Russie : deux SNLE mis en chantier en juillet.

© Collage : La Voix de la Russie

© Collage : La Voix de la Russie

Article source:french.ruvr.ru/

MOSCOU, 29 mai – RIA Novosti/La Voix de la Russie Les chantiers navals russes Sevmach lanceront la construction de deux sous-marins nucléaires le 19 juillet à Severodvinsk, dans la région russe d’Arkhangelsk (nord), a annoncé jeudi à Moscou un responsable de l’industrie de défense russe.

« La cérémonie de mise en chantier du cinquième sous-marin de classe Boreï (projet 955A) baptisé Kniaz Oleg (Prince Oleg), se déroulera le 19 juillet, à la veille de la Journée de la Marine russe du 29 juillet, aux chantiers navals Sevmach », a indiqué le responsable.

La mise en chantier du quatrième sous-marin de classe Iassen aura lieu le même jour à Sevmach.

Les SNLE de 4e génération du projet 995 Boreï ont un déplacement de 14.700/24.000 tonnes et peuvent plonger à 450 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 15 nœuds en surface et de 29 nœuds en profondeur. Chaque SNLE du projet Boreï sera doté de 16 missiles intercontinentaux Boulava-M à dix têtes à trajectoires indépendantes.

Deux SNLE de classe Boreï – Iouri Dolgorouki et Alexandre Nevski – sont en service dans la Marine russe. Le troisième sous-marin de ce type, le Vladimir Monomakh, devrait équiper la Marine d’ici la fin de 2014 et le quatrième sous-marin, Kniaz Vladimir (Prince Vladimir), est en chantier à Sevmach.

Capables de tirer des missiles balistiques intercontinentaux Boulava, les sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï constitueront la base des Forces navales stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins des projets 941 Akoula (Typhoon selon le code de l’OTAN), 667 BDR Kalmar et 667 BDRM Delfin (Delta-3 et Delta-4 selon l’OTAN) en 2018.

Les sous-marins nucléaires d’attaque du projet 885 Iassen ont un déplacement de 8.600/13.800 tonnes et peuvent plonger à 600 mètres de profondeur. Leur vitesse est de 16/30 nœuds. Selon les spécialistes de Sevmach, ce sont « les sous-marins les plus modernes et les moins bruyants de fabrication russe ». Ces sous-marins sont dotés de missiles supersoniques de croisière de type Oniks et Kalibr et de torpilles à guidage automatique. Le Severodvinsk, chef de file du projet 885 Iassen, a été remis à la Marine fin décembre 2013. Deux autres sous-marins, le Kazan et le Novossibirsk, sont actuellement en chantier à Severodvinsk. La remise du Kazan à la Marine est programmée pour 2015.

La Marine de guerre russe est actuellement dotée de 60 sous-marins dont une dizaine de sous-marins nucléaires stratégiques, plus de 30 sous-marins nucléaires polyvalents, ainsi que des sous-marins diesel et spéciaux.

Ref/ RIA Novosti

 VIA

Sourcela voix de la russie

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanisle:30/05/2014 à : 11h20.

cropped-capture2.jpg

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :