L’origine de la vie reproduite par ordinateur

Vue d’artiste de l’effet d’un éclair ou d’un champ électrique intense sur de molécules simples  (à gauche : eau, ammoniac, monoxyde de carbone),  produisant d’abord de la formamide  (au centre) et ensuite l’acide  aminé le plus  simple, la glycine (à droite). A. Marco Saitta (IMPMC/UPMC)  et Franz Saija (IPCF/CNR)

Vue d’artiste de l’effet d’un éclair ou d’un champ électrique intense sur de molécules simples
(à gauche : eau, ammoniac, monoxyde de carbone),
produisant d’abord de la formamide
(au centre) et ensuite l’acide
aminé le plus
simple, la glycine (à droite). A. Marco Saitta (IMPMC/UPMC)
et Franz Saija (IPCF/CNR)

 

Article source: sciencesetavenir.fr

Par Joël Ignasse, Publié le 12-09-2014 à 19h00.

Des physiciens ont reproduit par ordinateur la célèbre expérience de Miller. Celui-ci avait démontré la possibilité d’une formation spontanée des molécules de la vie à partir d’une soupe primordiale d’atomes.

PREMIERE. Les résultats publiés dans les PNASpar Antonino Marco Saitta, professeur de l’Université Pierre et Marie Curie à l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie, et Franz Saija, de l’Istituto per i Processi Chimico-Fisici en Italie, sont remarquables. Pour la première fois, grâce à des simulations numériques à l’échelle atomique, ces physiciens ont pu reproduire l’expérience de Miller- Urey et observer la formation spontanée d’acides aminés à partir de molécules simples soumises à des champs électriques intenses.

Le père de la chimie prébiotique.

Suite

geysergif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le: 15/09/2014 à : 21h40.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :