Archives du tag ‘Loch Ness

Une observation digne du film RR 3 en Ecosse ?

L’église Saint-Mathieu à
Perth ou
Peairt (gd) / Pairth (Ecosse)
Crédit photo: Wikipédia

 Article crédit : express.co.uk/ traduction  Era & sylvain à l’aide de traducteurs en ligne .

Era & Sylvain investigation océanographique et OANIS

L’ Ecosse est connue pour la légende du Loch Ness, ce lac d’eau douce situé dans les Highlands, devenu célèbre par une fameuse créature qui aurait été aperçue par de très nombreux témoins mais dont les preuves manquent. Pour autant, combien d’entre nous savons que ce pays recense en moyenne 300 observations d’OVNI/ PAN par jours ! Parmi ces observations insolites et au regard de la situation géographique du pays, n’aurions nous pas un certain nombre d’ OANI ( Observation aquatique non-identifiée). Ceci étant, les questions restent sensiblement les mêmes ? Phénomènes, canulars et méprises mis à part, que sont ces choses?  Qui est derrière tout cela? Voici  ci-dessous, l’une des affaires des plus intrigantes datant de février 2016 repris par le média express.co.uk.

Cliquez sur l’image pour visualiser sur google maps

Le 28 février 2016 en Ecosse .

Le témoignage concerne Rossie Ochil, située  au sud de la ville de Perth  monsieur  John Macdonald, tard dans la soirée, alors qu’il roulait en pleine campagne au volant de sa jeep, John Macdonald aurait vu un OVNI.

Ce cas d’OVNI comparé aux autres est assez à part. En effet, alors que plusieurs témoins disent voir un OVNI silencieux la plupart du temps, le cas de John Macdonald est tout l’inverse, car son observation était bruyante , venant de l’OVNI lui même.

 « Ma jeep est loin d’être silencieuse mais le bruit du moteur était couvert par le vacarme. On aurait dit le son d’un millier d’aspirateurs fonctionnant en même temps… »

Pour les sceptiques, il s’agit tout simplement d’un drone. John Macdonald n’est pas du tout de cet avis: « Je sais très bien ce que j’ai vu et ce n’était pas un drone » dit le témoin qui était situé, selon son estimation, à environ 60 mètres de l’objet. Cité par The Express, un pilote de drone n’est pas plus convaincu par cette hypothèse: « Je n’ai aucune idée de ce que c’était mais cela n’a rien à voir avec un drone. La forme ni les lumières ne ressemblent à rien de ce que je connais. » Le son de « 1000 aspirateurs » décrit par John Macdonald tend aussi à décrédibiliser la thèse du drone.

Ci dessous monsieur Macdonald et son cliché .

Source

John Macdonald a réussi à prendre l’OVNI avant qu’il n’ait soudainement disparu.
Crédit : CASCADE NEWS / express.co.uk/

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanisgeysergif

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le :18/08/2017 à :10h35.

MYTHES ET LÉGENDES DU SERPENT DE MER ET DU LÉVIATHAN

Regalec (serpent de mer, ou dragon de mer)

Regalec (serpent de mer, ou dragon de mer)

Article source: .seriousplay-info.fr/

Après les sirènes et le Kraken, un autre animal marin légendaire hante mon imaginaire, il s’agit du serpent de mer. Alors mythe ou réalité ?

Sur les cartes marines de 1500, les zones non répertoriées par le cartographe Olauf Magnus sont affublées de monstres plus grimaçants et effrayants les uns que les autres. Certains sont à rapprocher d’animaux connus (cétacés, siréniens…) mais d’autres figurent le serpent de mer ou le Kraken.

9c9f01_cba2ff9f284f429f464b6098443cb83b

Il est fait mention de serpents de mer dés 1555 et de nombreux marins témoignent de l’apparition et la fuite d’une créature reptilienne devant leur navire.

Il semble toutefois que les témoignages diffèrent par la description morphologique de l’animal observé.

Tantôt monstre marin à tête de chien ou de lion voire de dragon tantôt plésiosaure rescapé de la préhistoire telle la créature du Loch Ness les descriptions varient mais l’aire de répartition de ce légendaire animal est plutôt à localiser dans l’hémisphère Nord. Il suffit d’écrire cela pour que des exceptions viennent contredire ce que j’ai lu !

9c9f01_03fd90a9ec898e64672964cde7dc20ba

En juillet 1897, l’aviso français Avalanche croise à trois reprises un serpent de mer dans la baie d’Along et tirera en sa direction des coups de canon dont aucun n’atteindra sa cible. Régulièrement depuis il est fait état de témoignages de serpents de mer gigantesques croisant au large;

Une partie de ces témoignages sont farfelus ou déformés par une exposition prolongée des marins au soleil ou au rhum: on évoque des crocodiles géants de 20 m de long des animaux ondulants verticalement qui marsouinent (cétacés ?) on évoque aussi des anguilles géantes! Bref, la littérature regorge de témoignages d’animaux serpents parfois photographiés.

Le Léviathan monstre marin biblique est représenté par un serpent de mer dont l’ondulation engendre les vagues. Il est le monstre de l’Apocalypse et personnifie la puissance destructrice. En Amérique du Sud un cachalot fossile de 15 m de long environ a été nommé Léviathan sp.

On pourrait tenter de faire une analogie entre des monstres marins décrits et des poissons serpentiformes actuels. A t’on déjà vu des anguilles, murènes et congres de plus de 20 m de long ? Il faut bien çà pour être visible d’un bateau au long cours ! Il peut y avoir méprise si une carcasse s’échoue sur la plage après avoir séjourné longtemps dans l’eau: on a parlé de cadavres de baleine bleue ou de requin pèlerin pour alimenter le mythe..

9c9f01_5e4cea1d396ffaca7ee38d13e8faf44e

Le seul poisson contemporain qui rejoint le mythe est le régalec ou roi des harengs (dont il se nourrit) avec ses 5 à 7 m pour 200 kg et sa drôle de crête rouge a fait sensation. Les observations et descriptions dans les années 1860 ont été effectuées sur des individus morts et échoués.

Il est lui aussi faiseur de mythe et il faut chercher l’origine des nâgas indiens et cambodgiens dans l’observation probable de régalec. Animaux fabuleux tantôt affectés au monde souterrain, à l’univers aquatique ou aérien, les nâgas sont protecteurs. Le régalec est présent partout sauf en arctique et antarctique à une profondeur n’excédant pas 1000 m.

L’avènement de l’exploration profonde automatisée a multiplié les témoignages filmés de ce drôle de poisson serpent qui ondule verticalement en pleine eau et peut parfois remonter dans la frange accessible au plongeur loisir.( Laurent Ballesta en a photographié un au large de la Corse enroulé autour d’une bouée).

9c9f01_a9c2e42a68dd7e41236a77634d37fce9

Ainsi prend fin ma brève bio sur ces drôles de serpents. Conscient que plus l’obscurantisme et l’ignorance reculent, plus les questions sur les derniers refuges d’une vie marine préservée s’imposent à moi! Qu’est ce qui brille là dans les ténèbres d’au delà du plateau continental ?

Pascal Zani

barre dorée

oanis

avatar i love japan

Note adm:

15/02/2013, 17h00:

Afin de compléter cet article nous vous proposons ce reportage de planète thalassa en 3 vidéos dailymotion.

La mer fascinante avec ses spéculations, ses secrets et sa beauté, c’est ici que cela se passe sur notre planète bleue, bon visionnage.

rainbow

Le mystère du serpent de mer

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif dauphins

Mise à jour investigations océanographique et oanis, le 15/02/2013 à : 17h00.

cropped-capture2.jpg

De nouvelles photos du monstre Loch Ness

Info envoyée par Yves, pas nouvelle (elle date d’avril 2012) elle mérite cependant de figurer dans la rubrique mystères marins et légendes…Source : http://www.planet.fr/ 

Une nouvelle image sonar montre une étrange forme inconnue dans le lac écossais du Loch Ness.

Pour le détenteur de l’image, il  s’agit bel et bien du monstre.

Le célèbre monstre du Loch Ness, ou plutôt sa légende, refait surface en Ecosse. Une image granuleuse ressemblant à « un long serpent comme la créature » sème à nouveau le doute sur l’existence de Nessie, rapporte le site anglais du Dailymail.

L’image sonar, qui montre un objet non identifié dans les profondeurs du lac, a été enregistrée par un bateau skipper. L’étrange forme a été vue à une profondeur de 75 pieds (environ 23 mètres) et mesure près de 5 pieds de large (environ 1,5 mètre).

M. Atkinson, 43 ans, habitué du lac et qui a pris la photo raconte : « Il n’y a  rien de si grand dans le Loch. J’étais sous le choc car il ressemblait à un gros serpent, c’est incroyable. Vous ne pouvez pas truquer une image sonar. Je n’ai jamais rien vu de tel ».

Si les experts restent encore sceptiques, et pencheraient plutôt pour un amas d’algues, le marin et de nombreux autres navigateurs du lac, croient dur comme fer à cette nouvelle découverte…

 nessie

Le Loch Ness est un lac écossais. C’est l’une des étendues d’eau les plus importantes de Grande Bretagne. Selon la légende, un monstre y vivrait. Chaque lac en Ecosse serait habité par un « kelpie », un monstre lacustre. Ils sont assimilés à des esprits démoniaques qui tueraient les voyageurs en les noyant.
Le monstre du Loch Ness est une légende qui a débuté en 565. Le premier témoin de la créature fut un moine irlandais, Saint Colomban. Depuis, beaucoup ont cherché à prouver l’existence du monstre par des photographies et des vidéos dont l’authenticité est difficile à prouver.

Le mystère du Loch NESS

Le reportage démarre à 3 minutes 30 étant inclus dans une  série de vidéos intitulée les mystères du 20ème siècle que j’ai postée sur notre autre site Médiathèque et Index Ufologique et Spatial…Bonne visualisation

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :