Une île fantôme au milieu du Pacifique sud

_64311441_new_caledonia624x350

Article sourcehttp://www.ufologie-paranormal.org

ufologie et paranormal

cropped-capture2.jpg

avatareraavatar i love japan

Note adm:

Samedi 20 avril 2013,14h05:

Alexis qui a fondé  ufologie & paranormal mérité un petit hommage que nous tenons à lui rendre.

L’ufologie lui a coûté cher , nous ne nous étendrons pas là -dessus, néanmoins le spécifier est normal , malgré tout il continue à s’investir dans cette filière souvent ingrate et qui attire les consommateurs de sensations venus de  tous horizons. Les gens ignorent les dessous , ce don de soi  qui se paie cash à un prix cher desfois .ALEXIS  sait ce que cela veut dire.

Alors oui nous le soutenons comme il l’ a fait pour nous qui étions à deux doigts de tout envoyer balader il y a quelques temps.

Sa sincérité, sa gentillesse et surtout sa loyauté est un exemple, voila cela est dit. Bon vent à ufo et paranormal un partenaire hors du commun pour nous, nous le remercions.

dauphin

Une île fantôme au milieu du Pacifique sud

SYDNEY (AFP) – Une île du Pacifique sud, répertoriée par Google Earth et de grands atlas mondiaux, n’existe pas, a indiqué jeudi une équipe de scientifiques australiens, partis, en vain, à la recherche de cette masse terrestre lors d’une expédition géologique.Cette île est visible sur l’atlas numérique Google Earth, sous le nom de Sandy Island, dans la mer de Corail, à mi-chemin entre l’Australie et le territoire français de Nouvelle Calédonie.Le Times Atlas of the World, un des atlas de référence, l’identifie sous le nom de Sable Island.Des cartes maritimes utilisés par le Southern Surveyor, un navire de recherches scientifiques, signalent elles aussi cette île, a raconté à l’AFP Maria Seton, membre de l’équipe scientifique partie à la recherche de cette île.Lors d’une mission d’identification des fragments de la croûte continentale australienne submergée en mer de Corail, les scientifiques n’ont jamais trouvé cette île.

« Nous voulions vérifier. Or les relevés indiquaient à cet endroit une profondeur de 1.400 mètres, soit une très grande profondeur », a ajouté Maria Seton, de retour de ce voyage en mer qui a duré 25 jours.

« C’est sur Google Earth et sur d’autres cartes. Mais on a vérifié et il n’y a pas d’île. On est vraiment étonné, c’est très bizarre« , a-t-elle ajouté.

« Une des choses les plus excitantes à propos des cartes et de la géographie, c’est que le monde n’arrête pas d’évoluer. Et garder le rythme de ces changements est une tâche qui ne finit jamais« , a déclaré à l’AFP un porte-parole de Google.

Le service hydrographique de la marine australienne, chargée de produire les cartes marines officielles, a indiqué à Fairfax Media qu’il prenait les données cartographiques communes « avec une pincée de sel », car certains détails sont dépassés ou erronés.

AFP

rainbow

La vie n’est qu’un fantôme errant ; un pauvre comédien / Qui s’agite et se débat une heure sur la scène,/ Et puis qu’on n’entend plus ; ce n’est qu’un récit / Fait par un idiot, plein de bruit et de fureur / Qui ne signifie rien

ufologie et paranormal

barre dorée

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le : 20 /04/2013 à : 14h05.

cropped-capture2.jpg

Publicités

Publié 20 avril 2013 par Sylv1 dans Mystères Marins et Légendes

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :