Archives d’Auteur

Dossiers de l’AATIP : Le commandant Favor et la chasse aux OVNIS   Leave a comment

David Fravor
Source : Nufoc

 

David Fravor, commandant d’un escadron de la Marine à bord du USS Nimitz, a fait une rencontre difficile à expliquer avec un OVNI . David Fravor est un type reconnaissable. Affable, bien habillé, avec une coupe de cheveux  masculine régulière  et des lunettes semi-cerclées, il est un militaire à la retraite qui travaille comme consultant dans la région de Boston.

« Cela met tout le monde en danger – nos militaires, notre peuple et notre patrie – s’il y a des choses qui sont bien supérieures à nous et à nos capacités », a-t-il expliqué.

Plusieurs autres témoins de l’OVNI se sont manifestés depuis les premières révélations de 2017.

 

 

Le commandant David Fravor a révélé plus tôt ce mois-ci qu’une mystérieuse « masse noire » avait été repérée émergeant de l’océan et avalant une torpille – quelque 10 ans avant l’incident du Nimitz.

Parlant avec d’autres pilotes et opérateurs de radar, les OVNIS sont fréquemment suivis dans le monde entier par diverses forces militaires.

 

Source : Nufoc via Area51blog

Traduction : Era

Publié 29 mai 2020 par Era dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s), Témoignages

Tag(s) associé(s) : , ,

L’ékranoplan russe A-050, un avion à effet de sol-Le dernier ekranoplan polyvalent « Seagull-2 »

Crédit photo -marinet.org

Présentation d’un nouvel appareil russe qui affiche des performances spécifiques lui permettant d’opérer  selon les différences du climat. FOCUS avec deux articles que nous vous avons sélectionné ici pour notre base de données. Petit bonus pour notre base de données, une vidéo concernant le A-50 modernisé.

( bien descendre avec la souris pour tout voir dans ce topic)

Le WIG polyvalent « Chaika-2 » accélérera à 400 km / h

Crédit  : topcor.ru

Le dernier ekranoplan polyvalent « Seagull-2 » pourra être présenté prochainement. Cela a été annoncé à la veille du service de presse de JSC NPP Radar Mms, qui, en collaboration avec JSC Central Design Bureau for SEC nommé d’après RÉ. Alekseeva « , est engagé dans la création d’un appareil prometteur.

Les capacités techniques de l’ekranoplan permettent à ce type d’avion d’être utilisé dans une grande variété de domaines et d’industries. Étant donné que le territoire de la Russie est immense et qu’il existe une variété de conditions climatiques, l’utilisation des transports traditionnels n’est pas toujours abordable et économiquement faisable.

L’ekranoplan, quant à lui, ne nécessite pas d’infrastructure et peut être basé à la fois sur la terre et sur l’eau. De plus, l’appareil ne dépend pas des conditions météorologiques, contrairement au même hélicoptère, et peut être utilisé même dans l’Arctique. Il est à noter que Chaika-2 est capable de couvrir une distance de 3000 km, développant une vitesse allant jusqu’à 400 km / h en mode à l’écran.

Tout cela fait du prometteur ekranoplan marin polyvalent un véhicule universel qui peut être utilisé non seulement pour le transport de passagers et les patrouilles dans la zone côtière, mais aussi pour les opérations de sauvetage, ainsi que pour la livraison de spécialistes dans les domaines offshore.
Photo utilisée : marinet.org
Source

mer

Un média US évoque «un nouveau monstre marin» conçu par la Russie

sputniknews.com

18.05.2020

«Oubliez Godzilla, la Russie construit ce nouveau monstre marin»: le site d’information américain We Are the Mighty a publié un article consacré à l’ékranoplan russe A-050, un avion à effet de sol.

La Russie crée un nouveau «monstre marin», l’ékranoplan A-050, a écrit la site américain We Are the Mighty le 14 mai.

Selon la publication, cet avion à effet de sol devrait entrer en service dès cette année. Il revient également sur l’ékranoplan soviétique Lun, porteur de fusée, l’un des projets les plus réussis de l’URSS.

​«L’Union soviétique a lancé ces hybrides d’avions pendant la guerre froide, principalement parce qu’ils offraient un mélange unique de capacités de navires et d’avions», estime le site.

Le projet Lun

En effet, Lun est l’un des plus célèbres projets d’ékranoplans de l’URSS. Les véhicules de plusieurs tonnes de type Lun pouvaient accélérer à plus de 500 kilomètres à l’heure.

Ils étaient armés de missiles anti-navires et étaient pratiquement invisibles pour les radars.

Nouveau modèle А-050 Tchaïka-2

Désormais, les constructeurs proposent au ministère russe de la Défense une nouvelle génération d’ékranoplans. Grâce à des matériaux modernes, l’A-050 Tchaïka-2 pèse quelque 50 tonnes et peut transporter une centaine de soldats ou neuf tonnes de cargaison.

Il peut accélérer jusqu’à 450 kilomètres par heure, non seulement à la surface de l’eau, mais aussi sur la glace ou une steppe plate.

Source

Avion russe de surveillance et de commandement A-50 modernisé.

Un avion russe de surveillance et de commandement A-50 modernisé lors d’un vol d’entraînement. Une vidéo réalisée par RIA Novosti.

vidéo

rianewsfr

oanisMise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 19/05/2020 à 15H00.

Reportage: épisode 3 -Ovni Les dossiers déclassifiés – Les Preuves s’accumulent !

Ce documentaire certifie les cas en mer !

Area51

Le pilote de la marine américaine David Fravor, après treize ans, a décidé de rompre le silence.
Crédit :
iarga.it

Merci à isabelle Férigo  (RU Annecy) et Ahmed( RU Grenoble ) , pour le partage de cette série documentaire qui traite de l’actualité OVNI/OANI des années 2000 présentant des cas et des témoignages très sérieux.  Pour ma part un excellent document !

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voir l’article original

Under The Pole : On a dormi sous la mer -documentaire sur France TV -Ô.

interet-general.info

Nous suivons les activités de Under the pole qui nous instruisent en nous montrant des belles images, et le côté humain , une véritable aventure lors de leurs expéditions.

Un documentaire a été réalisé par la chaîne TV France Ô hier 26 avril.

Nous avons apprécié l’exploit de Under The pole  et de leur capsule sous-marine au bénéfice de al science océanique, avec  de belles prises de vue.  Alors pour celles et ceux qui n’ont pas vu ce reportage TV , voici en bas le lien. Bravo à cette équipe . Bon visionnage.

 

france.tv

Les explorateurs sous-marins Ghislain et Emmanuelle Bardout se lancent dans un voyage immersif au coeur du récif corallien de Moorea. Grâce à une capsule sous-marine inédite leur permettant de vivre sous l’eau 24h/24h, ils vont observer et filmer des phénomènes jusque là encore méconnus. Une nouvelle aventure de 60 jours et 60 nuits au coeur de la Polynésie Française pour mieux comprendre le fonctionnement du récif et des animaux qui l’habitent.

réalisé par : Vincent Perazio

Cliquez pour accéder à france tv  et au documentaire

Source

 

Rejoignez nous sur notre groupe Facebook
oanis
 Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 27 /04/2020 à 13H10.

L’incident du Nimitz en 2014, dossier déclassifié.

Area51

Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

Ovni Les dossiers déclassifiés – S01 – L’incident du Nimitz

Era site web Area 51 blog
©

Reportage en deux vidéos, que je vous suggère ( envoyée par notre amie Isabelle Férigo -responsable-organisatrice des repas ufologiques de Annecy ,que je remercie pour son soutien  )  sur l’affaire du Nimitz, Le 14 novembre 2004, des chasseurs de l’aéronavale procèdent à un exercice au Sud-Ouest de San Diego ..

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Ovni Les dossiers déclassifiés – S02 – Une pluie d’Ovnis

Dans l’Oregon, Luis rencontre un ancien de l’US Navy présent sur la zone lors de l’incident de novembre 2004…

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voir l’article original

Ovnis : Une affaire d’états -document

Dans ce reportage le sénateur du Nevada Harry Reid confirme des cas marin, ce qui valide d’une certaine manière l’intérêt de nos recherches sur les OANI ( Observations Aquatiques Non -Identifiées )

Area51

Photo US NAVY – 2004

Ovnis : Une affaire d’états

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voir l’article original

Un OANI anéanti après une attaque contre un groupement tactique de la marine américaine

UFO Killer U.S.S. Wisconsin (BB-64) Crédit d’image: U.S.Navy via Wikimedia Commons

On a vu l’OVNI  sur un champ de bataille après un autre (Seconde Guerre mondiale, Corée et Vietnam, entre autres), et la guerre du golfe Persique n’a pas fait exception. Ce qui est exceptionnel, c’est ce qui s’est passé et comment cela s’est produit. « Cet OVNI a mordu plus qu’il ne pouvait mâcher et a été annihilé en conséquence. »

L’histoire hautement classifiée est disponible sur Internet, mais je l’ai obtenue de mes propres contacts profonds, avec des niveaux de détails tout simplement non disponibles dans le lien. Tout a commencé assez innocemment – si vous considérez une guerre pour le pétrole, déguisée en quelque chose de plus innocent. La guerre aérienne Tempête du désert (Desert Storm) a commencé le 15 janvier 1991. L’OVNI a attaqué le groupement tactique de l’U.S.S. Wisconsin le 24 janvier 1991, peu de temps après que le groupement tactique ait ravagé l’Irak avec des frappes très médiatisées de Tomahawk. Cette attaque consista en un bourdonnement (survol à une altitude dangereusement basse) combiné à une attaque *psionique  (*relatif à des pouvoirs parapsychiques)  )perçue par tout le monde comme un « son perçant » irritant, qui a empiré lorsque l’OVNI a plané à 2000 pieds ( 609 mètre 60 )au-dessus du groupement tactique.

OVNI détruit – Le pourquoi et le comment

L’OVNI, qui avant de sortir de l’eau était un USO (objet submergé non identifié), chronométré par les sonars actifs des escortes à la vitesse énorme évaluée  à ( « 152 nœuds »= à  281 km/ h), a été observé comme faisant apparemment bouillir l’eau de sa coque une fois qu’il est sorti.

L’opinion mûrement réfléchie de mes contacts est que l’USO / OVNI (OANI) est apparu parce que le sonar actif du groupement tactique, utilisé pour localiser et attaquer les sous-marins iraniens, cinglait et agaçait continuellement les occupants de la base sous-marine. La solution choisie fut mal avisée et, finalement, fatale.

Comme une source l’a observé avec ironie, «c’est une mauvaise idée d’irriter les gens qui ont accès aux déclencheurs. C’est encore pire lorsque de nombreux déclencheurs sont impliqués! La force irritée se composait du cuirassé de classe Iowa le U.S.S. Wisconsin (BB-64), escorté puis  le croiseur de classe Leahy U.S.S. Angleterre (DLG / CLG-22), le destroyer de classe Spruance U.S.S. O’Brien (DD-975),  une frégate de type 22 H.M.S. Battleaxe (F89) et  la frégate de classe Leander (lot 3)  le H.M.S. Jupiter (F60). La bataille s’est déroulée «en plein jour, en début d’après-midi», selon mes sources. L’OVNI était directement au-dessus du groupement tactique, lorsque le skipper de l’U.S.S.  Wisconsin, conscient que tout son commandement était pratiquement rendu fou par les «sons» aigus, a décidé de neutraliser l’OVNI au comportement dangereux et incroyablement irritant.

Dans une action rappelant la Seconde Guerre mondiale, mais combattue avec des technologies plus avancées, une action à l’arme à feu a été menée avec succès. Lorsqu’on leur a demandé pourquoi aucun missile n’était utilisé, mes sources ont estimé que c’était un «choix délibéré» pour donner à la fois un regain de moral et une libération significative aux équipages tourmentés. Selon les informations que j’ai reçues et le compte précédemment lié, les navires ont essentiellement épuisé leurs magasins de munitions pour des obus de 40 mm et de 5 pouces en 20 minutes d’action. Des équipages en sueur sur le cuirassé ont soulevé des multitudes d’obus de proximité de calibre 5 ″ / 38 dans les mêmes culasses fumantes dont leurs ancêtres s’étaient servis, les Bofors de 40 mm sont passés clip après clip à bord du H.M.S. Battleaxe, et des canons de calibre 5 ″ / 54 sans pilote, chargés automatiquement  à bord de l’U.S.S. O’Brien ont traversé leurs cycles de tir robotisé, sans jamais se relâcher ni se fatiguer. Au total, 22 canons de 5 ″ et 2 canons de 40 mm ont noirci le ciel, en prélude à un point culminant étonnant et tonitruant.

Destruction de l’OVNI – Style de l’US Navy

Vingt minutes d’action des armes à feu plus tard, l’OVNI était toujours au-dessus, apparemment indifférent, sans aucun effet néfaste, le mieux que le groupement tactique pouvait rassembler en puissance des armes à feu. La décision de descendre à 500 pieds (152 mètre), basée sur l’immunité perçue aux tirs antiaériens navals, fut désastreuse. Pourquoi ? L’OVNI, maintenant confirmé par des sources extraterrestres comme étant Reptoïde, a rencontré le canon naval de dernier cri  – et il a perdu !

Les neuf 16 ″ Mark 50s de l’U.S.S . Wisconsin n’ont jamais été conçus pour des travaux antiaériens, mais si la cible choisit de planer à un mille marin (6076 pieds = 1851 mètre ), à 500 pieds ( 152 m, cela vaut la peine d’être tiré.

D’accord, six! Deux tourelles ont tonné, crachant six obus perforants de 2500 fps, 2700 lb. Mark 8, dont deux frappés, ont pénétré profondément dans l’OVNI, puis ont explosé, le faisant éclater, en morceaux si petits qu’aucun effort de récupération des débris n’a été monté à ce jour. Mes sources terrestres très sensibles croient que l’OVNI a été détruit de manière catastrophique en raison de trois facteurs: a) les dommages / épuisements cumulatifs du bouclier à la suite du barrage antiaérien, permettant aux obus de pénétrer, alors qu’ils n’auraient pas pu autrement; b) les effets fracassants de deux obus puissants explosant à l’intérieur d’un vaisseau jamais conçu pour une telle punition et c) la forte probabilité que le système de propulsion soit détruit par un coup, déclenchant la fin spectaculaire et hollywoodienne de ce combat bizarre. Les lecteurs avertis pourront peut-être trouver un film populaire dont le scénario de base reflète de manière frappante les aspects clés de cet engagement bien trop réel !

Source

Publié à l’origine le 18 septembre 2012 à 20h25

Traduction Era pour Investigation Océanographique et OANIS

Rejoignez nous sur notre groupe Facebook
oanis
 Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le- 08 /04/2020 à 11H55.
bann oani
%d blogueurs aiment cette page :