Archives de avril 2021

Pentagone : Nouvelle vidéo de la Navy certifiée

Capture d’écran vidéo source Extraordinary beliefs.com «Je peux confirmer que les photos et vidéos référencées ont été prises par le personnel de la Marine. L’UAPTF a inclus ces incidents dans ses examens en cours », a déclaré Susan Gough, porte-parole du Pentagone.

Merci à Claude pour cette information

Source : https://www.extraordinarybeliefs.com/

Un article de JEREMY KENYON LOCKYER CORBELL 8 avril 2021

Traduction Era pour Area51blog et Investigation Océanographique et OANIS

Remarque de Era

Info ou Intox ?

Les informations données dans l’article ci-dessous n’engagent que la source et l’auteur. A vous de vous faire votre propre opinion au vu des vidéos et photos. Véritables ovnis et pan ou simple tests de missiles sidewinder ou flares (fusées éclairantes) ?

En 2019, la marine américaine a photographié et filmé des OVNI en forme de «PYRAMIDE» et des véhicules transmédiums* (amphibie air-eau-terre) avancés; voici ces images. Ce n’est qu’une partie de l’histoire et des preuves visuelles relatives aux incursions d’OVNIS / PAN par des véhicules volants transmediums avancés inconnus (UATV) – engageant nos navires de guerre de l’US Navy.

Le 1er mai 2020, un briefing classifié a été généré sur la présence des OVNI / PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés) via le Bureau du renseignement naval. Ceux qui sont familiers avec le briefing m’ont dit que l’objectif était de déstigmatiser le problème des PAN et de promouvoir une plus grande collecte de renseignements concernant les incursions des PAN et les rencontres avec des déploiements militaires actifs. Ce briefing sur les PAN faisait suite à un briefing précédent du Bureau du renseignement naval , généré le 18 octobre 2019. Tous deux ont été distribués sur un large éventail de plates-formes de réseau de renseignement (telles que SIPRNet, JWICS et divers systèmes Intelink).

J’ai pu obtenir des informations concernant ces séances d’information et d’autres séances d’information liées aux PAN – ainsi que – deux diapositives non classées et certaines des images de PAN capturées par l’armée les plus intrigantes que j’aie jamais vues.

Le contexte entourant ce contenu est important à comprendre – car sa valeur probante est mieux démontrée à travers le prisme de la provenance. Je veux que vous compreniez pourquoi cette nouvelle preuve mérite toute votre attention – si elle n’est pas intrinsèquement évidente pour vous.

CONTEXTE

En tant que cinéaste d’investigation et journaliste travaillant dans le domaine de la recherche sur les ovnis, je reçois quotidiennement des communications anonymes et des données. C’est quelque chose que j’ai demandé publiquement, il y a longtemps. J’ai fourni mes informations de contact et j’ai invité les gens à communiquer avec des cas et des pistes concernant le phénomène OVNI. J’ai répété cette demande à la radio, à la télévision et dans les podcasts populaires.

Cette tactique a fonctionné – vraiment, vraiment bien.

Au fil des ans, l’afflux d’informations qui me parvient est devenu presque ingérable. Je reçois maintenant pas moins de 900 communications exploitables par mois – souvent avec de grandes pièces jointes audio, photos et vidéo. Je fais de mon mieux pour examiner et classer ces pistes en catégories prioritaires – la priorité absolue est donnée aux meilleures preuves physiques avec la plus grande possibilité d’être corroborées par plusieurs témoins fiables. Les rapports militaires occupent généralement la première place dans ma hiérarchie de tri – en raison de la documentation complète et de qualité souvent exécutée de manière obligatoire en raison de la bureaucratie inhérente aux opérations gouvernementales.

La vérification de l’authenticité des matériaux obtenus est la prochaine étape. Cela s’avère généralement être un processus exhaustif et long. J’utilise un réseau de confiance que j’ai construit au fil des ans lors de la vérification des informations potentiellement sensibles. Le journaliste d’investigation George Knapp est toujours mon premier appel, car il a navigué dans ces eaux troubles pendant des décennies avant mes propres efforts. En combinant nos forces, nous sommes capables de toucher des contacts dans presque tous les secteurs, y compris l’armée et le renseignement.

Un exemple de cet obstacle dans le reportage – c’est que je pourrais avoir de superbes images et vidéos d’ovnis provenant de sources militaires – mais si je ne peux pas vérifier l’origine et la garde des preuves… j’ai une politique de ne pas poursuivre ou de ne pas publier.

Les informations relatives à cette affaire n’étaient pas différentes. J’ai obtenu les documents il y a un certain temps parmi des données anonyme. Un contexte écrit détaillé accompagnait chaque élément. Mon défi consistait à activer mon réseau dans le but de valider ou de réfuter certaines des affirmations et des détails fournis. Cela se fait à la fois en exploitant les matériaux eux-mêmes pour révéler les métadonnées – ainsi qu’en trouvant ceux qui auraient connaissance des événements décrits ou qui sont confirmés être en mesure d’avoir une conscience directe des éléments que j’ai obtenus. Cela a pris du temps – m’a semblé des siècles- mais cela a payé. George Knapp et moi avons pu vérifier les matériaux que vous vous apprêtez à considérer. Je peux confirmer leur authenticité – ainsi que – le récit qui m’a été fourni lors de leur présentation.

Ce sont des photos et des vidéos authentiques de véritables rencontres militaires avec des OVNIS – générées pour éduquer les officiers du renseignement de haut niveau au sein de notre armée sur la nature et la présentation du phénomène PAN / OVNI.

Voici ce que je sais de ces images et du briefing du renseignement qui les contenait.

BRIEFING / APERÇU

  • Ce briefing du renseignement a été généré pour éduquer le personnel sur la question des OVNIS / UAP.
  • Ce briefing du renseignement a été généré pour déstigmatiser et promouvoir plus de collecte d’informations, concernant la question des PAN.
  • Ce briefing du renseignement contient de nombreux cas récents de PAN avec des preuves photographiques et vidéo pour illustrer des éléments de la question des PAN.
  • Ce briefing du renseignement contient environ 10 vidéos (FLIR et HUD) et environ 10 à 12 photos documentant certains de ces PAN.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 1

  • Une série d’événements décrite implique l’USS Russell.
  • Cette série d’événements PAN a eu lieu en juillet 2019 – impliquant le Strike Group 9 (groupe de frappe) dans les zones d’alerte au large de San Diego.
  • L’USS Russell a observé et enregistré plusieurs engins en forme de «pyramide» (voir l’image et la vidéo ci-dessous).
  • Les observations de cette série de rencontres ont été notées en détail.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 2

  • Une série d’événements décrite implique l’USS Omaha.
  • L’USS Omaha a observé et enregistré un engin de forme «sphérique» (voir l’image ci-dessous). Il est à noter que l’engin «sphérique» a été soupçonné d’être un véhicule transmédium et a été observé en train de descendre dans l’eau sans destruction.
  • Il est à noter que l’engin «sphérique» n’a pas pu être trouvé à son entrée dans l’eau – et qu’un sous-marin a été utilisé pour la recherche. Les observations de cette série de rencontres ont été notées en détail.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 3

  • Une série d’événements décrite implique un pilote de FA-18 et un officier en charge des systèmes d’armement le 4 mars 2019
  • Une série d’événements a eu lieu dans la zone d’alerte W-72 (espace aérien en haute mer) au large d’Oceana.
  • Cette série impliquait l’officier en charge des systèmes d’armement prenant des photos du PAN sur son téléphone portable personnel depuis le cockpit.
  • Le briefing du renseignement précise que l’officier a capturé TROIS vaisseaux différents sur le même sorti avec le même téléphone portable.
  1. Le PAN «en forme de gland» (rendu public pour la première fois sur Twitter / 11 mai 2020)
  2. Le PAN «dirigeable en métal w/charge utile » (rendu public pour la première fois via Mystery Wire / 6 avril 2021)
  3. Le PAN «SPHERE» (rendu public pour la première fois via Mystery Wire / 6 avril 2021)
juillet 2019 / USS Russell / Zone d’alerte au large de San Diego / Strike Group 9 / UAS = Système aérien sans pilote
USS Omaha / UAS = Système aérien sans pilote

REMARQUE: Il est important de mentionner que veiller à ce que les sources puissent parler librement et de manière anonyme aux journalistes et aux reporters est une protection clé fournie par la loi Shield. Ces protections du privilège des journalistes – sont établies par le premier amendement et appliquées par la Cour suprême des États-Unis. Dans une société démocratique et libre, la loi Shield est une contre-mesure visant à empêcher l’influence du pouvoir de nier la transparence.

Publié 11 avril 2021 par Era dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s)

Tag(s) associé(s) : ,

Mouvements étranges dans l’océan indien .

Crédit photo : .tripadvisor.fr

Article envoyé par notre contact Claude G, que nous remercions .

Article source : soloparanormal.comTraduit par investigation océanographique et OANIS.

Selon un article de National Geographic PUBLIÉ LE 28 NOVEMBRE 2018, les stations sismiques allant du Madagascar au Canada,ont détecté une série de vagues mystérieuses qui ont secoué les fonds marins de l’océan indien pendant un peu plus de 20 minutes .

Les chercheurs en charge d’analyser les sismographes ont ciblé le secteur d’origine quelque-part

au large de l’île de Mayotte, les vagues étranges auraient leur point d’origine situé à environ 24 kilomètres de Mayotte (île française) .

Dans un communiqué au National Geographic , Göran Ekström, un sismologue de l’université de Columbia, spécialisé pour les séismes inhabituels :  » Je ne pense pas avoir vu quelque chose de semblable . » Les signaux créés par les vagues de Mayotte sont ressortis « propres », avec un motif de zigzag qui a mis 17 secondes à se répéter.« 

Les scientifiques nomment ces types d’ondes, des ondes* monochromatiques, ( *

Contrairement à la lumière blanche, qui est composée de nombreux composants, la lumière monochromatique est celle qui est composée de composants d’une seule couleur. Autrement dit, il a une seule longueur d’onde , correspondant à cette couleur.

Cela signifie que pour produire un rayonnement monochromatique, des électrons sont générés en chauffant un filament puis accélérés dans un champ électromagnétique , les électrons à haute énergie entrent en collision avec une anode avec une vitesse suffisante pour pénétrer les couches électroniques externes du matériau de l’anode. Lorsque l’électron entre en collision avec la couche d’électrons K, l’électron incident retire son orbite vers l’ électron de la couche K. L’ atome perd l’un de ses électrons de couche K et se trouve dans un état métastable, par conséquent l’électron de la couche L entre pour remplir la couche K.

L’exemple le plus représentatif de ce type de lumière sont les diodes laser , car leur longueur d’onde ne varie que de quelques millièmes de nanomètre . Il est à noter que la monochromaticité pure n’existe pas en tant que telle, c’est donc une caractéristique idéale.) dont l’origine est mystérieuse. Les scientifiques tentent toujours de comprendre ce qui a causé les vagues mystérieuses ce jour là . Beaucoup soupçonnent que c’est lié à un essaim en cours dans la région .

Une équipe française (service géologique français du BRGM), a annoncé que cet incident pourrait être un signe que le magma situé sous cette île volcanique se déplace vers la côte . D’autres prétendent ça pourrait être un tremblement de terre » lent »,qui est passé inaperçu , voire une éruption sous-marine .

Cependant des ufologues pensent que le mystère de ces vagues est du à l’activité d’OSNIS ( Objets Sous-Marins Non-Identifiés ou OANIS) .

Les opinions des uns et des autres divergent .

Ces différences d’opinion sont dues à notre ignorance concernant les profondeurs océaniques admettent les experts .

La question demeure. Qu’est – ce -qui aurait pu provoquer les mouvements étranges ?

Autre question . Ces mouvements auront-ils une explication naturelle, où serions nous confrontés à un autre « grand mystère « , caché dans les profondeurs de l’océan indien ?

Données annexes du National Geographic

« Mayotte fait partie de l’archipel des Comores, un chapelet d’îles volcaniques situés au nord-ouest de Madagascar. Bien que la région ne soit pas complètement dépourvue d’activité volcanique, Mayotte était restée paisible depuis bien longtemps : la dernière éruption connue avait en effet eu lieu il y a plus de 4 000 ans. Toutefois, depuis mai 2018, l’activité géologique de Mayotte a repris de plus belle. Depuis le début des épisodes sismiques, plus de 1 800 séismes de magnitude inférieure à 3,5 ont frappé la minuscule île. L’île elle-même semble se déplacer avec un décalage de 1,5 cm vers l’est et un enfoncement d’environ 1 cm chaque mois depuis la mi-juillet.

