Archives de mai 2014

Une évolution sans pareil

Source : Agence Science-Presse,  le 29 mai 2014, 15h14
Ctenophore from Tasmanian waters with refracted rainbow colors Crédit Photo  Lisa Gershwin Source PhycoKey

Ctenophore des eaux de  Tasmanie  avec des couleurs arc-en-ciel réfractées
Crédit Photo Lisa Gershwin
Source PhycoKey

 

 

C’est comme de trouver un extraterrestre dans le Pacifique: le génome d’une étrange bestiole marine, qui ressemble à une méduse, mais est cousine du plancton, révèle un système nerveux différent de toutes les espèces vivantes.

L’allusion aux extraterrestres est venue du chercheur lui-même, le neurologue de l’Université de Floride Leonid Moroz: «Ce sont des extraterrestres (aliens) venus sur Terre», a-t-il déclaré à la blague. La bestiole en question est un cténophore, un organisme marin transparent —et néanmoins carnivore— présent dans tous les océans et qui compte environ 150 espèces.

À l’instar des éponges, qui n’ont pas de système nerveux à proprement parler, mais possèdent les mêmes gènes pour détecter la lumière ou se mouvoir, on imaginait que les ancêtres des cténophores avaient commencé sur la même voie que nous —un embryon de système nerveux, il y a 500 millions d’années— avant de prendre un autre chemin. Mais le génome de l’un d’eux, publié le 21 mai dans Nature, révèle plutôt un système nerveux qui, jadis, a fait ses premiers pas d’une façon complètement indépendante de tous les autres êtres vivants.

Source Agence Science Presse Ca

Vidéo Source Youtube :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Investigation Océanographique et OANIS le 30-5-2014 a 13:47

Publié 30 mai 2014 par Era dans biodiversité marine, océanographie

Tag(s) associé(s) :

Russie : deux SNLE mis en chantier en juillet.

© Collage : La Voix de la Russie

© Collage : La Voix de la Russie

Article source:french.ruvr.ru/

MOSCOU, 29 mai – RIA Novosti/La Voix de la Russie Les chantiers navals russes Sevmach lanceront la construction de deux sous-marins nucléaires le 19 juillet à Severodvinsk, dans la région russe d’Arkhangelsk (nord), a annoncé jeudi à Moscou un responsable de l’industrie de défense russe.

« La cérémonie de mise en chantier du cinquième sous-marin de classe Boreï (projet 955A) baptisé Kniaz Oleg (Prince Oleg), se déroulera le 19 juillet, à la veille de la Journée de la Marine russe du 29 juillet, aux chantiers navals Sevmach », a indiqué le responsable.

La mise en chantier du quatrième sous-marin de classe Iassen aura lieu le même jour à Sevmach.

Les SNLE de 4e génération du projet 995 Boreï ont un déplacement de 14.700/24.000 tonnes et peuvent plonger à 450 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 15 nœuds en surface et de 29 nœuds en profondeur. Chaque SNLE du projet Boreï sera doté de 16 missiles intercontinentaux Boulava-M à dix têtes à trajectoires indépendantes.

Deux SNLE de classe Boreï – Iouri Dolgorouki et Alexandre Nevski – sont en service dans la Marine russe. Le troisième sous-marin de ce type, le Vladimir Monomakh, devrait équiper la Marine d’ici la fin de 2014 et le quatrième sous-marin, Kniaz Vladimir (Prince Vladimir), est en chantier à Sevmach.

Capables de tirer des missiles balistiques intercontinentaux Boulava, les sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï constitueront la base des Forces navales stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins des projets 941 Akoula (Typhoon selon le code de l’OTAN), 667 BDR Kalmar et 667 BDRM Delfin (Delta-3 et Delta-4 selon l’OTAN) en 2018.

Les sous-marins nucléaires d’attaque du projet 885 Iassen ont un déplacement de 8.600/13.800 tonnes et peuvent plonger à 600 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 16/30 nœuds. Selon les spécialistes de Sevmach, ce sont « les sous-marins les plus modernes et les moins bruyants de fabrication russe ». Ces sous-marins sont dotés de missiles supersoniques de croisière de type Oniks et Kalibr et de torpilles à guidage automatique. Le Severodvinsk, chef de file du projet 885 Iassen, a été remis à la Marine fin décembre 2013. Deux autres sous-marins, le Kazan et le Novossibirsk, sont actuellement en chantier à Severodvinsk. La remise du Kazan à la Marine est programmée pour 2015.

La Marine de guerre russe est actuellement dotée de 60 sous-marins dont une dizaine de sous-marins nucléaires stratégiques, plus de 30 sous-marins nucléaires polyvalents, ainsi que des sous-marins diesel et spéciaux.

Ref/ RIA Novosti

 VIA

Sourcela voix de la russie

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanisle:30/05/2014 à : 11h20.

cropped-capture2.jpg

 

 

Des mystérieux cercles apparaissent en mer Adriatique (vidéo)

Etrange et Insolite

aCette surprenante découverte alimente les théories les plus rocambolesques les unes que les autres, y compris une éventuelle visite extraterrestre.

View original post 267 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :