Archives du tag ‘Chine

Une expédition chinoise destinée à étudier les monts sous-marins de Magellan, dans le Pacifique ouest.

Le Kexue navire chinois pour l’expédition
Crédit photo:
french.peopledaily.com.

Article source : etrangeetinsolite.wordpress.com/mer et océan.

Référence:

Le Quotidien du Peuple


Le navire de recherche chinois Kexue (Science) a quitté samedi la ville de Qingdao (est de la Chine) pour une expédition destinée à étudier les monts sous-marins de Magellan, dans le Pacifique ouest.

L’expédition permettra d’en savoir plus sur ces monts sous-marins peu connus, qui se dressent sur le fond de l’océan sans toucher la surface.

Selon les estimations, les océans comptent plus de 30.000 monts sous-marins dont 60% se situent dans le Pacifique. Avec de riches ressources halieutiques et minières, les monts sous-marins possèdent un attrait élevé pour la recherche scientifique et les activités commerciales.

Située dans le Pacifique ouest, la chaîne de Magellan comprend plus de dix vastes monts sous-marins appelés guyots.

Avec 80 personnes à bord, le navire devrait être de retour en Chine fin avril.


Le navire de recherche chinois «Kexue» achève une expédition scientifique

Vidéo CGTN via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le 12/03/2018 à : 17h25.

Des cas marins mystérieux .

Iandao Lake est un lac artificiel localisé à Chun’an County, en Chine, dans lequel des archéologues ont découvert en 2001 les ruines d’une ville enfouie sous l’eau. La ville, nommée « Lion City », se situe entre 26 et 40 mètres de profondeur.
Crédit – wikistrike.com


Nous présentons des mystères  marins que notre collègue Michel a mis sur son blogue entourés d’autres énigmes.

Nous vous invitons à découvrir son site web ici.


Les dalles de la route de Bimini.
Crédit:
michelduchaine.com

La vérité derrière le chemin de Bimini 

En 1968, sous les fonds marins au large de la côte de l’ île de Bimini dans les Bahamas , les plongeurs ont découvert des dizaines d’énormes blocs de calcaire plat formant une parfaitement droite route d’un kilomètre de long – une formation peu susceptible d’être créé naturellement. Beaucoup prétendent que les blocs sont les ruines d’une ancienne civilisation , tandis que d’ autres sont convaincus que cela est un phénomène naturel unique.

Mais aucune de ces explications ne peut représenter une prophétie faite dans les premières décennies du 20e siècle. Un prophète célèbre et guérisseur de l’époque, Edgar Cayce, a fait une prédiction en 1938: « Une partie des ruines du continent perdu d’Atlantis sera découvert dans la mer autour des îles de Bimini … Cela sera fait en 1968 ou 1969. » La prédiction de Cayce était en effet curieusement très  précise.

crédit
michelduchaine.com

Emplacement des restes de Christophe Colomb

Christophe Colomb est probablement le plus célèbre explorateur de tous les temps, et nous savons à peu près tout ce qui concerne sa vie – sauf un mystère: Après sa mort en 1509, ses restes ont continué à voyager, et nous ne savons pas où ils ont fini. Initialement enterré dans la ville espagnole de Vigiadolid, en 1537 ses os ont été transférés à l’île d’Hispaniola dans les Caraïbes, conformément à ses souhaits.Mais quand les Espagnols a perdu la région à la partie  française en 1795, ses restes ont été transférés à Cuba, où ils sont restés jusqu’à la guerre hispano-américaine. Ils ont finalement été renvoyés à Séville, en Espagne, en 1898.

La version officielle de la République dominicaine, cependant, affirme que les restes de Colomb n’ont jamais quitté Hispaniola. En 1877, dans la cathédrale de Saint – Domingue, une boîte a été découverte portant une inscription indiquant que les restes, à l’ intérieur, étaient ceux de « Colon Cristobal glorieux et éminent. »  Une analyse d’ADN menée sur les os de Séville, et à ceux du frère de Columbus Diego (qui est enterré dans la même ville) a montré que les deux échantillons correspondaient parfaitement. Lorsque les chercheurs ont annoncé ces résultats en 2006, la controverse entourant les restes terrestres de Colomb aurait dû en venir à une fin définitive. Toutefois, la République dominicaine conteste ouvertement les résultats de l’analyse de l’ ADN, et pendant des années a exigé une analyse de l’ ADN des os en Hispaniola, en laissant ouverte une fenêtre de doute.

La disparition de l’USS Cyclops

Le USS Cyclops
Crédit – michelduchaine.com

Le Triangle des Bermudes est célèbre pour les disparitions mystérieuses qui ont eu lieu il y a au fil des ans. Même si les scientifiques sont aujourd’hui en mesure de fournir des explications logiques pour la plupart des disparitions dans ce domaine, certains ont jamais été expliqué, y compris la disparition non résolu de l’USS Cyclops, un charbonnier de classe  Proteus de la marine américaine.

Au cours de la Première Guerre mondiale, l’USS Cyclops a été envoyé au Brésil pour alimenter les navires britanniques dans l’Atlantique Sud. De retour de Rio de Janeiro, il a fait une brève escale à l’île de la Barbade, puis partit pour Baltimore, le 4 Mars 1918. Depuis ce temps, personne n’a vu ou entendu quoi que ce soit sur le Cyclope jamais. L’équipage et les 306 passagers ont disparu une fois pour toutes, et aucune trace d’eux ou du navire n’a jamais été trouvé. Il reste la plus grande perte non-combattante  à vie dans l’ histoire navale américaine. Même si les autorités navales américaines ont essayé pendant des années de  donner une explication logique, la disparition reste un mystère absolu avec de nombreuses questions sans réponse .

Le SS Orang Medan

Le SS Orang Medan
crédit – michelduchaine.com

l y a quelque chose de fascinant de la vie sur la mer ouverte. Voilà pourquoi nous sommes absolument captivés par le navire malaisien, SS orang Medan. Un message SOS en 1947 provenait de la SS outang Medan et il a dit que tout l’équipage, y compris le capitaine, était mort.La personne qui a télégraphié le message a également été retrouvée morte lorsque le navire a été trouvé et inspecté. Tout le monde à bord a été retrouvé mort et personne ne sait ce qui les a tués ou comment ils sont morts. Les derniers messages reçus au cours de la lecture du télégramme: « Probablement que  l’ensemble des membres d’équipage sont morts. Je meurs. »

La  Cité perdue  d’Atlantis

L’Atlantide
Crédit – michelduchaine.com/

Y at-il la ville comme l’Atlantide qui a gagné tant la renommée pour potentiellement ne pas exister? Atlantis est la ville légendaire de puissance et il se trouve à travers les œuvres de Platon.Atlantis dans la culture pop aurait été la maison de sirènes et tritons et d’être en possession de la technologie en avance sur son temps. Platon a écrit que la ville de l’Atlantide avait attaqué Athènes et que l’Atlantide avait échoué. Peu après, la ville a été coulé et disparu de la face de la Terre. Platon était une personne réelle et il y a la croyance qu’il dit la vérité sur Atlantis mais les scientifiques et les chercheurs ne sont pas parvenus à trouver un endroit où Atlantis aurait pu exister qui correspond avec les comptes de Platon. Croyons-nous que l’Atlantide était vraiment une ville semi-magique? Probablement pas, mais il est probable réel. Les scientifiques pensent que cela aurait pu être sur l’île de Santorin, qui a fini par couler quand un volcan a éclaté. Le problème avec clouer cette histoire en utilisant l’œuvre de Platon est que Platon fait également référence à des colonnes d’Hercule à l’extérieur debout de la ville mais jusqu’à présent, aucune recherche n’a été en mesure de vérifier l’endroit. Nous allons probablement jamais connaître la vérité à coup sûr de cette 10ème merveille du millénaire, si elle existait.

Articles source : michelduchaine.com/

Rejoignez nous sur notre groupe facebookoanis

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le :08/12/2017 à :12h45.

Intrusions

© SPUTNIK. Bombardier stratégique Tu-160 (code OTAN: Blackjack)

© SPUTNIK.
Bombardier stratégique Tu-160 (code OTAN: Blackjack)

Article source :usinenouvelle.com

PUBLIÉ LE 10/02/2017 À 06H56, MIS À JOUR LE 10/02/2017 À 12H53

Deux bombardiers russes de type Tu-160 Blackjack ont été interceptés aux larges des côtes françaises jeudi 9 février. Ils ont notamment été escortés par deux Mirage 2000-5. Les bombardiers russes n’en sont pas à leur coup d’essai.

suite

barre dorée

 

Drone-Northrop Grumman X-47B crédit image : taringa.net

Drone-Northrop Grumman X-47B
crédit image : taringa.net

cropped-capture2.jpg

Matisse-Sylvain OANI /OVNI, enquête, méthode, réflexion ©2017

Matisse-Sylvain
OANI /OVNI,
enquête,
méthode,
réflexion
©2017

Cette affaire fait suite à une série d’intrusions sur notre territoire ou aux abords de celui-ci par l’armée de l’air Russe.

La Russie teste -t-elle les capacités d’interceptions européenne en globalité  et française en particulier?

Comme le fait remarquer l’usine nouvelle dans son article, l’armée de l’air  française a déjà traité ce genre de cas.

Lire ci -dessous le lien

Un hôtel sous-marin, l’Atlantide du 21e siècle

 

L’hôtel sous-marin devrait être construit en Mer de Chine méridionale. Et rien ne semble arrêter ce projet de voir le jour. Malheureusement, le coût de la nuit en découragera plus d’un.

VIDÉO L’architecte allemand Joachim Hauser n’a pas abandonné son rêve de concevoir le premier hôtel sous-marin. Et ce projet, né il y a quinze ans, est en passe de se réaliser.

 

Nous ne sommes pas dans le Nautilus. Et Joachim Nauser n’est pas un descendant un peu zélé du capitaine Némo. Pourtant, cet architecte allemand rêve, depuis plus de quinze ans, de développer un monde aquatique, une Atlantide faite d’hôtel et de centre de loisirs. Un projet pharaonique qui a engendré quantité de frustration et a connu de nombreux faux-départs. Aujourd’hui, cette chimère n’en est plus une.

Hauser a déclaré au Times que Underwater World Resort, sa compagnie suisse, venait de signer un contrat avec un groupe d’investisseurs chinois pour bâtir un hôtel sous-marin « sept étoiles » qui serait le premier d’une chaîne mondiale. La somme de 225 millions aurait été collectée. Et si l’intéressé a refusé de le confirmer, l’hôtel sera « implanté » dans la Mer de Chine méridionale.

L’Hydropolis à Dubaï, le premier projet de Joachim Hauser, a été abandonné en raison d’un manque de capitaux.
Reste à voir s’il ne s’agit pas d’une nouvelle élucubration d’un individu qui, il y a dix ans, avait dévoilé les plans d’Hydropolis, un projet similaire, mais à Dubaï (tiens donc). « Hydropolis n’est pas un projet; c’est une passion », s’était-il enthousiasmé avant d’abandonner face aux retards et au manque de capitaux. La semaine dernière, Hauser assurait que le contexte était cette fois différent. « Hydropolis était une bonne idée mais nous avons manqué de fonds. En dépit des critiques, mon rêve de construire un complexe sous-marin et de créer une vie humaine sous-marine reste intacte. Et ce rêve deviendra réalité ».

13.000 euros la nuit
Hauser est convaincu d’être le précuseur d’une tendance qui est appelée à se généraliser dans le monde entier. « Personne n’a jamais réalisé un tel édifice tout simplement parce qu’il est difficile de convaincre des investisseurs potentiels. Il m’a fallu quinze ans pour y parvenir. Mais je suis persuadé que le premier hôtel sous-marin aura un effet domino et stimulera d’autres projets identiques ». L’hôtel, dont le nom reste inconnu, aura une capacité de 200 personnes et comptera 140 chambres à plus de 13.000 euros la nuit.

Plus grand aquarium du monde
L’Atlantide d’Hauser ressemblera à un bâteau de croisière de quatre étages, avec trois ponts immergés. Présenté comme le plus grand aquarium du monde, il sera entouré d’une récif corallien. L’intérieur contiendra un centre commercial, des restaurants, des cafés, un centre thermale et sportif. La construction de la structure principale (135 mètres sur 70) devrait débuter l’année prochaine en Europe avant d’être acheminée par bâteau en Chine. Elle sera retenue au fond marin par cinq points d’ancrage qui lui confèreront une certaine souplesse et éviteront une résistance au vent et au courant.

Un projet respectueux de l’environnement, comme l’affirme son concepteur. « Il ne bouleversera pas l’écosystème et sera autonome ». La température du bâtiment sera régulée par des panneaux solaires et un système de refroidissement alimenté par l’eau de mer, tandis que des navettes parcourront les 500 mètres qui séparent l’hôtel de la bande côtière grâce à des moteurs électriques. Fin 2015, Hauser devrait voir son rêve devenir réalité.

source : http://www.7sur7.be

 

 

Nouveau record de plongée: la Chine veut explorer les grands fonds

Un sous-marin chinois
Pool/AFPArchives – Guang Niu

 

Article source: http://www.tv5.org/

PEKIN (AFP) – 15.06.2012 15:48 – Par Bill SAVADOVE

Un submersible chinois avec équipage a plongé pour la première fois vendredi à plus de 6.000 mètres et va tenter un nouveau record à 7.000 mètres, preuve que la Chine, en dehors de l’exploration de l’espace, nourrit des ambitions dans celle des profondeurs marines

 

Un submersible chinois avec équipage a plongé pour la première fois vendredi à plus de 6.000 mètres et va tenter un nouveau record à 7.000 mètres, preuve que la Chine, en dehors de l’exploration de l’espace, nourrit des ambitions dans celle des profondeurs marines.

L’exploit sous-marin rapporté par l’agence Chine nouvelle a été réalisé par le Jiaolong, qui porte le nom d’un dragon mythique, dans la Fosse des Mariannes — la plus profonde du monde — dans l’océan Pacifique, près de l’île de Guam et des Philippines.

Le Jiaolong, sous-marin destiné à la recherche scientifique et à l’exploration des richesses naturelles des fonds marins, a atteint avec ses trois hommes d’équipage la profondeur de 6.000 mètres, près de trois heures après le début de sa plongée, a précisé Chine nouvelle.

Il s’agit du premier des six essais prévus pour tenter d’atteindre les 7.000 mètres, a ajouté l’agence officielle alors que Pékin accentue ses efforts pour exploiter les ressources des fonds océaniques.

Cette série d’essais qui devrait donner lieu à la glorification des progrès technologiques de la Chine par ses médias, a lieu alors que Pékin s’apprête à lancer samedi, dans le désert de Gobi, son prochain vol spatial habité, Shenzhou IX, avec sa première femme astronaute à bord, autre grand sujet de fierté nationale.

Et d’ailleurs, du fond des océans, les trois membres de l’équipage du Jiaolong ont envoyé leurs « meilleurs voeux » de réussite aux spationautes chinois pour leur mission, selon Chine nouvelle.

Shenzhou IX effectuera en effet son premier rendez-vous spatial avec des spationautes à bord. La maîtrise des rendez-vous spatiaux est une étape cruciale dans la conquête de l’espace, dans laquelle la Chine, devenue en 2003 le troisième pays du monde à envoyer un homme en orbite, a de fortes ambitions.

Comme pour l’espace, la Chine a mis les bouchées doubles pour l’exploration marine et comblé ces dernières décennies une partie de son retard sur les pays développés.

Dans les profondeurs, la Chine avait été le cinquième pays à franchir le seuil des 3.500 mètres pour des missions habitées.

Puis en juillet 2011, un submersible chinois avait plongé pour la première fois à 5.057 mètres, dans la même fosse des Mariannes. Déjà à cette profondeur, le vaisseau chinois était apparemment capable d’atteindre 70% des fonds océaniques de la planète.

D’après les experts, le Jiaolong doit collecter des échantillons de vie sous-marine et étudier les structures géologiques et minières.

Mais Zhou Huaiyang, enseignant à l’Ecole des sciencess des océans et de la terre de l’Université de Tongji (Shanghai), est sceptique.

« Même après avoir atteint 7.000 mètres, il n’est pas certain que le sous-marin pourra remplir des missions scientifiques », dit-il à l’AFP, invoquant « la stabilité et la résistance du vaisseau », le niveau de compétence de l’équipage et « les capacités des deux à opérer dans des milieux sous-marins très variés ».

La Chine a accentué ces dernières années ses efforts de prospection pour trouver des hydrocarbures et d’autres ressources naturelles, afin d’alimenter sa rapide croissance économique.

L’appétit des Chinois pour les matières premières et le renforcement des capacités militaires de Pékin sont aussi une source d’inquiétude au niveau international, particulièrement chez les voisins de la Chine en Asie.

L’an dernier, le Jiaolong avait symboliquement planté un drapeau sur un fond marin en mer de Chine du Sud, dont la souveraineté est disputée entre plusieurs Etats, un geste considéré par certains comme une provocation.

Vendredi, remontés à la surface, les plongeurs du Jialong ont « agité le drapeau chinois et envoyé leurs voeux à la mère-patrie », selon Chine nouvelle.

La descente la plus profonde jamais effectuée par un sous-marin remonte à 1960 lorsqu’un vaisseau de la marine américaine avait atteint le fond de la Fosse des Mariannes, à environ 11.000 mètres sous la surface.

En mars dernier, le cinéaste américain James Cameron, réalisateur du « Titanic », avait fait une descente en solitaire à près de 11.000 mètres dans la même fosse.


© 2012 AFP

 

%d blogueurs aiment cette page :