Archives du tag ‘don walsh

Deepsea Challenger

Challenging the deep est une nouvelle exposition immersive majeure qui retrace la poursuite et les réalisations de Cameron dans la science, la technologie et l’exploration océaniques, y compris ses plongées records dans DEEPSEA CHALLENGER, le navire submersible qu’il a conçu à Sydney.
Credit : mer et océan

 

Era & Sylvain investigation océanographique et OANIS

  • -En parcourant le site mer et océan  de notre ami Jack je remarque qu’il a diffusé ce que je reprend ici pour notre site web afin que vous découvrez à votre tour ce qui va suivre. Je profite pour dire au passage que Jack a un très bon site web  qui mérite d’être visionné,alors vous pouvez lui rendre visite. Merci.

James Cameron me fascine. J’aime la plupart de ses films en tant que réalisateur mais j’aime encore plus l’explorateur océanographe.

Il a su cumuler ses deux passions . A présent, il partage ses expéditions au public.  Ceux qui me connaissent bien, comme Era ( Emma) et ils sont rares, savent que j’aurais aimé aussi être un explorateur car j’aime le voyage, l’aventure,le défi ,les mystères,etc.

James Cameron est descendu avec son mini sous-marin à l’endroit le plus profond de la planète après l’exploit du scientifique Jacques Piccard et  du lieutenant Don Walsh qui sont descendus 10.000 mètres à bord du célèbre Trieste le 23 janvier 1960.

A bord de son mini sous-marinDeepsea Challenger, J .Cameron atteint les 10.898 mètres,le dimanche 25 mars à 21 h 52 GMT (23 h 52 heure française) après une descente de 2 heures et 36 minutes. L’engin a passé plusieurs heures à proximité du fond, battant ainsi le record de 20 minutes détenu par le Trieste, avant d’entreprendre sa remontée de 70 minutes. 


Exploit de J. Piccard et D. Walsh à bord du Trieste.

Petit récapitulatif ci-dessous:

Date : 23 janvier 1960
Position : Océan Pacifique : La Fosse des Mariannes, à 200 miles approximativement 
de l’île de Guam 
Profondeur atteinte : 10 916 mètres, un exploit qui a duré  58 ans.
Découverte scientifique : Une vie marine florissante en l’absence totale de lumière


Une exposition aura lieue le 29 mai 2018 à l’Australian National Maritime Museum à Darling Harbour, à Sydney.

Les gens pourront découvrir le monde océanique et la détermination de James Cameron pour assouvir sa passion.

Peut-être que sur notre site web ici, il manquait une page exploration et expédition bien que ce genre d’article et de vidéo pourrait se glisser dans la rubrique archéologie sous-marine et/ ou océanographie. Avec l’ouverture de cette nouvelle catégorie, le problème est réglé . Un tiroir de plus dans notre petite armoire virtuelle.

Bon surf, ici.

 

OANI/ OVNI enquete méthode réflexion
Crédit:
éditions Saint-Martin

maquette couverture éditions SAINT MARTIN
©2018 droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vidéo via youtube

Australian National Maritime Museum

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

    Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le 13/03/2018 à : 10h20.

James Cameron explorera le point le plus profond de l’océan

james_cameron_deepsea_challengerA bord du « Deepsea Challenger », le cinéaste canadien James Cameron vient de battre le record mondial de la plongée solo en submersible la plus profonde, à 8.200 mètres sous la surface de l’eau, au large de Papouasie Nouvelle Guinée. Mais le réalisateur de »Abyss » et de « Terminator » ne compte pas s’arrêter là. Son prochain objectif : atteindre le point le plus profond de l’océan, la fosse des Mariannes, au cours des semaines à venir.

Le point connu le plus bas de cette fosse de l’Océan Pacifique se situe à 11.034 mètres en dessous du niveau de la mer. La première et dernière fois que des hommes ont visité ces ténèbres océaniques,  il y a 50 ans, les deux explorateurs Jacques Piccard et Don Walsh ne sont restés que 20 minutes sur le plancher de l’océan. Cameron tentera l’exploit d’y passer 6 heures.

Le submersible étant équipé de plusieurs caméras et de Led, Cameron pourra filmer la vie des abysses. Car vie il y a. En 1960 Piccard et Walsh avait observé un poisson abyssal de 30 centimètres de la forme d’une sole, et une crevette.

Cameron aura beaucoup plus de temps pour observer la vie environnante. Découvrira-t-il de nouvelles espèces, voire des monstres des profondeurs océaniques qui font tant fantasmer ?

Le « Deepsea Challenger » est un submersible conçu pour plonger à pic et résister à une pression insoutenable : à 11 kilomètres de profondeurs, la pression est estimée 11.250.000 kilos par mètre carré.

deepsea_challenger

Sous l’effet de la pression, le submersible devrait même se rapetisser de 6 centimètres une fois arrivé à bon port, si l’on ose dire. La descente devrait durait une heure et demie, tout comme la remontée.

Cameron n’est pas la seule célébrité fascinée par les profondeurs océaniques. Le milliardaire britannique Richard Branson affirme qu’il possède un submersible capable de réaliser le même exploit. Mais déjà bien préparé, Cameron devrait-être le premier à réaliser cet exploit.

Le cinéaste ne sous-estime cependant pas les risques de l’expédition : « Bien sur que je suis inquiet. Mais pour un explorateur, c’est plutôt bon signe ».

Plus d’infos sur le site de National Geographic, sponsor de cette exploration.

source : http://www.sharknews.fr/societe/science/3125-james-cameron-explorera-le-point-le-plus-profond-de-locean

%d blogueurs aiment cette page :