C’est en novembre que les curieuses ondes basse-fréquence ont initié leur propagation mondiale et se sont maintenues pendant plus de 20 minutes. Leur fréquence étant trop faible pour qu’elles soient ressenties par l’Homme, seule une personne a remarqué le signal étrange sur les écrans de sismogramme en temps réel de l’US Geological Survey.

Publié 6 avril 2021 par Sylv1 dans géologie et propriétés physiques marine

Les drones qui ont envahi les navires de guerre américains ne sont toujours pas identifiés, selon le chef de la marine

Article et image source : nbcnews.com

Traduction investigation océanographique et OANIS.

L’armée devrait présenter un rapport plus tard cette année au Congrès sur les «phénomènes aériens non identifiés».

6 avril 2021 à 05h24 CESTPar Dan De Luce

Les drones qui ont plané autour des destroyers américains pendant des heures au large de la côte californienne restent non identifiés plus d’un an et demi après l’épisode, a déclaré l’officier supérieur de la marine.

L’adm.Michael Gilday, chef des opérations navales, a parlé des vols de juillet 2019 lundi lors d’un événement du Defense Writers Group à Washington. Gilday a déclaré que l’incident – et d’autres observations similaires – étaient toujours en cours d’évaluation.

Lorsqu’on lui a demandé si la marine avait identifié les drones qui volaient près des navires de guerre américains près des îles anglo-normandes au large de la Californie du Sud, Gilday a répondu: « Non, nous ne l’avons pas fait. »

Un rapport indique que des drones mystérieux ont plané au-dessus des destroyers de la marine au large des côtes californiennes

26 MARS 2021 03:59

«Je suis au courant de ces observations, et comme cela a été rapporté, il y a eu d’autres observations par des aviateurs dans les airs et par d’autres navires non seulement des États-Unis, mais d’autres nations – et bien sûr d’autres éléments au sein de la force conjointe américaine, »Dit Gilday.

« Ces résultats ont été recueillis et sont toujours en cours d’analyse », a-t-il déclaré.

L’amiral a déclaré qu’il y avait «un processus bien établi en place au sein de la force conjointe pour collecter ces données et les acheminer vers un référentiel distinct pour analyse».

Gilday semblait faire référence à un rapport en attente demandé par la commission du renseignement du Sénat, qui a demandé au directeur du renseignement national, en consultation avec le ministère de la Défense, de fournir un rapport d’ici le 25 juin sur les observations inexpliquées d’avions et de drones avancés documentés par le militaire. Le rapport est censé examiner si des adversaires étrangers se trouvent derrière l’avion non identifié.

Lorsqu’on lui a demandé si l’avion était «extraterrestre», Gilday a répondu qu’il n’avait «aucune indication à ce sujet».

Les vols ont d’abord été signalés par le site Web de The Drive, sur la base des journaux de bord et des courriels publiés dans le cadre d’une demande d’accès à l’information. NBC News a obtenu les mêmes documents.

Jusqu’à six drones ont volé autour des navires de guerre à la fois dans des conditions souvent de faible visibilité pendant plusieurs jours, les drones faisant clignoter des lumières et incitant à prendre des mesures de sécurité à bord.

Les drones ont pu rester en l’air pendant 90 minutes ou plus, dépassant la capacité des drones disponibles dans le commerce.

Selon les journaux de bord, les drones étaient également capables de voler à la même vitesse qu’un destroyer voyageant à 16 nœuds dans des conditions de faible visibilité, ce qui est défini comme moins de 1 mille marin de visibilité.

L’épisode a soulevé la possibilité d’une grave faille de sécurité.

Les vols de drones ont eu lieu près de l’île de San Clemente, qui abrite des installations militaires sensibles, notamment un site d’entraînement Navy SEAL, un champ de tir réel navire-terre et un aérodrome.

Les mystérieux vols de drones ont suscité des enquêtes immédiates de la part des enquêteurs et des officiers du renseignement de la marine et du FBI, y compris un agent spécial du Naval Criminal Investigative Service, du bureau extérieur du FBI à Los Angeles et du directeur du Maritime Intelligence Operations Center au sein de la 3e Marine. Fleet, selon les courriels obtenus par NBC News.

Les courriels indiquaient clairement que la question attirait une attention de haut niveau, jusqu’au bureau du chef des opérations navales.Dan De Luce

Dan De Luce est journaliste pour l’unité d’enquête de NBC News. par TaboolaHistoires

Publié 6 avril 2021 par Sylv1 dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s)

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :