Mystérieuse lueur rouge dans le Pacifique ( suite)

crédit:   JPC van Heijst

crédit:
JPC van Heijst

Note adm: oanis

Dimanche 31 Août 2014 à : 22h30.

« Nous avons essayé d’en savoir plus sur l’article intitulé:

Une mystérieuse lumière repérée dans l’océan Pacifique, reste à savoir si l’observation est due à une manifestation  d’ordre naturel (volcaniquesismique, géophysique ou autre..) ou bien plus exotique venant de quelqu’un niché dans les profondeurs.

Faisant suite à cet article sur la lueur aperçue dans le pacifique, voici le récit du Pilote lui même repris sur son blog et traduit par le site « :

bistrobarblog.blogspot.fr

 

Un éclair suivi d’une lueur rouge mystérieuse venant sous l’océan Pacifique vient d’être découvert …

 

JPC Van Heijst (dont le pseudo est « Flying Dutchman« , Hollandais VOLANT), est un néerlandais qui pilote sur Boeing 747. Il relate sur SON BLOG une expérience curieuse et un peu inquiétante vécue en survolant le Pacifique, entre Hongkong et l’Alaska.

Une lueur rouge orangée d’origine inconnue au-dessus de l’océan Pacifique – 24 août 2014

La nuit dernière en survolant l’océan Pacifique quelque part au sud de la péninsule russe du Kamchatka, j’ai vécu le truc le plus impressionnant de ma carrière de pilote.
 

5 heures environ après avoir décollé et laissé derrière nous le Japon, nous étions en vitesse de croisière à un confortable 10.300 mètres, à environ 4 heures et demi de notre destination, l’Alaska.

Nous avions entendu parler par radio des séismes d’Islande, du Chili et de San Francisco et comme il y avait quelques volcans sur notre route qui pourraient faire éruption durant notre vol, nous avons fait un double-point de vérification avec la régulation en quittant Hongkong pour savoir s’il y avait une nouvelle activité sur notre route.
 
Puis très loin devant nous, juste au-dessus de l’horizon, a jailli un intense flash lumineux. Il ressemblait à un éclair, mais bien plus intense et dirigé à la verticale. Je n’avais jamais vu rien de comparable auparavant et il n’y a eu aucun autre flash avant ou après cette unique explosion de lumière.
 
 
 Comme il n’y avait aucun orage sur notre route ou sur le radar météo, nous sommes restés en alerte pour de possibles orages non visibles par radar qui pourraient entraîner des problèmes ultérieurs.

J’ai décidé de tenter de photographier le ciel nocturne et l’étrange lueur verte qui recouvrait tout l’hémisphère nord. Je pense que c’était une sorte d’aurore boréale, mais c’était beaucoup plus dispersé, jamais vu non plus quelque chose de ce genre avant. Vingt minutes de vol plus tard, j’ai remarqué qu’une profonde lueur rouge orangée apparaissait devant nous et c’était un peu bizarre car il était censé ne rien y avoir d’autre en dessous de nous que l’océan infini sur des centaines de kilomètres. Une ville distante ou un groupe asiatique de bateaux de pêche au calmar n’auraient aucun sens dans cette zone, en dehors du fait que les lumières visibles étaient beaucoup plus grandes en taille et avaient une lueur rouge orangée, au lieu du jaune et blanc habituels que produiraient des villes ou des navires.

Plus nous approchions, plus la lueur devenait intense, illuminant les nuages et le ciel en dessous de nous d’une effrayante lueur orange. Dans une partie du monde où il n’est censé y avoir que de l’eau. La seule cause possible qui nous est venu à l’esprit pour cette lueur rouge serait l’explosion d’un immense volcan juste sous la surface de l’océan, 30 minutes environ avant le survol de sa position exacte.
 

Avec l’aéroport le plus proche à au moins à 2 heures de vol, l’idée de voler en pleine nuit dans un panache de cendre invisible et très dangereux au-dessus du vaste océan Pacifique, ne nous emballait pas vraiment. Par chance, nous n’avons rien rencontré de ce genre, mais avec cette effrayante lueur rouge orangée inexplicable à la surface de l’océan, nous étions tout sauf à l’aise. Il n’y avait pas non plus d’autre trafic près de notre position ou sur la même route qui confirmerait tout ce que nous avions observé ou si nous avions rencontré un genre de nuages de cendres.

Nous avons rapporté nos observations au Contrôle du Trafic Aérien et une enquête sur ce qui est arrivé dans cette région isolée de l’océan a démarré aujourd’hui.

Prenez note que les photos sont prises avec un ISO (sensibilité) extrêmement élevé, ce qui explique leur qualité moyenne. J’ai ajouté une vue d’ensemble de notre route avec un marquage de l’emplacement.

Maintenant j’espère juste que si une nouvelle île s’est formée là, au moins on pourra lui donner mon nom en tant que son découvreur officiel : )

Ce serait sympa !

Mise à jour : ajouté 4 nouvelles photos et une carte de Google Earth avec la géographie sous-marine. L’une des photos montre nos feux d’atterrissage illuminant le ciel devant car nous avions peur d’une rencontre possible avec un nuage de cendres. Nous avons pénétré dans une fine couche de nuages 5 minutes après avoir dépassé la lueur rouge, mais aucune cendre n’a été détectée ou rencontrée.

 
Allez les voir sur le site de Flying Dutchman, d’autres photos en ligne en cliquant dessus pour les agrandir.
 
Source : 

geysergif

Mise à jour investigation oceanographique et Oanis, le :31/08/2014 à 22h30.

cropped-capture2.jpg

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :