Technologie des fonds sous-marins

Article source: ec.europa.eu/

head-artcle_fr

L’exploration des eaux profondes des océans et des caractéristiques des fonds sous-marins (y compris de leur géologie) serait irréalisable sans le développement d’équipements très spécialisés. De nouvelles technologies sont indispensables pour permettre aux chercheurs d’étudier l’environnement pélagique souvent dangereux. Dans le cadre de nombreux projets soutenus par le programme MAST (Sciences et Technologies marines) de l’Union européenne, des chercheurs mettent au point des technologies dans ce domaine, à l’instar de nombreux projets EUREKA coordonnés par le « parapluie » EUROMAR. En voici quatre exemples.

1. Projet ALIPOR – Ce submersible entièrement automatisé descend jusqu’au fond des mers pour y effectuer des expériences, y recueillir des données et, mission accomplie, remonter à la surface.

2. SIRENE est une navette télécommandée qui installe, avec une extrême précision, des laboratoires sous-marins jusqu’à 6000 mètres deprofondeur, en utilisant un système de communication télé-acoustique de pointe.

3. Le projet ROMAN, lancé dans le cadre du parapluie EUROMAR, a mis au point un robot capable, à grande profondeur, d’effectuer des travaux lourds et de remplacer les plongeurs dans des situations dangereuses.

4. AMADEUS est un programme de recherche visant à améliorer la dextérité et les capacités sensorielles des systèmes sous-marins télécommandés de manipulation. Sur la photo, un prototype capable de recueillir des échantillons d’organismes, de sédiments ou de roches avec une très grande précision.

extrait de l ‘ article 

L’exploration des grands fonds

à la source cliquez sur la bannière planète ocean en haut de l ‘article.

barre dorée

Mise à jour investigation océanographique et oanis, le 22/01/2013, 13h45.

cropped-capture2.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :