Un drone marin pour protéger les cétacés

Mer et Océan

Le Sphyrna est équipé de nombreux capteurs pour étudier la faune marine. (Photo: AFP)

Depuis la mi-juillet, le Sphyrna navigue au large des côtes de Toulon (sud de la France).

Un drone à l’allure de pirogue polynésienne est équipé de micros sous-marins pour enregistrer les sons émis par les cachalots. Grâce au Sphyrna, les scientifiques espèrent décrypter leurs déplacements pour mieux protéger ces espèces menacées.

Des cliquetis résonnent à intervalles réguliers puis s’accélèrent: derrière les oscillations qui s’affichent sur son ordinateur, Hervé Glotin, chercheur en bioacoustique à l’université de Toulon, ne cache pas sa surprise d’entendre aussi distinctement grâce au drone le passage d’un cachalot enregistré au large de la rade.

Le mammifère, quasi invisible, passe plus de 95% de son temps sous l’eau à plus de 1000 mètres de profondeur dans la plus totale obscurité et l’étude acoustique reste encore le meilleur moyen de connaître ce cétacé, qui se…

View original post 667 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :