Légendes Urbaines de Toronto : les ovnis sur le lac Ontario

Article envoyé par notre ami Gilles Thomas – Traduction Era –

Source : http://torontoist.com/

Si votre eau du robinet a un goût d’ET, c’est peut-être parce qu’il y a une base extraterrestre dans le lac Ontario.

PAR PATRICK METZGER

Photo by SnapHappyExpat from the Torontoist Flickr pool.

Photo by SnapHappyExpat from the Torontoist Flickr pool.

Avez-vous déjà été aveuglé par un flash de lumière tout en marchant le long de la rive du lac Ontario, puis réveillé 12 heures plus tard, face cachée, dans le gravier,  sans mémoire et votre pantalon à l’envers ? Vous avez sans doute pensé: «Hé, qu’est-ce qui se passe? Je n’étais pas dans le quartier des divertissements nuit dernière. « 

Le mystère pourrait être résolu. Selon l’internet, il s’agit d’une base OVNI placée juste sous le lac Ontario.

C’est vrai, allez sur Ask Jeeves et recherchez  « lac Ontario base d’ovnis » et vous tomberez sur de nombreuses références à l’étrangers sur la supposée base secrète comme dans le paragraphe  ci-dessous,   qui est censé être une liste abrégée de toutes les bases extraterrestres de la planète .

Entrées du lac Ontario avec possibles bases d’ovnis et cités  sous-marines… Les Lumières de l’Ontario des sphères de couleur orangée ont été aperçues sortant/plongeant dans le Lac Ontario. La zone d’activité la plus intense se trouve entre   Oakville and Toronto. Il peut y avoir une connexion à la centrale Hydro-électrique de Lakeview  [Note de l’éditeur: Cette centrale est à Mississauga], car beaucoup de ces OVNIS ont été vus se dirigeant dans cette direction.

La source de cette information étonnante est le livre  convenablement intitulé  Les bases souterraines Extraterrestres, écrit  par un «commandant X. » Le témoin oculaire livre des documents et des preuves photographiques de manigances aériennes sur et autour du lac qui sont censés avoir eu lieu pendant un certain nombre d’années .

Malheureusement, ces comptes ne sont pas confirmés par d’autres sources, et le commandant énigmatique n’a pas pu être joint pour commenter directement ou par l’intermédiaire de son éditeur, dont l’adresse e-mail est « MRUFO8@hotmail.com. » Et  un tel profil est problématique quand il s’agit de vérifier les histoires.

Une autre source prétendant qu’il y a des phénomènes surnaturels dans notre approvisionnement en eau est désormais le livre sortis des presses  Le Triangle des Grands Lacs, publié en 1977, lorsque le concept des triangles étant des véhicules qui  disparaissent frappait toujours l’imagination du public.  L’auteur Jay Gourley a affirmé que la région autour des Grands Lacs avait un taux anormalement élevé de navires et d’ avions qui disparaissent, et que les disparitions étaient parfois associées à des phénomènes aériens étranges. Cependant, les théories de Gourley ont été rapidement démenties par les sceptiques, qui ont observé que les navires disparus sont une réalité de la vie sur les grands plans d’eau soumis à de brusques tempêtes massives.

Une conversation avec André Morin, directeur canadien du Mutual UFO Network (MUFON), n’a mis au jour aucune information nouvelle. Il ne pouvait que nous indiquer plusieurs des mêmes sites mentionnés précédemment, le tout ramenant à l’insaisissable commandant X.

Bien sûr, les gens se disent encore voir des choses étranges au-dessus du lac. Toutefois, une recherche rapide sur YouTube démontre que les vidéos des événements sont généralement risiblement truquées, ou si floues et granuleuse que cela pourrait être n’importe quoi depuis une tour de téléphonie cellulaire à distance à un  chien vomissant des cierges dans un placard à balais.

Angus Armstrong, maître de port et chef de la sécurité de l’Administration portuaire de Toronto, affirme que la plupart des observations de lumières non identifiées peut être expliqué par l’urbanisation rapide de la région autour du lac. « L’autre côté du lac Ontario, à St. Catharines et près de là, l’habitude d’être beaucoup plus sombre. Comme cela est passée d’une petite ville endormie, il ya beaucoup plus de lumières flottantes et le scintillement dans le ciel. Et la différence entre l’eau et température de l’air peut produire des réflexions étranges. « 

Armstrong cite également le trafic aérien a augmenté en raison de signalements d’ovnis, mais reconnaît que lui-même peut se tromper. « Je suis allé là-bas pour aider ce qui ressemble à un navire en détresse, et ai fini par chasser une lumière qui ne se rapprochait jamais. »

Ainsi, les preuves d’une base extraterrestre ne sont pas fortes. Mais comme tout amateur d’OVNI   vous dira, l’absence de preuve n’est pas une preuve d’absence, et le lac Ontario reste profond  et sombre, avec beaucoup de place pour les mystères.

Publicités

Publié 7 décembre 2012 par Era dans OANIS/OSNiS/USOS/Ufo/OVNI( s)

Tag(s) associé(s) : , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :