Archives du tag ‘Ecosse

Des disparitions se sont produites dans d’étranges circonstances.

Les disparitions sont affreusement courantes dans ces lieux

Article et photos source jack35.wordpress.com – Etrange et insolite Publié le 

Le stand des OANIS au salon du paranormal de Dijon les 8 et 9 septembre 2018, tenu par Era & Sylvain administrateurs du site web spécialisé Investigation Océanographique et OANIS.

Les mystères marins englobent aussi des disparitions étranges, certaines ici sont plus ou moins mentionnées dans mon premier ouvrage, cette petite sélection démontre que bien des énigmes résistent .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux quatre coins du monde, on trouve des endroits où des disparitions se sont produites dans d’étranges circonstances. De nombreuses personnes se sont volatilisées après avoir traversé ou visité ces régions mystérieuses, sans laisser la moindre trace ou explication. La série d’images suivante vous emmène au cœur de l’énigme!

Cette localisation a vu de nombreuses disparitions survenir, qu’il s’agisse de navires de croisière ou de simples chalutiers. Les épaves n’ont jamais été retrouvées. En 1918, l’USS Cyclops s’y est aussi volatilisé, avec à son bord 309 hommes d’équipage.

Ces lignes imaginaires, qui dessinent un triangle reliant Miami, Porto Rico et les Bermudes est bien plus qu’une simple zone marine. Ce lieu, dans la culture populaire, est le théâtre d’accidents et de mystérieuses disparitions d’avions et de navires.

Pour tenter d’élucider ces événements intrigants, toutes sortes d’explications ont été apportées. Des portails aux autres dimensions, en passant par des champs de méthane, à ce jour, aucune de ces théories n’a été formellement prouvée.

Mer des Sargasses

La mer des Sargasses, située dans l’océan Atlantique, fut le théâtre d’un intrigant spectacle: le passage du Mary Céleste, un bateau fantôme.

Le navire sera retrouvé en 1872, totalement déserté, mais encore chargé de denrées et de combustible. À ce jour, on ignore encore ce qu’il est advenu de l’équipage.

Lac Supérieur, États-Unis

Le Lac Supérieur est le plus profond des Grands Lacs, entre le Canada et les États-Unis. De nombreuses disparitions ont été enregistrées dans les parages.

Un record impressionnant de naufrages a eu lieu dans le Lac Supérieur où pas moins de 200 navires se sont échoués. La plupart des épaves n’a jamais été retrouvée ou renflouée.

La ceinture de Van Allen est une zone constituée de particules énergétiques, retenue par le champ magnétique de la Terre. Son point le plus proche de la surface terrestre se situe non loin du Brésil, dans l’océan Atlantique.

Ces fortes radiations seraient peut-être responsables du crash du vol Air France 447, le 1er juin 2009, où plus de 200 personnes ont perdu la vie.

Lac Angikuni, Canada

Le lac Angikuni se trouve dans la région du Kivalliq, à Nunavut, au nord du Canada. En 1930, un homme est tombé nez à nez avec un village abandonné au bord du lac.

Le plus fascinant c’est que des marmites de nourriture se trouvaient toujours au-dessus de feux éteints. De nombreuses tâches et activités semblaient avoir été abandonnées en urgence. Les villageois n’ont jamais été retrouvés et la raison de leur fuite reste inexpliquée.

Au large des côtes écossaises, les îles Flannan, aussi appelées Hébrides extérieures, abritent un phare singulier.

En 1900, l’équipage d’un navire a remarqué que la lumière du phare ne fonctionnait plus et a décidé d’enquêter. Les trois gardiens du phare s’étaient évanouis dans la nature et ne furent jamais retrouvés.

La mer du Diable, aussi connue sous le nom de Triangle du Dragon, est célèbre suite à plusieurs incidents impliquant des disparitions de navires.

Un jour, en 1952, le gouvernement japonais a dépêché une trentaine de personnes sur les lieux afin d’enquêter. Malheureusement, elles furent elles aussi victimes des eaux tumultueuses de la mer du Diable.

 

Source


Références : jack35.wordpress.com – Etrange et insolite – via  (Source : MSNStars Insider)


Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation Océanographique et O.A.N.I.S le 13/08/2018 à 23H00.

Une observation digne du film RR 3 en Ecosse ?

L’église Saint-Mathieu à
Perth ou
Peairt (gd) / Pairth (Ecosse)
Crédit photo: Wikipédia

 Article crédit : express.co.uk/ traduction  Era & sylvain à l’aide de traducteurs en ligne .

Era & Sylvain investigation océanographique et OANIS

L’ Ecosse est connue pour la légende du Loch Ness, ce lac d’eau douce situé dans les Highlands, devenu célèbre par une fameuse créature qui aurait été aperçue par de très nombreux témoins mais dont les preuves manquent. Pour autant, combien d’entre nous savons que ce pays recense en moyenne 300 observations d’OVNI/ PAN par jours ! Parmi ces observations insolites et au regard de la situation géographique du pays, n’aurions nous pas un certain nombre d’ OANI ( Observation aquatique non-identifiée). Ceci étant, les questions restent sensiblement les mêmes ? Phénomènes, canulars et méprises mis à part, que sont ces choses?  Qui est derrière tout cela? Voici  ci-dessous, l’une des affaires des plus intrigantes datant de février 2016 repris par le média express.co.uk.

Cliquez sur l’image pour visualiser sur google maps

Le 28 février 2016 en Ecosse .

Le témoignage concerne Rossie Ochil, située  au sud de la ville de Perth  monsieur  John Macdonald, tard dans la soirée, alors qu’il roulait en pleine campagne au volant de sa jeep, John Macdonald aurait vu un OVNI.

Ce cas d’OVNI comparé aux autres est assez à part. En effet, alors que plusieurs témoins disent voir un OVNI silencieux la plupart du temps, le cas de John Macdonald est tout l’inverse, car son observation était bruyante , venant de l’OVNI lui même.

 « Ma jeep est loin d’être silencieuse mais le bruit du moteur était couvert par le vacarme. On aurait dit le son d’un millier d’aspirateurs fonctionnant en même temps… »

Pour les sceptiques, il s’agit tout simplement d’un drone. John Macdonald n’est pas du tout de cet avis: « Je sais très bien ce que j’ai vu et ce n’était pas un drone » dit le témoin qui était situé, selon son estimation, à environ 60 mètres de l’objet. Cité par The Express, un pilote de drone n’est pas plus convaincu par cette hypothèse: « Je n’ai aucune idée de ce que c’était mais cela n’a rien à voir avec un drone. La forme ni les lumières ne ressemblent à rien de ce que je connais. » Le son de « 1000 aspirateurs » décrit par John Macdonald tend aussi à décrédibiliser la thèse du drone.

Ci dessous monsieur Macdonald et son cliché .

Source

John Macdonald a réussi à prendre l’OVNI avant qu’il n’ait soudainement disparu.
Crédit : CASCADE NEWS / express.co.uk/

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanisgeysergif

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le :18/08/2017 à :10h35.

%d blogueurs aiment cette page :