Le triangle des Bermudes vu depuis Tioumen

 illustration source:abastrologie.com

illustration source:abastrologie.com

cropped-capture2.jpg

avatareraavatar i love japan

Note adm:

chronique

28/02/2013, 21h25:

Répondant ici même sur un commentaire, leTriangle des Bermudes est connu pour ces cas étranges.d’ailleurs il est surnommé le Triangle du diable.

Le Triangle des Bermudes se situe entre les Bermudes, Miami et San Juan, Puerto Rico.

Le mystère du Triangle des Bermudes a commencé en 1950. Un petit article paru décrivant les étranges disparitions de navires et d’avions. La zone a été nommée : Sea The Devil’s.

Une des disparitions des plus célèbres  s’est produit en 1945. Vol 19 est une escadre de cinq bombardiers navales. Cinq avions prétendument disparus alors qu’ils survolaient le Triangle des Bermudes. Les deux avions qui ont entrepris de sauver le vol 19 ont  également disparus et n’ont jamais été retrouvés. Les navires de guerre tels que le Cyclope USS et de la marine Sulpher Queen ont eux aussi  disparus sans laisser de trace.

Comme pour toutes investigations, il convient d’exploiter d’abord les éléments rationnels  en rassemblant les études géologiques, climatiques

Les phénomènes naturels sont nombreux alors nous serons prudents à toutes interprétations hâtives

Pouvons nous penser que les Bermudes révèlent autre chose que du conventionnel ?

Ce n’est pas interdit d’imaginer d’autres hypothèses, paradoxalement il faut faire attention aux amalgames directs, qui ne sont que  des impressions ou de l’intuition.

Se fier à son instinct est bien , à condition de le soumettre à rude épreuve, par la suite les avancées peuvent s’envisagées.

Nous vous proposons  un  article ci-dessous. et un reportage vidéo ( youtube )

Le mystère du triangle des Bermudes commence en 1945, le 5 décembre avec la mystérieuse  disparition d’une escadrille de 5 avions. En début d'après-midi, l'escadrille décolle pour une mission de routine. Les avions ont tous fait le plein de carburant et leurs instruments (compas, radios, …) fonctionnent parfaitement. Au retour de la missions, les transmissions radio des pilotes font états de problèmes et de phénomènes étranges, on perd ensuite le contact radio et l'escadrille ne reviendra jamais, on ne retrouvera pas les épaves.image source:abastrologie.com

Le mystère du triangle des Bermudes commence en 1945, le 5 décembre avec la mystérieuse disparition d’une escadrille de 5 avions. En début d’après-midi, l’escadrille décolle pour une mission de routine. Les avions ont tous fait le plein de carburant et leurs instruments (compas, radios, …) fonctionnent parfaitement. Au retour de la missions, les transmissions radio des pilotes font états de problèmes et de phénomènes étranges, on perd ensuite le contact radio et l’escadrille ne reviendra jamais, on ne retrouvera pas les épaves.
image source:abastrologie.com

rainbow

carte source:.abastrologie.com

carte source:
abastrologie.com

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Le triangle des Bermudes vu depuis Tioumen

Article source : bulletins-electroniques.com

bulletins-électroniques

russie15

Environnement
Le triangle des Bermudes vu depuis Tioumenhttp://www.bulletins-electroniques.com/actualites/59430.htmDes chercheurs de la région de Tioumen ont leur propre explication du mystère entourant le triangle des Bermudes. C’est ce qui a été révélé lors d’une conférence au thème pourtant bien éloigné, de prime abord, du sujet, puisqu’elle s’intitulait « Géologie et richesse en pétrole et en gaz du méga-bassin de Sibérie occidentale ». Selon Anatoli Nesterov, directeur adjoint de l’Institut de la cryosphère de la Terre, dépendant de la Section sibérienne de l’Académie des sciences russe, le phénomène observé dans les Bermudes est lié à l’accumulation d’hydrates de gaz dans les eaux de l’Atlantique.Dans le fond de l’Atlantique, dans la région des Bahamas, de la Floride et des îles Bermudes, sont concentrées d’énormes quantités d’hydrates de gaz, d’après Anatoli Nesterov. Lorsqu’il s’y produit des mouvements de terrain, il se forme des fractures tectoniques et des hydrates de gaz commencent à se décomposer. Il se dégage alors du gaz ». Si un navire tombe dans ce milieu, poursuit le chercheur, en raison de la brusque baisse de la densité de l’eau, il est attiré vers le fond. Le même effet destructeur s’observe lorsqu’un avion est pris dans un nuage de méthane, formé par le dégagement de ce gaz dans l’atmosphère ; en conséquence, l’avion s’écrase.Cette hypothèse, convient Anatoli Nesterov, n’est pas prouvée scientifiquement, pour l’instant. Mais la présence d’amas d’hydrates de gaz dans les eaux de l’Atlantique a été confirmée lors du programme américain de forage à de grandes profondeurs réalisé au milieu des années 80. Les hydrates sont, rappelons-le des combinaisons solides, qui se constituent à partir du méthane et de l’eau, dans certaines conditions de température et de pression. Ils se rencontrent principalement dans les océans et les régions septentrionales de merzlota [1].Les hydrates naturels, qui contiennent du méthane, ont été découverts en URSS. En 1965, Youri Magakon, un jeune chercheur de l’Université Goubine, avait fait état de la possibilité de l’existence de gisements d’hydrates de gaz à l’état naturel. Un an et demi après, était découvert le gisement de Messoyarskoyé, au-delà du Cercle polaire. Jusqu’au milieu des années 80, un programme d’étude des hydrates de gaz a été conduit en URSS. Les spécialistes estiment aujourd’hui que les réserves de gaz se trouvant dans les hydrates de gaz naturels sont supérieures d’au moins une centaine de fois à celles prospectées dans les gisements de gaz traditionnel. Plus de 220 gisements d’hydrates de gaz ont été découverts. Ils pourraient suppléer demain les réserves de gaz naturel.Replacée dans ce contexte de l’existence à l’état naturel, dans les océans, d’énormes quantités d’hydrates de gaz, l’hypothèse d’Anatoli Nesterov mérite pleinement d’être prise en considération.
spacer
>> Suivant 
spacer
<< Précédent 
spacer

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S’abonner au
BE Russie
 >>

spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d’utilisation >>
spacer
spacer
spacer
Pour en savoir plus, contacts : – Anatoli Nesterov, Directeur adjoint de l’Institut de la cryosphère de la Terre – Fax : 00 7 345 268 87 87, Tél: 00 7 345 268 87 82 – Email: nesterov@ikz.ru
– [1]: http://fr.wiktionary.org/wiki/merzlota
Code brève
ADIT : 59430
Source : strf.ru, citant l’agence IA Invur – 27/05/09
Rédacteur : Nicolas Quenez
spacer
spacer
Origine : BE Russie numéro 21 (9/06/2009) – Ambassade de France en Russie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/59430.htm

barre dorée

Mise  à jour investigations océanographique et oanis, le 28/02/2013 à : 21h 25.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :