Archives de décembre 2016

Un canon laser pour l’US Navy

crédit photo/ nerdist.com/

crédit photo/ nerdist.com/

Article source : Futura sciences

Jonathan SARE, Futura-Sciences

Le canon laser si cher aux fans de science fiction est en train de franchir la barrière entre fantasme et réalité. Le LaWS ou Laser Weapon System est une arme capable d’émettre un laser  infrarouge d’une puissance de 30 kW. Aucun projectile n’entre en jeu, seule la chaleur générée va endommager la cible jusqu’à la détruire. Cette arme en développement depuis 2010 est actuellement testé sur l’USS Ponce, un navire basé dans le golfe persique.

Le but de ce système est de pouvoir à terme intercepter les drones et les missiles ennemis jusqu’à une distance de 2 km. Avec cette puissance, l’arme serait aussi efficace envers les bateaux légers ou gonflables. Silencieux et avec un tir estimé à moins d’un euro, cette arme de défense est toutefois tributaire des conditions atmosphériques. En effet, la pluie ou les nuages peuvent faire barrage au rayon laser rendant l’appareil inoffensif.

© US Navy

Source

Vidéo US NAVY via futura-sciences&Dailymotion

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

barre dorée

banniére oani

Remarque:

Certaines disparitions aériennes au dessus des mers ou océans restées sans réponses peuvent-elles être des dommages collatéraux dus à l’un de ces tirs quelquefois soit par accident soit par obligation ( terrorisme etc) ? Cette information datant de 2014 quand même. Alors où en  sont-ils à présent ?

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :18/12/2016 à :11h30.

cropped-capture2 (1)

Publicités

à propos de drones.

credit illustration drone militaire : strategika51.com

credit illustration drone militaire : strategika51.com

dossier

Une « base militaire » sensible survolée par un drone près de Paris

Article source: sudouest.fr datant de 2015

En 2015

Samedi soir, un drone a été aperçu en Seine-et-Marne, près d’un centre chargé des communications avec les sous-marins en plongée

Un drone a été aperçu samedi soir survolant une « base militaire » sensible, à

à propos de drones.

(Seine-et-Marne), rapporte iTélé.

L’engin volant a été signalé aux alentours de 21h30, ont confirmé des sources proches de l’enquête.

Cette commune de grande banlieue parisienne abrite depuis le début des années 1990 le Centre de transmissions marine (CTM) de Sainte-Assise, chargé des communications unilatérales avec les sous-marins en plongée.

SUITE

gif

banniére oani

Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

Jeudi 15 décembre 2016 à 18h20.

Quels types de drones? 

Voilà la question primordiale qui doit être posée. Des jouets ou des engins plus massifs et autonomes à longs rayons d’action et sur équipés comme l’image ci-dessus que j’ai inclue volontairement ?

 Voir lien  ci-dessous

cliquez sur le titre pour lire l’article

Chine: vers un empire de drones

barre dorée

Mise à jour 16/12/2016 à : 18h55.

 » Hier, je m’étais trompé dans le titre, un internaute m’ a signalé l’erreur par rapport à la date je le remercie.

Après avoir mis à la corbeille cet article,  je l’ai réactualisé. Mes excuses pour cette erreur. »

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :16/12/2016 à :18h55.

cropped-capture2.jpg

MHD : Concrètement où sont les applications?

crédit illustration: anakinovni.org

crédit illustration:
anakinovni.org

Mardi 13 décembre 2016 à 11h00.

cropped-capture2.jpgAu début des années 1980 Jean-Pierre Petit explique sur le plateau de l’émission temps X ses travaux sur la MHD. Question. Depuis 30 ans à présent, existe-il des apSylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanisplications liées à cette
technique et si oui lesquelles? Deuxième question. Existe-t-il des torpilles, des sous marins, des engins discoïdaux capables de se déplacer à la fois dans l’eau et dans le domaine aérien? Existe-t-il ou sur le point d’exister des engins volants employant cette méthode? Si les réponses sont positives alors, qui fabrique et utilise ce concept et comment?

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Lien externe  pour examiner ce concept

Voir

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :13/12/2016 à :11h00.

cropped-capture2.jpg

 

LE PLUS GRAND MYSTERE DES PROFONDEURS

CAPTURE d'écran faite sur YOUTUBE

CAPTURE d’écran faite sur YOUTUBE

banniére oani

Mercredi 07 décembre 2016 à 11h55.

Reportage  instructif de RMC découverte repris sur youtube. Les effets secondaires dus à la pression de l’eau sont expliqués d’une manière scientifique dans Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanisce documentaire.

De plus nous découvrons certaines créatures  et la façon d’appréhender la vie sur notre planète et probablement ailleurs également. Ce document crédibilise l’orientation de nos recherches et notre approche à caractère scientifique avec des supports sérieux.

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :07/12/2016 à :11h55.

cropped-capture2.jpg

Publié 7 décembre 2016 par Sylv1 dans reportages

Tag(s) associé(s) : , ,

Un océan de neige sous le cœur de Pluton.

Photo New Horizons Credits: NASA/JHUAPL/SwRI

Photo New Horizons
Credits: NASA/JHUAPL/SwRI

Article source: agences-spatiales.fr

Un océan de neige sous le cœur de Pluton

L’étude du cœur de Pluton, baptisé plaine Spoutnik aurait permis aux scientifiques de découvrir que la planète naine abriterait un océan sous-terrain de neige fondue. Cette découverte a été possible grâce aux dernières informations transmises par New Horizons. La sonde spatiale de la NASA avait survolé Pluton le 14 juillet 2015, elle aura mis 15 mois pour faire parvenir l’ensemble des 6,25 Go de données aux ingénieurs de l’agence spatiale américaine. Un groupe de chercheurs américains a publié une étude dans le revue Nature le 11 novembre denier puis relayée par un article de la NASA le premier décembre. Il semblerait que cette région doit son existence à un océan sous-terrain. Il serait situé entre 50 et 200 km sous la surface. Avec une profondeur de 100 km, il contiendrait autant d’eau qu’il y en a sur Terre.

Deux théories pour l’expliquer

Tout ce que l’on découvre sur Pluton et son système vient de la mission New Horizons. Les chercheurs vont de découvertes en surprises. Ils étaient déjà en mesure d’affirmer que Pluton avait eu un océan dans son histoire.  Ils suggèrent qu’il aurait survécu et qu’il serait encore liquide. Deux théories peuvent expliquer pourquoi il ne serait pas gelé. La première explique de l’influence de Charron pourrait provoquer un effet de marrée comme pour certaines lunes de Saturne. Cela pourrait suffire à maintenir une température suffisante dans le cœur de Pluton. La seconde hypothèse, jugée la plus crédible pour le moment suppose que la radioactivité produite par la destruction de son noyau produit suffisamment de chaleur. Ces modèles théoriques vont être affinés mais on peut être certains que Pluton n’a pas terminé de nous surprendre.

Source

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :06/12/2016 à :21h30.

cropped-capture2.jpg

Bilan 2016.

Lundi 05 Décembre 2016 à 19h55.

Mes amis une année se termine. Pouvons nous dresser un petit bilan sur les travaux que nous menons Era et moi dans les secteurs de recherche qui nous intéressent d’une part ainsi que nos diffusions , notre communication  ou le partage de nos informations liés à notre étude d’autre part.

Janvier 2016 est un tournant à titre personnel avec la mise en vente de mon premier ouvrage. Celui-ci enregistre une vente honorable puisque la première édition de 200 exemplaires est épuisée ce qui a engendré un autre tirage au nombre de 100 exemplaires. Les premiers retours sont plutôt favorables de la part des lecteurs. Les magazines Nexus, Science et Inexpliqué ainsi que le JSL ( Journal de Saône & Loire) ont rédigé des articles positifs sur ce que j’ai proposé dans mon ouvrage OANI/OVNI, enquête, méthode, réflexion publié aux éditions Saint-Martin présentant une synthèse de nos travaux et de mes réflexions sur le sujet pointu et compliqué des affaires non classées. L’objectif principal étant de sensibiliser les gens qui ne s’intéressent pas à l’ufologie mais surtout à ceux qui ont une idée péjorative pour ne pas dire négative du sujet avec des idées préconçues . A ce titre mon livre marque un point car ce sont principalement ces personnes qui ont acheté mon ouvrage soit par sympathie, soit par solidarité ou tout simplement par pure curiosité qui ont apprécié le contenu. Paradoxalement le retour est  moins élogieux de la part des ufologues, mais ceci était prévisible.

Suite

Publié 5 décembre 2016 par Sylv1 dans Journal de Bord

%d blogueurs aiment cette page :