Le Salon naval international a entamé ses travaux à Saint-Pétersbourg

© Photo : La Voix de la Russie

© Photo : La Voix de la Russie

Article source:french.ruvr.ru/

Le sixième Salon naval international a entamé ses travaux à Saint-Pétersbourg. Dans son cadre on programme plusieurs points de presse, la présentation des échantillons d’armements et de matériel de guerre naval.

Le salon a la réputation de l’un des trois principaux du monde. Il a réuni à Saint-Pétersbourg des délégations de 50 pays. Quant aux exposants, les visiteurs verront des géants comme la Compagnie unifiée de construction navale (OSK) de Russie et le groupe français Direction des constructions navales services (DCNS), construisant les fameux porte-hélicoptères Mistral. Il est vrai que, selon le chef-adjoint de Rosoboronservice Igor Sévostianov, il ne faut pas s’attendre à quelques sensations au Salon 2013. Le commentaire de l’analyste militaire Prokhor Tebine.

« Il est surtout curieux de voir des navires de guerre. Peut-être, quelques nouveaux contrats seront conclus. Mais, hélas, moi personnellement, je ne m’attends pas à des sensations, tout en espérant le meilleur ».

Pour ce qui est des navires, il y a en effet des choses à voir ici. 35 unités de dimensions différentes mouillent l’ancre : de vedettes au sous-marin. Les navires russes méritent toute attention, raconte l’expert militaire Ilya Kramnik.

« Les bâtiments de guerre sont le clou du programme. Ils attirent toujours l’essentiel de l’attention. Parmi eux il convient de noter la toute récente corvette Boïki, qui vient d’entamer son service dans la Flotte russe de la mer Baltique ».

Il faut remarquer une particularité curieuse. Même si les Etats-Unis passent pour être la première puissance navale, au Salon ils sont très peu représentés. A la différence des entreprises du Vieux Monde qui proposent activement leur production. Ainsi à part le Mistral, le groupe français DCNS présente la toute récente corvette Gowind. Etant donné que le groupe a déjà des liens avec la partie russe, sans doute le DCNS compte en profiter pour conclure de nouveaux contrats.

Artem Kobzev
Source:
la voix de la russie
lxqax
gif

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le : 03/07/2013 à : 22h30.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :