L’origine des briques du vivant dans l’espace, étudiée au laboratoire

L’étape chimique voit se constituer les briques du vivant, c’est-à-dire des acides aminés et des nucléotides. Ceux-ci sont composés des quatre « atomes de la vie » (l’hydrogène, l’oxygène, le carbone et l’azote), auxquels s’ajoute le phosphore pour les nucléotides. Les acides aminés sont au nombre de vingt ; ils s’accrochent comme les wagons d’un train, dans un ordre déterminé, et forment 1012 sortes de protéines différentes. Certaines de ces dernières facilitent d’autres réactions : ce sont des catalyseurs biologiques, qu’on appelle « enzymes ». Les nucléotides s’arrangent en molécules hélicoïdales géantes, baptisées acides nucléiques ; ceux-ci (l’acide ribonucléique, ARN, et l’acide désoxyribonucléique, ADN) portent l’information génétique. crédit: Aurélia MAGIDS emse.fr

L’étape chimique voit se constituer les briques du vivant, c’est-à-dire des acides aminés et des nucléotides. Ceux-ci sont composés des quatre « atomes de la vie » (l’hydrogène, l’oxygène, le carbone et l’azote), auxquels s’ajoute le phosphore pour les nucléotides. Les acides aminés sont au nombre de vingt ; ils s’accrochent comme les wagons d’un train, dans un ordre déterminé, et forment 1012 sortes de protéines différentes. Certaines de ces dernières facilitent d’autres réactions : ce sont des catalyseurs biologiques, qu’on appelle « enzymes ». Les nucléotides s’arrangent en molécules hélicoïdales géantes, baptisées acides nucléiques ; ceux-ci (l’acide ribonucléique, ARN, et l’acide désoxyribonucléique, ADN) portent l’information génétique.
crédit:
Aurélia MAGIDS
emse.fr

Article source: exobiologie.fr

SFE

Comment les molécules organiques se forment-elles et évoluent-elles dans l’univers ? C’est sur cette question que travaillent les membres de l’équipe d’Astrochimie du laboratoire PIIM à Marseille.

Les briques élémentaires des macromolécules qui constituent les systèmes vivants ont pu se former dans l’espace avant d’ensemencer la Terre primitive où la vie a émergé. L’équipe d’ du PIIM cherche à savoir comment ces briques élémentaires peuvent se former dans les nébuleuses et les disques proto-planétaires, en recréant au laboratoire les conditions physico-chimiques de ces environnements extra-terrestres.

Laurie Mannessier et Jonathan Strutz, étudiants en audiovisuel, ont réalisé ce film de 16 minutes intitulé « De l’inerte au vivant » qui présente les activités menées au sein de l’équipe d’Astrochimie du PIIM :

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

De l’inerte au vivant, SATIS sur Vimeo.

Réalisé par Laurie Mannessier et Jonathan Strutz – HD – 16/9 – 2014 – 16min41

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

 

geyser

gifgif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :30/10/2015 à :18h10.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :