Université flottante de l’Arctique

© ru.wikipedia.org/Alastair Rae./cc-by-sa 3.0

© ru.wikipedia.org/Alastair Rae./cc-by-sa 3.0

Article source:french.ruvr.ru

la voix de la russie

Mikhaïl Aristov

Le navire-laboratoire connus sous le nom d’Université flottante de l’Arctique appareille ce premier juin pour du port d’Arkhangelsk pour étudier l’hydrologie des mers Blanche et de Barents le navire porte le pavillon de la Société géographique russe.

C’est la premières des trois expéditions prévues cette année dans le cadre du projet unique « Université flottante de l’Arctique ». Le navire-laboratoire Professeur Moltchanov et le seul de sa classe à servir d’université flottante. Ce voyage permettra aux jeunes explorateurs de l’Arctique d’acquérir des connaissances nouvelles et de faire éventuellement des découvertes. Le programme scientifique de l’expédition a des déclinaisons océanologiques, météorologiques, hydro-chimiques et biologiques. Une attention particulière est accordée à la glaciologie, la science des glaces naturelles. Elle permet de mieux comprendre les changements climatiques dans l’Arctique qu’on appelle « la cuisine du temps », estime Konstantin Bogolitsyne, directeur scientifique de l’expédition et pro recteur de l’Université de l’Arctique basée à Arkhangelsk :

La glaciologie permet de suivre l’évolution de la situation en Arctique et sur les territoires insulaires. C’est très important surtout à la lumière de ce qui se passe au Groenland dont les glaces fondent rapidement sous l’effet du réchauffement global. Il nous est très important de savoir exactement ce qui se passe dans cette région.

En plus du travail de recherche et de formation, l’expédition est également chargée d’une mission diplomatique, notamment en ce qui concerne le Spitzberg qui est une des volets de coopération entre la Russie et la Norvège, – fait ressortir Elena Koudriachova, la rectrice de l’Université d’Arkhangelsk :

 Nous allons consacrer une demi-journée pour discuter avec nos partenaires norvégiens des grandes orientations du travail dans le Spitzberg. Nous avons également prévu une série des rencontres et des négociations destinées à mettre au point des programmes de formations et de recherche communs. Notre université est appelée à y jouer un grand rôle conformément à la décision prise par le ministère russe de l’éducation nationale et de la recherche.

Le premier voyage de l’Université flottante au eu lieu l’été dernier. Le projet a été organisé par l’Université de l’Arctique et la Société géographique russe. L’expédition de juin 2013 durera 25 jours.
Source: 

lxqax

gif

Mise à jour investigations océanographique et oanis, le  : 02 /06/2013 à : 21h45.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :