équipage ont entendu des scientifiques qui travaillent au Pôle parler d’EBEs (Entité Biologique Extraterrestre) qui travaillent en interaction avec les scientifiques dans ce camp d’échantillonnage de l’air ou grand trou dans la glace.

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

 Remarque : Les deux premières images sont des illustrations

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Remerciement spéciaux à   Linda Moulton Howe

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 22/02/2015 à : 23h40.

cropped-capture2.jpg

Ovni Triangulaire Lac Supérieur

4iy

Matisse sylvain crédit: investigation oceanographique et oanis

Matisse sylvain crédit: investigation oceanographique et oanis

oanis« Notre correspondant au Québec Marc  Saint-Germain nous autorise la publication de sa vidéo mise en ligne concernant une affaire. »

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 geysergif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le: 02/09/2014 à : 11h45.

cropped-capture2.jpg

 

Mystérieuse lueur rouge dans le Pacifique ( suite)

crédit:   JPC van Heijst

crédit:
JPC van Heijst

Note adm: oanis

Dimanche 31 Août 2014 à : 22h30.

« Nous avons essayé d’en savoir plus sur l’article intitulé:

Une mystérieuse lumière repérée dans l’océan Pacifique, reste à savoir si l’observation est due à une manifestation  d’ordre naturel (volcaniquesismique, géophysique ou autre..) ou bien plus exotique venant de quelqu’un niché dans les profondeurs.

Faisant suite à cet article sur la lueur aperçue dans le pacifique, voici le récit du Pilote lui même repris sur son blog et traduit par le site « :

bistrobarblog.blogspot.fr

 

Un éclair suivi d’une lueur rouge mystérieuse venant sous l’océan Pacifique vient d’être découvert …

 

JPC Van Heijst (dont le pseudo est « Flying Dutchman« , Hollandais VOLANT), est un néerlandais qui pilote sur Boeing 747. Il relate sur SON BLOG une expérience curieuse et un peu inquiétante vécue en survolant le Pacifique, entre Hongkong et l’Alaska.

Une lueur rouge orangée d’origine inconnue au-dessus de l’océan Pacifique – 24 août 2014

La nuit dernière en survolant l’océan Pacifique quelque part au sud de la péninsule russe du Kamchatka, j’ai vécu le truc le plus impressionnant de ma carrière de pilote.
 

5 heures environ après avoir décollé et laissé derrière nous le Japon, nous étions en vitesse de croisière à un confortable 10.300 mètres, à environ 4 heures et demi de notre destination, l’Alaska.

Nous avions entendu parler par radio des séismes d’Islande, du Chili et de San Francisco et comme il y avait quelques volcans sur notre route qui pourraient faire éruption durant notre vol, nous avons fait un double-point de vérification avec la régulation en quittant Hongkong pour savoir s’il y avait une nouvelle activité sur notre route.
 
Puis très loin devant nous, juste au-dessus de l’horizon, a jailli un intense flash lumineux. Il ressemblait à un éclair, mais bien plus intense et dirigé à la verticale. Je n’avais jamais vu rien de comparable auparavant et il n’y a eu aucun autre flash avant ou après cette unique explosion de lumière.
 
 
 Comme il n’y avait aucun orage sur notre route ou sur le radar météo, nous sommes restés en alerte pour de possibles orages non visibles par radar qui pourraient entraîner des problèmes ultérieurs.

J’ai décidé de tenter de photographier le ciel nocturne et l’étrange lueur verte qui recouvrait tout l’hémisphère nord. Je pense que c’était une sorte d’aurore boréale, mais c’était beaucoup plus dispersé, jamais vu non plus quelque chose de ce genre avant. Vingt minutes de vol plus tard, j’ai remarqué qu’une profonde lueur rouge orangée apparaissait devant nous et c’était un peu bizarre car il était censé ne rien y avoir d’autre en dessous de nous que l’océan infini sur des centaines de kilomètres. Une ville distante ou un groupe asiatique de bateaux de pêche au calmar n’auraient aucun sens dans cette zone, en dehors du fait que les lumières visibles étaient beaucoup plus grandes en taille et avaient une lueur rouge orangée, au lieu du jaune et blanc habituels que produiraient des villes ou des navires.

Plus nous approchions, plus la lueur devenait intense, illuminant les nuages et le ciel en dessous de nous d’une effrayante lueur orange. Dans une partie du monde où il n’est censé y avoir que de l’eau. La seule cause possible qui nous est venu à l’esprit pour cette lueur rouge serait l’explosion d’un immense volcan juste sous la surface de l’océan, 30 minutes environ avant le survol de sa position exacte.
 

Avec l’aéroport le plus proche à au moins à 2 heures de vol, l’idée de voler en pleine nuit dans un panache de cendre invisible et très dangereux au-dessus du vaste océan Pacifique, ne nous emballait pas vraiment. Par chance, nous n’avons rien rencontré de ce genre, mais avec cette effrayante lueur rouge orangée inexplicable à la surface de l’océan, nous étions tout sauf à l’aise. Il n’y avait pas non plus d’autre trafic près de notre position ou sur la même route qui confirmerait tout ce que nous avions observé ou si nous avions rencontré un genre de nuages de cendres.

Nous avons rapporté nos observations au Contrôle du Trafic Aérien et une enquête sur ce qui est arrivé dans cette région isolée de l’océan a démarré aujourd’hui.

Prenez note que les photos sont prises avec un ISO (sensibilité) extrêmement élevé, ce qui explique leur qualité moyenne. J’ai ajouté une vue d’ensemble de notre route avec un marquage de l’emplacement.

Maintenant j’espère juste que si une nouvelle île s’est formée là, au moins on pourra lui donner mon nom en tant que son découvreur officiel : )

Ce serait sympa !

Mise à jour : ajouté 4 nouvelles photos et une carte de Google Earth avec la géographie sous-marine. L’une des photos montre nos feux d’atterrissage illuminant le ciel devant car nous avions peur d’une rencontre possible avec un nuage de cendres. Nous avons pénétré dans une fine couche de nuages 5 minutes après avoir dépassé la lueur rouge, mais aucune cendre n’a été détectée ou rencontrée.

 
Allez les voir sur le site de Flying Dutchman, d’autres photos en ligne en cliquant dessus pour les agrandir.
 
Source : 

geysergif

Mise à jour investigation oceanographique et Oanis, le :31/08/2014 à 22h30.

cropped-capture2.jpg

 

Un marin de la garde côtière révèle une rencontre avec un humanoïde

Cutter est le terme utilisé par la Garde côtière des États-Unis pour désigner ses navires en service. Un Cutter mesure 65 pieds ou plus de longueur, avec un équipage affecté de façon permanente, ainsi que leurs logements à bord.  ​(Crédit: Wikimedia Commons)

Cutter est le terme utilisé par la Garde côtière des États-Unis pour désigner ses navires en service. Un Cutter mesure 65 pieds ou plus de longueur, avec un équipage affecté de façon permanente, ainsi que leurs logements à bord.
​(Crédit: Wikimedia Commons)

Article source: ovnis-direct.com/

Publié le 16/06/2014

Un ancien marin de la Garde côtière des États-Unis rappelle un incident impliquant un objet de forme ovale qui se déplaçait à 200 mètres de son navire et dans lequel il aperçut un « pilote humanoïde » avant de disparaître rapidement.
 
Le témoignage a été publié le 13 juin 2014 par le Mutual UFO Network (Affaire l’affaire 57018).
 
L’incident s’est produit à la fin de l’année 1978 ou au début de l’année 1979, près de Cuba. Le témoin se trouvait à côté d’un de ses collègues au moment de l’observation.

​« J’ai été témoin d’un engin de forme ovale et transparent qui survola l’arrière du navire, puis 100 à 200 mètres plus loin, » a déclaré le témoin.
« Je ne pouvais voir clairement l’intérieur de l’engin, mais je vis le pilote humanoïde se retourner brusquement pour nous regarder. »
 
L’apparition fut furtive.

Le témoin dans l'affaire 57018 a déclaré que le navire de la Garde côtière était près de Cuba. (Crédit: Google)

Le témoin dans l’affaire 57018 a déclaré que le navire de la Garde côtière était près de Cuba. (Crédit: Google)

​« Plusieurs années plus tard, j’ai trouvé quelque chose sur le NET qui ressemblait exactement à la créature dont j’ai été témoin » déclara le témoin.
 
Aucune image ou illustration n’a été incluse dans le rapport du MUFON.

United States Coast Guard Cutter Ariadne, basé à St. Petersburg, en Floride, en patrouille dans le détroit de Floride, automne 1965, est un exemple du type de navire sur lequel le marin se trouvait durant l'observation.  ​(Crédit : Wikimedia Commons)

United States Coast Guard Cutter Ariadne, basé à St. Petersburg, en Floride, en patrouille dans le détroit de Floride, automne 1965, est un exemple du type de navire sur lequel le marin se trouvait durant l’observation.
​(Crédit : Wikimedia Commons)

Source

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 16/06/2014 à : 21h00.

cropped-capture2.jpg

OANI en Californie 18 mars 2013

credit: KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG WWW.UFOCASEBOOK.COM

Crédit : KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

 

Traduction Era pour Investigation Océanographique et OANIS

 

Alors que je rentrais chez moi en voiture aux environs de 21:15 le 18 mars 2013 je me dirigeais vers le sud sur l’autoroute de la côte pacifique ( Pacific Coast Highway ). Je me suis arrêtée à un rond point  à Latigo Canyon pour tourner à gauche et j’ai du attendre en raison du traffic. Pendant que j’attendais quelque chose a attiré mon attention sur la plage. J’ai cru voir un bateau en feu. J’ai alors pu tourner. Je me suis garé dès que possible et j’ai attrapé mon appareil photo, fermé la voiture. j’allais appeler le 911 pour signaler un incendie , mais j’ai alors réalisé que ce n’était pas un bateau. J’ai alors continué d’observer ces orbes ronds et lumineux sortir de l’eau, les deux premiers sont montés approximativement à 30 mètres  (100 pieds)  dans les airs puis ont tourné et sont passés directement  au dessus de moi et ont continué vers les montagnes. Les sept qui restaient, une fois arrivés à la même altitude, se sont dirigés au nord tout droit vers la côte. J’étais  dans un tel état ​​de choc,  qu’il ne m’est pas venu à l’idée de prendre des photos  jusqu’à ce que les deux premiers aient disparu. J’étais très effrayé. J’ai alors essayé de les filmer, mais ma caméra n’arrêtait pas de s’éteindre. J’ai beaucoup de vidéos de moins d’une minute et quelques images fixes.   Il semblait qu’ils avaient changé ou s’étaient  transformés en un gros orbe lumineux en changeant de couleur. Comme j’étais garé j’ai commencé à voir d’autres automobilistes se garer et sauter hors de leur voiture pour enregistrer cet événement sur leurs téléphones portables.

Les deux qui étaient passés au dessus de ma tête semblaient être orbes ronds avec une substance  liquide qui ressemblait à du plasma qui tournait en son sein? C’est difficile à expliquer puisque je n’ai jamais vu quelque chose de semblable. J’avoue que j’ai commencé à paniquer quand je me suis rendu compte qu’ils venaient tout droit vers moi. Puis lorsque j’ai réalisé que ce n’étaient pas des « vaisseaux spatiaux » je me suis senti plus calme.

Je n’ai aucune idée de ce dont il s’agissait et je serais ravi que vos experts jettent un coup d’oeil à mes films. J’ai été témoin de quelque chose que je ne peux pas expliquer, et ça me rend fou. Merci à vous pour cet endroit où signaler ces observations. Il m’a fallu un certain temps pour vous trouver, mais je suis heureux d’en avoir  parlé à  quelqu’un enfin.

REMARQUE : L’image ci-dessus est une Illustration.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Remerciements à  WWW.UFOCASEBOOK.COM

geyser

gif

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le : 21/09/2013 à : 13h40

cropped-capture2.jpg

Publié 21 septembre 2013 par Sylv1 dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s), Témoignages

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

RR3 Sur une Plage de Malaisie

 Un article de Ken Pfeifer World Ufo Photos

Traduction Era pour Investigation Océanographique et Oanis

 

Illustration par les Témoins Source : Ken Pfeifer

Illustration par les Témoins
Source : Ken Pfeifer

 

8 Octobre 2005 Kota Kinabalu Malaisie

 

Le matin du 8 octobre 2005 nous avons mon épouse et moi déposé notre fille de  18 ans à l’école. Il était environ 6 h 50 du matin et nous avons décidé de nous rendre à la plage voisine en attendant l’ouverture des magasins afin de prendre notre petit déjeuner. Nous avons atteint la plage vers 7 heures. Là nous nous sommes assis sur les marches en béton face à la mer vers l’ouest. Il était 7 heures 05 et le soleil brillait déjà très fort lorsque mon épouse remarqua quelque chose d’inhabituel sur l’eau à 500 mètres du rivage et elle attira mon attention dessus. Ce que je vis ressemblait à une bande de vague blanche se brisant à la surface de l’eau. La « vague »‘ se déplaçait sur l’eau en parallèle à la plage à notre gauche.  C’est alors qu’elle m’a demandé s’il ne s’agissait pas plutôt d’un dauphin, mais je lui ai dit que cela se déplaçait trop vite même pour un dauphin et que c’était probablement trop grand.

La « bande de vague blanche » selon mon estimation mesurait au moins de 8 à 9 mètres de long.  Ce n’était absolument as un bateau non plus, parce que je pouvais voir était juste une bande d’eau se brisant à la surface et rien au dessus. Maintenant la plage où nous nous trouvions était juste au centre d’une  douce baie   avec l’aéroport international de Kota Kinabalu à environ 3 kilomètres à notre gauche à la fin de la baie. La bande d’eau blanche se dirigeait vers l’aéroport à une vitesse de peut-être environ 30 ou 40 Kmh.

Après 2 minutes et peut être à mille mètres de l’endroit où nous l’avions d’abord aperçue, un engin gris/blanc a jailli de l’eau juste où se trouvait la vague blanche et il a continué  à se déplacer dans la même direction, sauf que cette fois ci il volait dans l’air. D’après ce que j’ai pu voir, je ne pouvais faire de rapprochement avec aucun moyen  classique  de propulsion que je connais , pas de l’hélice , pas de rotors , aucun échappement de jet et totalement silencieux   de là où j’étais.

Alors qu’à distance je pouvais entendre les avions décoller et atterrir, ce vaisseau volant était totalement silencieux. Il volait tout droit en direction du couloir aérien et il volait bas frôlant presque la cime des arbres à proximité et il a traversé l’extrémité ouest de la piste sous la fenêtre d’approche qui faisait face à la mer. Une ou deux minutes plus tard le vaisseau volant disparut au loin  Il ne s’est jamais dirigé vers le ciel, mais en fait a disparu quelque part dans les collines lointaines.

Je n’ai vraiment pu trouver aucune explication à cette observation que nous avons faite mon épouse et moi. Malheureusement je n’avais pas apporté mon appareil photo et je n’ai aucune preuve de cette observation. Il n’y avait pas d’autre témoins non plus bien qu’il y ait eu quelques joggeurs sur la plage lorsque cela s’est passé, mais personne ne regardait la mer durant son jogging.  Je suppose que j’étais trop ébahi pour crier après eux et attirer leur attention sur le phénomène.

Est-ce que cette observation peut-elle  être expliquée par un objet manufacturé conventionnel ou un phénomène naturel ?   Je n’ai aucune explication . Je suis ministre laïc catholique et   catéchiste . Un éducateur de la foi . Je ne mens pas .

REMARQUE : L’ image ci-dessus est une illustration des témoins.

 

Source Ken Pfeifer

Source Ken Pfeifer

 

Source :

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

THANKS TO WWW.UFOEVIDENCE.ORG AND

WWW.PHANTOMSANDMONSTERS.COM

 

lxqax

gif

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le: 08/09/2013 à : 11 h 00

cropped-capture2.jpg

 

%d blogueurs aiment cette page :