Archives d’Auteur

Trump dit qu’il a été informé des observations d’OVNIS par la marine

Area51

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait été informé des observations d’OVNIS, mais qu’il n’y avait pas particulièrement cru. | Sarah Silbiger / Bloomberg via Getty Images

Un article de Matthew Choi – Source POLITICO

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait reçu des informations sur les pilotes de la marine rapportant de plus en plus d’observations d’objets volants non identifiés, ajoutant qu’il ne croyait pas particulièrement aux OVNIS.

Parlant avec George Stephanopoulos de ABC News dans une interview publiée samedi, Trump a haussé les sourcils et a souri avec incrédulité lorsqu’on lui a demandé ce qu’il avait fait des rapports.

« Je veux qu’ils pensent ce qu’ils pensent », a déclaré Trump à propos des pilotes de la marine.« J’ai eu une très brève réunion à ce sujet. Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

La marine a récemment rédigé de…

Voir l’article original 197 mots de plus

Publié 20 juin 2019 par Sylv1 dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s)

Europe, une lune de Jupiter du sel de table détecté intrigue les scientifiques.

Des images capturées par Galileo. À gauche, Europe en couleurs naturelles. À droite, une version qui fait ressortir les différences de couleurs et sur laquelle on perçoit la zone jaune — au centre gauche — qui révélerait la présence de chlorure de sodium. © Nasa, JPL, Université de l’Arizona

Article et image  source : futura-sciences.com

Nathalie Mayer

Journaliste

Rejoignez nous sur notre groupe Facebook
oanis
Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 14/ 06/2019 à 10h55.

CR de nos interventions à Pau et à Carpentras les 01 et 04 juin 2019

Repas ufologique de Carpentras le 04 juin 2019 -Crédit photo Era pour investigation océanographique et oanis © juin 2019

Photo du repas ufo de Pau -T Bacquet & S Matisse le 01-06-2019 ©photo crédit Era investigation océanographique et OANIS

 

site d’ Albion crédit image Matisse sylvain © juin 2019

Ici vous trouverez notre compte rendu de notre visite ( conférences et observations du ciel nocturne )dans les villes de Pau le premier juin 2019  et de Carpentras le 04 juin 2019 dans le document ci-dessous .

Cliquez sur l’image PDF pour accéder au document soumis aux droits d’auteur voir mentions légales  .

Nouveau record de plongée à 11km : de Victor Vescovo avec son sous-marin DSV Limiting Factor.


L’équipe Five Deeps Expedition examine l’image @Google de son deuxième site de plongée. Prochain arrêt, le point le plus profond de la fosse Sandwich du Sud dans l’océan Austral. Quelque part, aucun humain n’est jamais allé.
Crédit image et texte : Twitter de The Five Deeps Expedition

@FiveDeeps
13 mai 2019

Nouvelles du média LeHuffPost

Le millionnaire Victor Vescovo un ancien de la marine américaine, a plongé à l’endroit le plus profond de la planète dans la fosse des Mariannes  située  dans l’océan Pacifique, avec son sous-marin DSV Limiting Factor.

Il est resté 4h08 à une profondeur de  I0 927 mètres battant ainsi le record de James Cameron qui avait plongé à 10.908 à bord de Deepsea Challenger en 2012.

Vescovo a repéré 4 nouvelles espèces et aussi des traces de pollution même à cette profondeur, puisqu’il a vu des sacs plastiques.

Vidéo Youtube

LeHuffPost

Ajoutée le 14 mai 2019
Même à 11.000 mètres de la surface, la pollution plastique s’immisce. Depuis fin avril, l’ancien officier américain et riche investisseur, Victor Vescovo, a effectué plusieurs plongées sous-marines dans la fosse des Mariannes, au milieu de l’océan pacifique, l’une des fosses les plus profondes connues au monde

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source 

Rejoignez nous sur notre groupe Facebook
oanis
Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 16/ 05/2019 à 10h30.

OANI : mini tournée conférences sur ce thème.

Crédit affiche événement.
ANTONIETA PETRELLA -repas ufologique de Carpentras.

3 endroits pour nous rencontrer et échanger autour des OANI ( Observations Aquatiques Non-Identifiées).

Voici le programme :

Avec Era nous effectuons une mini tournée le 31 mai , le premier juin 2019  et celle -ci s’achèvera le 04 juin 2019 à Carpentras (Sylvain Matisse et Era à Carpentras le 4 Juin 2019) ,où nous présenterons les OANI ainsi que nos mises à jour concernant nos recherches. Mon second livre sera ainsi globalement présenté et nous parlerons essentiellement de l’ AATIP et du contenu de ce dossier qui  révèle des éléments très importants qui appuie plus ou moins l’une de nos orientations  que nous avons prises pour mener nos investigations. Peu à peu nous avançons même si il reste beaucoup de travail pour éclaircir les mystères d’intrusions et de phénomènes .

Veuillez nous rejoindre pour en discuter et livrer vous aussi vos expériences, vos connaissances ,vos témoignages puisque le but des rendez vous est basé sur l’échange entre l’intervenant et vous.

Voir ci dessous les affiches  confectionnées par les repas ufologiques de Villeneuve sur lot ,Pau et Carpentras qui vous livre l’essentiel de cette rencontre. Nous remercions les organisateurs qui ont souhaité notre venue auprès d’eux et de vous.

 

Crédit repas ufologique de Villeneuve sur lot.
2019

Crédit affiche OVNIS Pyrénéens

Crédit affiche événement.
ANTONIETA PETRELLA -repas ufologique de Carpentras.

 

Repas ufologique à Villeneuve sur Lot : Les OANIS( Observations Aquatiques Non-Identifiées)

Crédit repas ufologique de Villeneuve sur lot.
2019

Avec Era nous effectuons une mini tournée le 31 mai et le premier juin 2019 où nous présenterons nos mises à jour concernant nos recherches. Mon second livre sera ainsi globalement présenté et nous parlerons essentiellement de l’ AATIP et du contenu de ce dossier qui  révèle des éléments très importants qui appuie plus ou moins l’une de nos orientations  que nous avons prises pour mener nos investigations. Peu à peu nous avançons même si il reste beaucoup de travail pour éclaircir les mystères d’intrusions et de phénomènes .

Veuillez nous rejoindre pour en discuter et livrer vous aussi vos expériences, vos connaissances ,vos témoignages puisque le but des rendez vous est basé sur l’échange entre l’intervenant et vous.

L’affiche confectionnée par les repas ufologiques de Villeneuve sur lot vous livre l’essentiel de cette rencontre.

J’aurais à disposition quelques livres disponibles ( OANI / OVNI, enquête,méthode, réflexion éditions Saint Martin -2016 ) au prix de 20 euros sur place, et je vous le dédicacerai avec plaisir.

Il sera possible de réserver le second livre( OANI compléments d’investigation – éditions Saint Martin) si je ne l’ai pas encore en ma possession ( en cours de finalisation dans son stade actuel ).

                                                                                  Matisse sylvain

Fosse des Mariannes : des bactéries se nourrissent d’hydrocarbures.

Images en microscopie électronique de la bactérie Alcanivorax borkumensis. L’on peut apercevoir des organites ronds permettant de stocker les hydrocarbures absorbés par la bactérie dans l’attente de leur dégradation. Crédits : University of Seattle. Crédit : trustmyscience.com/

Des bactéries se nourrissant d’hydrocarbures découvertes au fond de la fosse des Mariannes

Article source : trustmyscience.com/ _ crédit :Micro-biome

Les fonds océaniques demeurent encore largement inexplorés par l’Homme, qui connaît mieux la planète Mars que ces environnements terrestres extrêmes. Pourtant, ces derniers abritent une faune et une flore aux propriétés remarquables. Récemment, au fond de la fosse des Mariannes (10’994 mètres de profondeur), des chercheurs ont découvert diverses espèces de bactéries dégradant les hydrocarbures. Une découverte qui permettra aux scientifiques de mieux comprendre les conditions de vie et d’évolution des micro-organismes dans ces conditions extrêmes.

L’analyse microbienne la plus complète de la fosse à ce jour a permis de mettre en évidence un fort taux de bactéries — du genre OleibacterThalassolituus et Alcanivorax — dégradant les hydrocarbures au fond de l’océan. Les scientifiques ont déjà vu des micro-organismes dégradants, mais jamais à ces profondeurs. La découverte a été publiée dans la revue Microbiome.

Les concentrations de ce plancton microbien se sont avérées plus élevées au fond de la fosse des Mariannes qu’à n’importe quel endroit jamais exploré auparavant sur Terre, ce qui pourrait donner aux chercheurs une nouvelle idée de la façon dont la vie existe et prospère à de telles profondeurs — où la pression est extrêmement élevée.

« Nous avons étudié les échantillons rapportés et identifié un nouveau groupe de bactéries dégradant les hydrocarbures » déclare Jonathan Todd, biologiste à l’université d’East Anglia (UEA) au Royaume-Uni. « Les hydrocarbures sont des composés organiques constitués uniquement d’atomes d’hydrogène et de carbone. On les trouve dans de nombreux endroits, notamment dans le pétrole brut et le gaz naturel ».

« Ainsi, ces types de micro-organismes mangent essentiellement des composés similaires à ceux du pétrole et les utilisent ensuite comme source d’énergie. Des micro-organismes similaires jouent un rôle dans la dégradation des marées noires lors de catastrophes naturelles telles que la marée noire de BP en 2010, dans le golfe du Mexique».

Une partie des conclusions de l’étude porte sur les hydrocarbures qui maintiennent les microbes en vie et sur leur origine probable. La pollution que nous avons provoquée risque de s’infiltrer dans la fosse située dans l’ouest de l’océan Pacifique.

« Nous avons constaté que les hydrocarbures existaient jusqu’à 6000 mètres sous la surface de l’océan, et probablement même plus en profondeur » explique Nikolai Pedentchouk, chercheur à l’UEA. « Une proportion importante d’entre eux est probablement issue de la pollution de la surface de l’océan ».

 

Schéma décrivant la chaîne métabolique complexe des bactéries de l’ordre des Oceanospirillales, permettant de dégrader les hydrocarbures présents dans leur environnement. Crédits : Jiwen Liu et al. 2019-
Crédit : microbiomejournal.biomedcentral.com

« À notre grande surprise, nous avons également identifié des hydrocarbures biologiquement produits dans les sédiments océaniques au fond de la fosse. Cela suggère qu’une population microbienne unique produit des hydrocarbures dans cet environnement ».

Les hydrocarbures examinés par les chercheurs ont déjà été repérés dans des algues à la surface de l’océan, mais leur présence au plus profond de l’eau est une véritable découverte. Lors d’expériences en laboratoire, l’équipe a pu confirmer que la bactérie pouvait effectivement consommer des hydrocarbures dans des conditions extrêmes.

L’étape suivante consiste à collecter plus d’informations sur ces microbes et sur l’origine potentielle de leur nourriture, probablement à la fois naturelle et non naturelle. Il pourrait encore y avoir d’autres types de bactéries capables de se nourrir de composés hydrocarbonés de la même manière.

Source

Rejoignez nous sur notre groupe Facebook
oanis
Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 14/ 04/2019 à 12h40
%d blogueurs aiment cette page :