Archives du tag ‘mystères marins

La Floride lieu propice aux observations inexpliquées?

Une image des deux OVNIs tirée de la vidéo prise à Vero Beach © DR/Mufon

Une image des deux OVNIs tirée de la vidéo prise à Vero Beach
© DR/Mufon

oanis

Lundi 05 Octobre 2015 à 11h40:

« Difficile d’établir un endroit plus qu’un autre en matière d’OVNI, pour les O.A.N.I , c’est Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanisexactement la même chose.

La Floride semble avoir recensé pas mal d’observations plus ou moins insolites, inexpliquées durant cette année 2015.

Sur la plage de Vero Beach par exemple, le vendredi 25 Septembre 2015 , deux objets ayant la forme de diamants ont été observés .« 

Le témoignage des deux témoins a été mentionné dans la revue Paris-Match.

« Les deux lumières sont apparues à 19 h 33 au-dessus de l’océan. Elles sont restées en suspension pendant environ 3 ou 4 minutes. Elles ont disparu quand mon épouse, Kathy, a cessé de filmer. » Il ajoute cette précision troublante : « Par deux fois, la veille de l’observation et au lendemain de celle-ci, des hélicoptères militaires ont survolé la plage à différentes altitudes. Il arrive que ce genre d’appareils passe près de chez nous mais c’est assez rare. D’ autant plus en l’espace de seulement trois jours… »

Comme le précise le site de Paris-match l’endroit de l’observation est situé  à une centaine de kilomètres au sud de Cap Canaveral, site de la fameuse  base de lancement américaine.

L’un des deux témoins fournit un bref descriptif de son observation : « Les deux lumières sont apparues à 19 h 33 au-dessus de l’océan. Elles sont restées en suspension pendant environ 3 ou 4 minutes. Elles ont disparu quand mon épouse, Kathy, a cessé de filmer. » Il ajoute cette précision troublante : « Par deux fois, la veille de l’observation et au lendemain de celle-ci, des hélicoptères militaires ont survolé la plage à différentes altitudes. Il arrive que ce genre d’appareils passe près de chez nous mais c’est assez rare. D’autant plus en l’espace de seulement trois jours… »  Source Paris-match

Comme le stipule le site internet de Paris-match, ces formes de losanges ont été repérées ailleurs sur notre planète, notamment en Espagne en 2008 et  à Hong Kong en 2013 .

Un autre OVNI potentiel a été filmé quelques jours plus tôt, le 19 septembre, par un habitant de Kissimmee à moins d’une cinquantaine de kilomètres de Vero Beach mentionne l’éditorial.

Vous pouvez lire la suite sur le site de Paris -match.

Vidéo source: youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Alors dans ce cas  pouvons nous exclure que ces observations ne soient en fait que des méprises?

Cependant nous pouvons tout aussi bien penser que nos témoins aient assisté à des essais de l’aéronautique américaine pour la NASA, l’armée américaine ou une autre institution.

Si tel est le cas, pouvons nous associer les recueils de témoignages faits en Europe, en Asie en Océanie et ailleurs ?

Alors,  pouvons nous rejeter pour autant une hypothèse de nature exogène?

Comme d’habitude, les incertitudes demeurent.

Nos fonds marins seraient-ils habités par des êtres non découverts ou dévoilés au public?

Quelle serait alors l’origine d’une autre forme de vie? Seraient -ils issus d’une mutation génétique ayant eu lieu sur notre propre planète et ayant échappé pour l’instant aux scientifiques?  Un autre ADN aurait-il pu donner naissance à une autre espèce du genre hybride? Des micro organismes venus de l’espace par le biais des comètes par exemple ou de nos propres épaves spatiales retombant dans nos milieux aquatiques auraient-ils infecté ceux-ci?

Pourraient-ils être conçus par un programme top-secret plus ou moins contrôlé?

Viendraient-ils d’une autre planète, d’une autre galaxie, de quelque-part du cosmos?

Toutes ces questions ont le mérite d’exister en tant que telles.

Mais avant de franchir les étapes, il convient de répondre, d’amener des réponses à ce qui est normal et qui n’ a rien d’extraordinaire dans des observations tronquées par le manque d’informations et de matière.

N’oublions pas le paramètre suivant: certains lacs sont aussi concernés par des choses que nous pouvons qualifier d’étranges. La publication de mon ouvrage qui arrive cet automne, aborde bien des sujets amenant à la réflexion, il sera alors temps d’en reparler très prochainement.

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gifgif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 05/10/2015 à :11h40.

cropped-capture2.jpg

Publicités

emisssion TV: sirènes de nouvelles preuves

sirenes

oanis« Notre ami du Québec Jean-Marc nous partage ce reportage, il fait suite à celui que nous avions inclus il y a un moment déjà , certains voyant une vaste supercherie.  Dans ce documentaire le principal intéressé est interviewé par l’animateur de la chaîne, chacun se fera son opinion, bon visionnage. »

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 23/02/2015 à : 10h40.

cropped-capture2.jpg

Disque coloré repéré au dessus d’une base sous marine à Washington

crédit image Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

crédit image – illustration :  Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Traduction Era pour: oanis

  22 Avril 1988 .…….    Base  sous-marine de Bangor à WASHINGTON

 
Aux environs de 21h20 à  21h30. (Heure avancée du Pacifique), un ou plusieurs objets, diversement décrits comme une sphère bleu-vert, une  lumière bleu-vert d’apparence Ovoïde, ou un disque avec six lumières, ont été signalés dans plusieurs points de l’Ouest de l’État de Washington.
 
Les témoins rapportent que l’objet a changé sa trajectoire de vol au moins à trois reprises, a exécuté une manoeuvre de roulement au moins à une occasion, est parvenu à un arrêt presque complet à deux endroits, a inversé sa trajectoire générale du sud au nord, et a changé d’apparence, incluant sa couleur, au moins à deux reprises.
 
Un observateur crédible  a observé l’objet passer lentement au dessus du centre de la base sous-marine de Bangor sur le canal Hood, se situant entre 32 et 48 km à l’ouest de Seattle, en passant directement au dessus des bunkers souterrains où nous pensons que les armes nucléaires sont stockées. Au-delà d’une douzaine de rapports apparemment indépendants et fiables sur les observations présumées qui ont été reçus par le National UFO Reporting Center (NUFORC) entre le 22 Avril et 11 mai 1988.

Résumé des rapports des témoins :

1. Snohomish County, WA:  un garçon de 16 ans et sa mère, situés environ entre 24-32 km au nord de  Seattle, ont observé un objet bleu vert descendre soudainement du ciel, se stabiliser en vol stationnaire avant d’accélérer au sud-sud ouest et de disparaître dans cette direction aux environs de 21h20.

2. Poulsbo, WA:  Larry Swanson, un ancien employé fédéral et spécialiste de l’informatique, qui réside à environ 400 mètres de l’angle nord-est de la base sous-marine de Bangor  aurait observé un objet en forme de disque brillamment éclairé glisser en silence au dessus de cette installation militaire aux environs de 21h22. L’objet s’est incliné légèrement de sorte que le témoin a pu voir clairement sous le ventre de l’objet. (Un graphique généré par ordinateur et fourni par le témoin figure ci-dessus).

3. Auburn, WA:  Un homme qui promenait son chien a observé une boule de lumière bleu-vert parfaitement circulaire descendre du nord vers le sud dans le ciel occidental vers 21h20  à une vitesse très élevée.

4. Puyallup, WA: Un homme se rendant  au travail a vu une boule lumineuse vive de  couleur bleu-vert descendre à un angle de 30 à 35 degrés du nord au sud dans le ciel occidental à une vitesse très élevée.

5. Shelton, WA:  un jeune père de famille a vu une boule lumineuse  bleu-vert laisser une trainée  à travers le ciel à l’ouest de l’endroit où il se trouvait.

6. Oakville, WA: Une mère et ses deux fils, conduisant à l’ouest sur la  Route Nationale  12, située à l’ouest de l’Interstate 5, a observé un objet en  « forme de disque », noyé dans un nuage de lumière bleu-vert, tracer du nord au sud dans le ciel occidental. L’objet a semblé « suivre le contour » de l’horizon, plongeant vers le bas tout à coup, puis se redressant au cours de son vol rapide vers le sud.  Selon les témoins une sorte de  «queue» a ruisselé à l’arrière de l’objet pendant un court instant. Les trois témoins pensent avoir observé trois lumières sur le dessus du disque, ainsi que  trois lumières sur le dessous.

 7. Steilacoom, WA: Une femme a vu une boule lumineuse bleu-vert tracer du nord au sud dans le ciel occidental vers 21h23.

8. Vancouver, WA:  Un homme et son épouse ont observé une  boule lumineuse  bleu-vert se déplacer lentement du nord au sud dans le ciel occidental. Apparence très particulière de l’objet qu’ils signalent entouré d’un étrange brouillard.

9. Portland, OR:  Un jeune musicien a observé une  boule lumineuse  bleu-vert se déplacer d’est en ouest dans le ciel du nord depuis son point d’observation  dans la ville de Portland, OR

10. Vancouver, WA:  Un docteur en Informatique, qui conduisait sur l’Interstate 5 a observé une  boule lumineuse  bleu-vert, qui lui a semblé descendre à la verticale  devant son automobile et planer momentanément au-dessus de l’autoroute.  Le témoin a ajouté qu’il avait connu quelques réactions émotionnelles très inhabituelles dues à l’incident.

11. Yakima, WA:  Un agent des forces de l’ordre   a observé une  boule lumineuse  bleu-vert, se déplaçant à une vitesse très élevée du sud au nord pendant environ  2 secondes.  Au cours de son observation, l’objet a soudainement changé sa couleur du vert au rouge. Le témoin pense que l’observation a eu lieu à 21h30.

barre2

Note adm:oanis

 Complément

« La base navale sous-marine de Bangor est une ancienne  base de sous-marins de la marine américaine qui a fusionné avec la station navale de Bremerton  dans la base navale de Kitsap*. »

*W

attention.823L’image ci-dessus est une illustration pour une reconstitution.

barre dorée

Sources:

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Remerciements spéciaux au WWW.NUFORC.ORG

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le : 15/02/2015 à : 17h10.

cropped-capture2.jpg

Un nouveau triangle des Bermudes ? La route maudite de Los Roques

A National Guard plane searches the area near the coral reef where an aircraft disappeared near the Los Roques archipelago

Article source:dark-zone.blog.

En janvier 2008, un avion de la garde nationale survole Los Roques a la recherche des traces d’un avion disparu avec 14 personnes à bord.

L’archipel de Los Roques, composé de quelque 50 îlots situés à 160 km des côtes du Venezuela, s’est bâti depuis les années 90, une sinistre réputation. On recense en moins de deux décennies une quinzaine d’incidents impliquant des avions de tourisme, du simple appel de détresse à la disparition pure et simple. Certains n’hésitent pas à parler de « nouveau Triangle des Bermudes ».

Mais, la presse italienne a trouvé un autre surnom plus conforme à la géométrie de l’angoisse de cette zone paradisiaque aux eaux cristallines : « la rotta maledetta », la route maudite. Car, à Los Roques, la plupart des disparitions n’ont pas eu lieu dans un triangle mais sur une ligne étroite, le couloir aérien qui relie Caracas et l’aéroport de Gran Roque, la plus grande île –et la seule habitée- de l’archipel.

Il faudrait même parler de point plutôt que de ligne si l’on compare les deux tragédies les plus mortelles survenues sur « la rotta maledetta ». La disparition le 4 janvier dernier de Vittorio Missoni, le directeur de la célèbre griffe italienne, son épouse, Maurizia, et ses amis Elda Scalvenzi et Guido Foresti à bord d’un Britten-Norman Islander a un précédent daté de 2008. Cette année, un L-40 Turbolet a disparu corps et biens avec 14 personnes à bord. Les coïncidences entre ces drames sont troublantes. Les deux avions ont disparu le même jour, le 4 janvier, à deux heures d’écart (à 9h40 du matin pour le Turbolet, 11h30, pour l’Islander de Vittorio Missoni). Les pilotes ont envoyé leur dernier message radio à très exactement dix miles nautiques de la côte de Gran Roque. Seule la direction des appareils diffère : en 2008, le Turbolet se préparait à atterrir à Gran Roque alors que l’avion de Missonni se dirigeait vers Caracas.

L’archipel de Los Roques (©Google Earth)

L’archipel de Los Roques (©Google Earth)

C’est la presse transalpine qui a trouvé le surnom de Rotta Maledetta à ce couloir de la mort aérien. Rien d’étonnant à cela : à l’exception du pilote vénézuélien, German Merchan, les quatre victimes du 4 janvier 2013 sont toutes originaires d’Italie. En 2008, huit des 14 disparus l’étaient aussi. Trois autres crashs moins médiatisés, en 1997, 2004 et 2006, impliquaient encore des ressortissants italiens.

Des avions qui disparaissent sans laisser de traces sur un trajet de 150 km, un faisceau de coïncidences étranges, une surreprésentation des victimes italiennes… Si l’on agrège ces éléments, le tableau qui se dessine à toutes les apparences d’un nouveau mythe à ranger à côté du triangle des Bermudes au rayon mystères et malédictions. Néanmoins, cette vue d’ensemble est sans doute trompeuse. Et, malgré qu’il nous en coûte sur Dark Zone, il est nécessaire d’envisager des scénarios qui ne relèvent pas forcément du paranormal.

Sur ces cinq crashs supposés, seuls deux corps ont été retrouvés. Mais ces deux seuls cadavres sont riches d’indices.  En 2008, le corps nu du co-pilote du Turbolet s’est échoué sur une plage, douze jours après la disparition de l’avion. Mais l’autopsie a révélé que l’état du cadavre ne correspondait pas à un séjour prolongé dans l’océan. Il n’avait pas d’eau dans les poumons.

Plus significatif encore, le cadavre d’un passager australien de l’avion disparu en 1997 a été découvert quelques jours après le drame. Toutefois, il n’était pas mort par noyade ni même d’un choc consécutif au crash. L’autopsie a révélé qu’il avait été abattu avec une arme à feu.

Les cartels de la drogue sont actifs des deux côtés de la frontière entre la Colombie et le Venezuela. Le nord du Venezuela, précise le blog Transbordintel spécialisé dans les questions de sécurité intérieure, abriterait de nombreux aéroports clandestins, simples pistes d’atterrissages arrachées à la forêt.  Depuis 1990, trente avions de tourisme ont été détournés au Venezuela.  Dans la majorité des cas, les responsables de ces détournements étaient des narcotrafiquants. « Sur ces 30 avions, seuls cinq ont été récupérés » poursuit Transbordintel.

En mars 2008, l’armée vénézuélienne bombarde une piste clandestine utilisée par les narco-trafiquants (©Reuters)

En mars 2008, l’armée vénézuélienne bombarde une piste clandestine utilisée par les narco-trafiquants (©Reuters)

Le Peruvian Times relate un cas élucidé survenu non au Venezuela mais au Pérou :  en juin 2010, un Cesna appartenant à une petite compagnie aérienne spécialisée dans les vols touristiques au dessus des célèbres lignes de Nasca a « mystérieusement » disparu au bout d’une heure de vol. L’enquête a révélé que deux passagers avaient embarqué sous une fausse identité.  Il s’agissait de narcotrafiquants à la recherche d’un appareil capable de transporter 500 kilos de cocaïne…

Dans le cas de la disparition de l’avion de Vittorio Missoni,  « plusieurs éléments pourraient étayer la possibilité d’un détournement » souligne Michel Peyrard dans sa passionnante enquête parue dans Paris Match. « Le matin du 6 janvier, soit quarante-huit heures après la volatilisation de l’Islander, un des fils de Guido Foresti a reçu un message de lui : ‘Suis à nouveau connecté, rappelle-moi.’ Et un ami des Missoni déclare que les téléphones de trois des disparus ont continué de sonner plusieurs heures après le drame… »

Le parfum de mystère qui plane à Los Roques a des relents de poudre et de cocaïne.

barre dorée

Mise  à jour investigation océanographique et oanis, le 14/02/2013 à : 14h00.

cropped-capture2.jpg

%d blogueurs aiment cette page :