Archives de la catégorie ‘Mystères Marins et Légendes

Histoire d’une sirène et d’un pêcheur.

source illustration
Bryan Perro

Era & Sylvain investigation océanographique et OANIS

Lundi 09 juillet 2018 à 12h35:

Nous avons déniché ce petit article issu d’une légende québécoise.

Bonne lecture qui vous laissera peut-être un goût spécial qui se trouve  certainement à mi-chemin, entre  le rêve et la réalité.


 

LES SIRÈNES DU GOLFE DU SAINT-LAURENT

Il existe à l’embouchure du fleuve un petit groupe de jeunes sirènes qui eurent un jour la malchance de s’égarer alors qu’elles voyageaient en banc. Elles avaient pris la direction de la Méditerranée en compagnie de leurs aînées pour rejoindre ensuite leurs demeures situées en mer Rouge. Ces créatures à la tête et au torse de jeune femme, avec une queue de poisson, sont désormais perdues entre les îles de la Madeleine et l’île d’Anticosti. C’est ainsi que l’on peut voir parfois ces ravissantes reines des mers s’approcher des bateaux de pêcheurs gaspésiens en espérant qu’un capitaine consentira à les conduire jusque chez elles. Leurs chants ont la même douceur enivrante et leurs gestes sont tout aussi gracieux et envoûtants que leurs semblables des mers. Les témoins de leurs apparitions prétendent qu’elles ont la peau de la couleur du flétan, une chevelure très fine leur tombant à la ceinture et que, sous le soleil, on la croirait recouverte d’une pellicule d’or.

Les marins racontent que l’une d’entre elles se glissa un jour sur le pont d’un navire et qu’elle demanda à un pêcheur de lui ôter, avec son canif, les sangsues qui couvraient la grande nageoire de sa queue. Le pauvre homme en tomba éperdument amoureux et, oubliant femme et enfants, se lança à l’eau derrière elle pour aller la rejoindre. On ne le revit jamais.

Créatures fantastiques du Québec. 1, Bryan Perro

Source

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le 09/07/2018 à 12h35.

Une mystérieuse épave a été retrouvée au large des côtes de l’Australie

Mer et Océan

Visualisation de l’épave (Institut australien des sciences de la mer / Business Insider)

Un navire inconnu a été trouvé à soixante mètres de profondeur au large de Broome, en Australie occidentale.

Alors que des chercheurs effectuaient leur exercice de cartographie sous-marine régulier, l’épave apparut soudainement sur le sonar. Il s’agissait d’une épave mystérieuse en métal qui mesurait environ trente-sept mètres de long.

Le sonar du navire de recherche Solande sur lequel naviguaient les chercheurs de l’AIMS a brusquement détecté le navire perdu durant le balayage du fond marin. Miles Parsons, chercheur à l’AIMS Marine Acoustcs a expliqué que le capitaine du navire avait remarqué quelque chose d’inhabituel sur l’échosondeur.

Ils étaient en train de voyager entre plusieurs sites. Les chercheurs ont alors observé de plus près la formation inhabituelle et ils ont été capables de le cartographier avec précision en utilisant la technologie multifaisceaux.

Le musée WA collabore avec l’AIMS

Il est…

View original post 256 mots de plus

Une épave d’un sous-marin nazi retrouvé au Danemark soulève des questions.

Le sous-marin U-36 de l’armée allemande. Crédits : German Federal Archives

Un mystérieux sous-marin nazi retrouvé près du Danemark.

Depuis 73 ans, la disparition du sous-marin nazi U-3523 alimentait les fantasmes les plus fous. Or, ce dernier a été retrouvé près des côtes danoises, et n’aura donc pas emmené Adolf Hitler en Amérique du Sud en mai 1945 !

Selon The Independant, qui a reçu les informations du Musée de la guerre de la mer du Jutland (Danemark), le U-3523 se serait volatilisé le 6 mai 1945, deux jours avant la fin officielle de la Seconde guerre mondiale en Europe. Or, l’épave du sous-marin vient d’être retrouvée à environ 15 km de Skagen, ville la plus au nord du Danemark. Grâce aux images radar du navire océanographique Vina, le sous-marin a été repéré, planté dans le plancher océanique à une profondeur de 120 mètres, la poupe en l’air à 45° – dont seulement 20 mètres sont visibles.

Crédits : Sea War Museum Jutland

Le U-3523 est célèbre pour l’histoire de sa disparition, plus que pour son importance dans la flotte allemande. En effet, au moment où le B24 de la Royal Air Force (armée de l’air britannique) annonce avoir coulé le U-3523, le relevé de sa position aurait fait l’objet d’une erreur, indiquant un écart de 15 km avec la réelle position de l’épave. À l’époque, cette mystérieuse disparition avait fait l’objet de nombreuses spéculations. Certains pensaient que le sous-marin transportait de l’or ou que des dirigeants nazis (et Hitler lui-même) s’en étaient servi pour rejoindre l’Amérique du Sud.

En revanche, si nous sommes désormais certains que le U-3523 a bien été coulé par un avion britannique, la panique de la dernière semaine du IIIe Reich a fait en sorte qu’aujourd’hui encore « personne ne sait quelle était la destination du U-boat, et personne ne sait s’il transportait des objets de valeurs ou des passagers en plus de ses 58 membres d’équipage », selon l’équipe du musée de Jutland.

Par ailleurs, si certaines fabulations existent bel et bien sur le U-3523, l’idée que celui-ci ait voulu rejoindre l’Amérique du Sud n’est pas extravagante. En effet, les U-977 et le U-530 sont bien arrivés en Argentine plusieurs mois après la fin de la guerre.

Sources : Sciences et Avenir – France Soir

Source

 Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le 01/05/2018 à : 11h35.

Argentine – « The Eye » : Le mystère de l’île tournante

Aphadolie

C’est au Nord-Est de l’Argentine qu’a été découverte une mystérieuse île flottante, parfaitement circulaire, se déplaçant comme par magie autour de son axe. Des caractéristiques pour le moins inhabituelles qui lui ont valu le surnom de « The Eye ». Intrigué par cette étrange formation, le producteur Sergio Neuspillerm s’évertue actuellement à réunir les fonds nécessaires pour lancer une expédition scientifique visant à lever le mystère entourant cet étonnant îlot.

Ile – The Eye – Argentine – GIF

Il y a un peu moins d’un an, alors qu’il épluchait les données satellites de Google Maps dans le but de trouver un lieu de tournage pour un documentaire, l’attention du producteur Sergio Neuspillerm a subitement été attirée par une étrange formation située dans les marais de Parana Delta, au nord-est de l’Argentine. La formation en question n’était autre qu’une île entourée d’un plan d’eau dont la forme étonnamment circulaire lui a valu par la suite le surnom de « The…

View original post 592 mots de plus

Publié 23 mars 2018 par Sylv1 dans Mystères Marins et Légendes

Quand les océans crient

Mer et Océan

Les abysses océaniques semblent parfois être aussi impénétrables que les galaxies éloignées. Les étranges bruits qu’elles produisent leur ajoutent un aspect bien troublant.

Des plongeurs explorant les profondeurs de la mer Rouge au large de l’Égypte, non loin de Hurghada, ont récemment raconté avoir entendu des sons bizarres d’origine mystérieuse provenant du fond marin. Comme toujours dans ce genre de cas, des hypothèses scientifiques et fantaisistes se concurrencent pour expliquer les sons énigmatiques.Quoi ou qui pourrait se cacher derrière ses bruits dans l’obscurité inexplorée? Voici une petite sélection des sons effrayants enregistrés dans les mers et océans à travers le monde qui vont sans doute capturer votre imagination.

Bloop

En 1997, les chercheurs de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) ont enregistré un mystérieux son venu des profondeurs de l’océan Atlantique qui a été surnommé le Bloop. Ce son à basse fréquence était si fort qu’il a pu être entendu à près de…

View original post 374 mots de plus

Publié 10 février 2018 par Sylv1 dans Mystères Marins et Légendes

Un scientifique prétend avoir enfin résolu le mystère entourant le célèbre Triangle des Bermudes

Crédit image : ancient-code.com

Article  et images d’illustration source : ancient-code.com

Traduit par 

Le mystère du Triangle des Bermudes a finalement été résolu. Un scientifique prétend avoir enfin résolu le mystère entourant le célèbre et triste Triangle des Bermudes – une zone d’environ 700 000 km de mer allant de la Floride à Puerto Rico et aux Bermudes – qui a coûté la vie à au moins 1 000 personnes au cours des 100 dernières années. Le scientifique croit qu’il a finalement pu résoudre le mystère entourant le Triangle des Bermudes. Les scientifiques australiens, le Dr. Karl Kruszelnicki, disent que le mystère n’existe plus et que l’erreur humaine a probablement causé les incidents. L’expert ajoute: «Selon Lloyds of London et la garde côtière des États-Unis, le nombre d’avions qui disparaissent dans le triangle des Bermudes est le même que partout ailleurs dans le monde». à l’équateur, et près d’une partie extrêmement riche du monde, l’Amérique. « Par conséquent, vous avez beaucoup de trafic « , a ajouté le Dr Kruszelnicki. La zone de mer appelée Triangle des Bermudes est l’une des voies maritimes les plus traversées de la planète, car de nombreux navires traversent la région pour arriver à différents ports d’Amérique, des Caraïbes et d’Europe.

Crédit image : ancient-code.com

L’un des cas les plus notoires du Triangle des Bermudes est survenu en 1918 lorsque le USS Cyclops, un navire transportant 309 personnes, a disparu et n’a jamais été revu. Curieusement, au cours de la même route, deux des navires jumeaux des Cyclopes ont également disparu en 1941. Le 5 décembre 1945, le mystère s’est approfondi lorsque cinq torpilleurs birmans TBM ont décollé de la base navale américaine en Floride pour une mission d’entraînement de routine. Les cinq avions ont disparu avec quatorze membres d’équipage. Après leur disparition, un avion de sauvetage Martin Mariner avec 13 membres d’équipage a été déployé pour rechercher l’avion, mais il a également disparu pour ne jamais être entendu ou revu.

Jamais les experts n’ont trouvé de traces des navires disparus. En fait, presque tous les véhicules aériens ou maritimes qui ont disparu dans la région n’ont jamais été vus ou entendus. Mais le Dr Kruszelnicki croit avoir une explication pour le triangle des Bermudes et explique ce qui aurait pu arriver aux avions disparus: « Ils disparaissent sans laisser de trace puis un autre avion envoyé pour les chercher disparaît … (c’est ce que prétendent certaines personnes) ça devait être des extraterrestres. » « (Mais) Il y avait un gars expérimenté; le reste était inexpérimenté.  Le temps était maussade, il y avait des vagues de 15m. « 

«Si vous lisez les transcriptions radio, certains des jeunes pilotes disent:« Pourquoi ne volons-nous pas vers l’ouest? », Et le pilote dit:« Pourquoi ne volons-nous pas vers l’est? Taylor était responsable du destin du vol.  » « (Lieutenant Taylor) Arrivé avec une gueule de bois, s’est envolé sans une montre, et a eu une histoire ,il s’est perdu et a abandonner son avion deux fois avant. L’avion qui est allé à la rescousse puis  qui a disparu a été vu  exploser. Il n’a pas disparu sans laisser de trace.  » Le triangle des Bermudes est aussi appelé le triangle du diable est une zone géographique mythique selon la garde côtière américaine. En fait, selon le site Web de l’USCG: « La garde côtière des États-Unis ne reconnaît pas l’existence du soi-disant triangle des Bermudes comme une zone géographique de danger spécifique pour les navires ou les avions.« 

«Lors de l’examen de nombreuses pertes d’aéronefs et de navires dans la région au fil des ans, rien n’a été découvert qui indiquerait que les pertes humaines résultent de causes autres que physiques. Aucun facteur extraordinaire n’a jamais été identifié. « 

Source

 


Lien externe


 

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le :13/12/2017 à :19h10.

Des cas marins mystérieux .

Iandao Lake est un lac artificiel localisé à Chun’an County, en Chine, dans lequel des archéologues ont découvert en 2001 les ruines d’une ville enfouie sous l’eau. La ville, nommée « Lion City », se situe entre 26 et 40 mètres de profondeur.
Crédit – wikistrike.com


Nous présentons des mystères  marins que notre collègue Michel a mis sur son blogue entourés d’autres énigmes.

Nous vous invitons à découvrir son site web ici.


Les dalles de la route de Bimini.
Crédit:
michelduchaine.com

La vérité derrière le chemin de Bimini 

En 1968, sous les fonds marins au large de la côte de l’ île de Bimini dans les Bahamas , les plongeurs ont découvert des dizaines d’énormes blocs de calcaire plat formant une parfaitement droite route d’un kilomètre de long – une formation peu susceptible d’être créé naturellement. Beaucoup prétendent que les blocs sont les ruines d’une ancienne civilisation , tandis que d’ autres sont convaincus que cela est un phénomène naturel unique.

Mais aucune de ces explications ne peut représenter une prophétie faite dans les premières décennies du 20e siècle. Un prophète célèbre et guérisseur de l’époque, Edgar Cayce, a fait une prédiction en 1938: « Une partie des ruines du continent perdu d’Atlantis sera découvert dans la mer autour des îles de Bimini … Cela sera fait en 1968 ou 1969. » La prédiction de Cayce était en effet curieusement très  précise.

crédit
michelduchaine.com

Emplacement des restes de Christophe Colomb

Christophe Colomb est probablement le plus célèbre explorateur de tous les temps, et nous savons à peu près tout ce qui concerne sa vie – sauf un mystère: Après sa mort en 1509, ses restes ont continué à voyager, et nous ne savons pas où ils ont fini. Initialement enterré dans la ville espagnole de Vigiadolid, en 1537 ses os ont été transférés à l’île d’Hispaniola dans les Caraïbes, conformément à ses souhaits.Mais quand les Espagnols a perdu la région à la partie  française en 1795, ses restes ont été transférés à Cuba, où ils sont restés jusqu’à la guerre hispano-américaine. Ils ont finalement été renvoyés à Séville, en Espagne, en 1898.

La version officielle de la République dominicaine, cependant, affirme que les restes de Colomb n’ont jamais quitté Hispaniola. En 1877, dans la cathédrale de Saint – Domingue, une boîte a été découverte portant une inscription indiquant que les restes, à l’ intérieur, étaient ceux de « Colon Cristobal glorieux et éminent. »  Une analyse d’ADN menée sur les os de Séville, et à ceux du frère de Columbus Diego (qui est enterré dans la même ville) a montré que les deux échantillons correspondaient parfaitement. Lorsque les chercheurs ont annoncé ces résultats en 2006, la controverse entourant les restes terrestres de Colomb aurait dû en venir à une fin définitive. Toutefois, la République dominicaine conteste ouvertement les résultats de l’analyse de l’ ADN, et pendant des années a exigé une analyse de l’ ADN des os en Hispaniola, en laissant ouverte une fenêtre de doute.

La disparition de l’USS Cyclops

Le USS Cyclops
Crédit – michelduchaine.com

Le Triangle des Bermudes est célèbre pour les disparitions mystérieuses qui ont eu lieu il y a au fil des ans. Même si les scientifiques sont aujourd’hui en mesure de fournir des explications logiques pour la plupart des disparitions dans ce domaine, certains ont jamais été expliqué, y compris la disparition non résolu de l’USS Cyclops, un charbonnier de classe  Proteus de la marine américaine.

Au cours de la Première Guerre mondiale, l’USS Cyclops a été envoyé au Brésil pour alimenter les navires britanniques dans l’Atlantique Sud. De retour de Rio de Janeiro, il a fait une brève escale à l’île de la Barbade, puis partit pour Baltimore, le 4 Mars 1918. Depuis ce temps, personne n’a vu ou entendu quoi que ce soit sur le Cyclope jamais. L’équipage et les 306 passagers ont disparu une fois pour toutes, et aucune trace d’eux ou du navire n’a jamais été trouvé. Il reste la plus grande perte non-combattante  à vie dans l’ histoire navale américaine. Même si les autorités navales américaines ont essayé pendant des années de  donner une explication logique, la disparition reste un mystère absolu avec de nombreuses questions sans réponse .

Le SS Orang Medan

Le SS Orang Medan
crédit – michelduchaine.com

l y a quelque chose de fascinant de la vie sur la mer ouverte. Voilà pourquoi nous sommes absolument captivés par le navire malaisien, SS orang Medan. Un message SOS en 1947 provenait de la SS outang Medan et il a dit que tout l’équipage, y compris le capitaine, était mort.La personne qui a télégraphié le message a également été retrouvée morte lorsque le navire a été trouvé et inspecté. Tout le monde à bord a été retrouvé mort et personne ne sait ce qui les a tués ou comment ils sont morts. Les derniers messages reçus au cours de la lecture du télégramme: « Probablement que  l’ensemble des membres d’équipage sont morts. Je meurs. »

La  Cité perdue  d’Atlantis

L’Atlantide
Crédit – michelduchaine.com/

Y at-il la ville comme l’Atlantide qui a gagné tant la renommée pour potentiellement ne pas exister? Atlantis est la ville légendaire de puissance et il se trouve à travers les œuvres de Platon.Atlantis dans la culture pop aurait été la maison de sirènes et tritons et d’être en possession de la technologie en avance sur son temps. Platon a écrit que la ville de l’Atlantide avait attaqué Athènes et que l’Atlantide avait échoué. Peu après, la ville a été coulé et disparu de la face de la Terre. Platon était une personne réelle et il y a la croyance qu’il dit la vérité sur Atlantis mais les scientifiques et les chercheurs ne sont pas parvenus à trouver un endroit où Atlantis aurait pu exister qui correspond avec les comptes de Platon. Croyons-nous que l’Atlantide était vraiment une ville semi-magique? Probablement pas, mais il est probable réel. Les scientifiques pensent que cela aurait pu être sur l’île de Santorin, qui a fini par couler quand un volcan a éclaté. Le problème avec clouer cette histoire en utilisant l’œuvre de Platon est que Platon fait également référence à des colonnes d’Hercule à l’extérieur debout de la ville mais jusqu’à présent, aucune recherche n’a été en mesure de vérifier l’endroit. Nous allons probablement jamais connaître la vérité à coup sûr de cette 10ème merveille du millénaire, si elle existait.

Articles source : michelduchaine.com/

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le :08/12/2017 à :12h45.

%d blogueurs aiment cette page :