La disparition énigmatique de la « Reina Regente »

Reina Regente Cruiser Alboran Sea (1)

Article Source : Inexplicata

Traduction Era pour Investigation Océanographique et Oanis

oanis

Espagne : La disparition énigmatique de la « Reina Regente »Par Angel Carretero Olmedo – Andalucia Misteriosa

A la fois ici et sur le site Andalucia Misteriosa J’ai parlé du « Triangle d’Alborán » et de ses mystères, en omettant de discuter de certains sujets afin d’éviter à me articles une longueur excessive.   Des choses très intéressantes se sont produites entre les frontières de ce qui précède le «triangle» et la province de Cadix, en particulier. Le cas  dont nous allons parler célèbre un anniversaire, et nous devons remonter plus d’un siècle en arrière dans le temps.

 Le croiseur espagnol « Reina Regente », construit pour la marine espagnole dans les chantiers navals de Thompson-Clydebank, était très en avance sur son temps, avec son armement composé de fusils individuels 240 millimètres.

Le 9 Mars 1895, le temps de Cadix était médiocre, comme il l’est de nos jours, avec des vents violents et des pluies. En dépit de cela, le capitaine Francisco Sanz de Andino, commandant du navire, décida de naviguer de  Cadix à Tanger.

Sa mission était de ramener le sultan de l’ambassade du Maroc , et il était pressé, comme  souhaitait rentrer au port afin d’être présent pour le lancement d’un autre croiseur, le «Charles Quint».

Les spectateurs ont vu que le cap du navire était irrégulier car il se dirigeait vers le détroit de Gibraltar en raison des vents violents du sud-ouest. Il n’a jamais atteint le port de Tanger. Une recherche a été organisée dans l’espoir que le navire avait trouvé un port pour traverser la tempête. Tous les efforts ont été abandonnés quand les restes du navire ont été trouvés sur les plages de Tarifa et Algésiras.

Personne n’a jamais plus entendu parler de son commandant et des 420 membres de son équipage – ou de l’ambassadeur du Maroc. Ce fut la plus grande tragédie subie par la marine espagnole, avec la perte des «Baléares». Cent dix-huit ans se sont écoulés depuis sa disparition. C’ est l’un des mystères de Cadix.

[Note de l’éditeur: Pour les lecteurs qui pourraient dire « il n’y a rien d’intéressant en terme de faits ufologiques dans cette histoire » nous disons que la mer d’Alboran est l’une des régions de notre planète les plus étranges, qui a attiré l’attention d’Ivan T. Sanderson et Antonio Ribera . Pour plus d’informations s’il vous plaît lisez  http://inexplicata.blogspot.com/2012/03/ships-and-saucers-ufos-at-sea.html]

 

Information envoyée par Gilles ThomasSource/ Ref: Inexplicata.blogspot.fr 

dauphin

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le : 08 / 04/2013 à : 19h05.

cropped-capture2.jpg

Publicités

Publié 8 avril 2013 par Era dans Mystères Marins et Légendes

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :