Rencontre entre Navy Seals et Men In Black en Alaska

illustration crédit: worldufophotosandnews.org/

illustration crédit:
worldufophotosandnews.org/

Article source:

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS EXCLUSIVE WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

2014 ……. SPRUCE ISLAND ALASKA

image de google Earth via worldufophotosandnews.org/

image de google Earth
via worldufophotosandnews.org/

Traduction ERA pouroanis

Salut Ken ! Je n’ai pas de photo d’OVNI mais voici une histoire dont vous n’entendrez jamais parler nulle part,lisez la suite…

Je suis un ancien SEAL de la Marine et j’ étais dans le restaurant d’un copain à San Diego , il y a quelques semaines pour fêter le cinquième anniversaire de l’ouverture. J’étais assis à une table avec trois jeunes Navy Seals agés d’une petite trentaine d’années . Nous avons bavardé de mon père et de son copain qui a volé il y a des décennies aux commandes du  SR – 71 et fait deux rencontres en haute altitude. Un des deux jeunes me demanda ensuitevs’il pouvait me dire quelque chose, ce à quoi j’acquiesçai.  Il me raconta alors que tous les deux attablés face à moi avaient participé à un entrainement l’an dernier au détachement de la marine militaire spécial temps froid sur l’ile de Kodiak.

La base elle-même s’étend sur  55 hectares sur Spruce Cap et la formation des recrues est menée dans toute la région environnante et à proximité de Long Island. Ils mentionnèrent tous les deux qu’ils effectuaient une manoeuvre à distance et avaient bien progressé à l’installation de leur bivouac , quand ils décidèrent de pousser plus loin vers certains terrains noueux hors de leur plan afin de surprendre leur Commandant avec un nouveau bivouac. Quand ils transmirent finalement  par radio les coordonnées de leur nouveau campement, ils dirent que leur commandant  paniquait et devint frénétique, il leur demanda s’ils avaient « vu quelqu’un ou quelque chose» ce à quoi ils répondirent étrangement non (pourquoi l’auraient-ils après tout?), et leur ordonna de retourner immédiatement à leur bivouac d’origine.

Leur commandant déclara qu’ils avaient commis une infraction très grave en poussant plus loin hors des pistes et qu’ils auraient  un débriefing après le retour à la base. Ils déclarèrent tous deux qu’ils n’avaient jamais connu ça avant. De retour à la base, ils furent immédiatement arrêtés et détenus dans une pièce par ce qu’ils appellent « des mecs gouvernementaux à l’air sérieux  comme les Men in Black », qu’on fit entrer en lévitant !!! Ils furent informés que  la réunion allait bien au-delà des habilitations normales et qu’ils ne devraient  jamais en souffler un mot. Je fus donc très surpris qu’ils relayent tout cela pour moi, mais ils étaient tous deux très clairement concernés et secoués à la table, même un an plus tard.

Au cours du débriefing par les  MIB, ils furent interrogés sur beaucoup de choses, y compris s’ ils avaient vu d’autres êtres de type humain de quelque race que ce soit ,  technologie, matériel, etc. Le SEAL poursuivit en disant que,de toutes les missions secrètes auxquelles ils avaient participé, ils n’avaient jamais  été débriefés à distance comme ça. Quand ils demandèrent aux  MIB quels autres « type d’êtres humains » il y avait , les gouvernementaux répondirent  «les autres» là-haut et qu’un tel événement n’ était pas dans leur domaine de compétences,  ni de près ni de loin que  leur habilitation requiert,  ou qu’ilsaient besoin de savoir !!! Après le débriefing, ils demandèrent à leur commandant qui étaient «les autres»  et ce qui se passait et il leur  dit de ne jamais reparler de l’incident, d’obéir strictement aux ordres, et de ne jamais s’écarter des paramètres de la mission ou d’autres parties de la plage durant leur séjour. Ils étaient tous les deux encore clairement ébranlés par l’épreuve et voulaient des réponses et me demandèrent ce que je pensais. Je leur dit que de toute évidence il semblait qu’ils étaient tombés sur un site distant où les humains travaillent aux côtés des ET où les ET sont logés. Quoi qu’il en soit, vous n’auriez jamais entendu ce type d’aveux provenant d’un civil, et provenant de deux SEALS, je dirais que quelque chose qui n’est pas terrestre se passe là-haut au Détachement de Kodiak Tout comme les rapports concernant des Tall Whites au centre d’entrainement du Nevada.

Remarque de Ken : « Le détachement des Forces d’opérations spéciales entraînement par temps froid Maritime de Kodiak est une base de la marine américaine près de Kodiak, en Alaska utilisée pour former les Navy SEALs américains. La formation comprend la survie par temps froid et un entrainement tactique poussé, dans les environnements côtiers et boisés. La base couvre 55 hectares sur Spruce Cap et la formation des recrues est menée dans toute la région environnante et à proximité de Long Island. En Novembre 2008, six classes de SEAL en moyenne 40 étudiants viennent à Kodiak chaque année pour une durée de 28 jours. Les stagiaires sont envoyés à Kodiak après avoir terminé leur sélection de  Basic Underwater Demolition / SEAL (BUD / S)  et avant qu’ils ne soient affectés à leurs équipes respectives de Seals.« 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :