OVNIs : Le chef des plongeurs d’Océan X témoigne

Note adm:

22/10/2012, 19h15:

L’investigation au sujet de l’intrigue de la Baltique continue, par logique nous reprenons yves Herbo qui s’investit dans cette affaire en récoltant pour nous ( le public) des informations, nous lui louons ce travail.

OVNIs : Le chef des plongeurs d’Océan X témoigne

baltic-new-2.jpg

Après être rentré d’une conférence-croisière concernant les découvertes faites dans la Mer Baltique (voir ici en bas), Dennis Asberg est resté un moment a discuter les nouvelles sur Facebook et a fini par parler un peu plus de ses propres expériences, et expliquer son état d’esprit très ouvert (en comparaison à la moyenne et surtout à Peter Lindberg , le chef de l’expédition plus terre à terre, avec un peu d’humour). Dennis Asberg nous avait déjà fait part de son gros problème de santé et de son année 2011 très mouvementée, mais il a décidé de révéler au public ce qui lui était arrivé en 1996, et il y voit un lien avec ce qui s’est produit en 2011. Voici une retranscription traduite intégrale de son témoignage, rien n’a été coupé :

Dennis Asberg :  » Ce que je veux faire !

1, Obtenir une réponse à ce qu’est l’objet, peut être la plus importante découverte de l’humanité, je vois des signes de cela déjà et bien plus encore.

2, Aller au pôle Sud et faire une enquête sous-marine. Rechercher ce qu’on appelle la Base.

3, Construire un Musée de l’épave, nous en savons plus sur la lune que sur nos fonds marins… Maintenant est le temps de prendre la responsabilité de l’histoire avant qu’il ne soit trop tard et qu’elle ne disparaisse pour toujours… avançons avec chaque chose maintenant… avant que ça soit pillé et se retrouve sur le marché noir. chacun devrait avoir le droit de voir notre histoire.

4, Les trois oeufs Fabergé disparus de la compagnie Carl Fabergé, qui fut maître joaillier du tsar Nicolas II. Les oeufs de Pâques très célèbres que le Tzar a donné en cadeau de Pâques à sa mère et à sa Tzarina. Un total de 50 oeufs, chacun unique et extrêmement précieux à ce moment-là, ont été faits. Aujourd’hui, la valeur en est encore un peu plus haute, la valeur d’un oeuf serait d’environ 28 millions de USD.

À l’époque de la révolution russe et après, bon nombre des oeufs ont été dispersés partout dans le monde. Les allées et venues des 50 œufs au cours des décennies peuvent le plus souvent été retracées, sauf trois d’entre eux ; Hen Egg avec Sapphire Pendant (1896), Royal Danish Egg (1903) et Alexander III Commemorative Egg (1909).

Une remarquable « histoire » a été racontée à l’équipe Océan X il y a une quinzaine d’années. Elle avait tout ce qui est nécessaire pour faire un bon film ; La révolution russe, le Tzar essayant de sauver quelques objets de valeur, un jeune apprenti de Fabergé qui emballe soigneusement les oeufs et d’autres objets de valeur dans des caisses qui ont été ensuite secrètement, tandis que les rues étaient pleines de patrouilles des bolcheviks, dissimulés à bord d’un navire. Le navire quitte Petrograd et coule à cause de raisons assez floues sur son chemin vers sa destination. Oui, il a fallu quelques années avant que nous comprenions que cela pourrait être une histoire vraie !

Dennis Asberg :   » La Base … Comme vous le savez, beaucoup se sont approchés de moi, et même des gens qui en savent beaucoup plus que nous en savons nous même …. et oui une base sous marine sous la glace de l’Antarctique, faite par  » d’autres. « 

Il était difficile d’y croire venant d’une personne … mais il y en a d’autres qui m’ont informé de tous les détails…

MPE :
 » Ces gens sont-il sûrs, on peut les croire ? Qui sont-ils? historiens? « 

Dennis:
… d’ anciens agents du S.A.S, CIA-SPC
Ils ne savent pas à quoi ça ressemble … mais ils savent que c ‘est là.

Maintenant, je vais vous révéler un secret … êtes-vous prêt?

En 1996, il y a eu un disque planant au-dessus Ursvik – Sundbyberg (Stockholm, Suède).
Je le sais et suis 100% honnête.
Vrai de vrai, noir et gris, pas de son, pas de lumière, tôt le matin .. taille de 1000 mètres de diamètre !

Maintenant, pour la première fois je viens de vous révéler mon secret … croyez ce que vous voulez …
J’ai regardé l’objet pendant plus de dix secondes …. difficiles à dire, mais disons à 200 mètres au-dessus du sol
Incroyablement large d’environ 1000 mètres (1 kilomètre), d’abord je n’ai pas compris ce que j’ai vu … mais après 3-4 secondes, j’ai compris que c’était nouveau à mes yeux.
Je l’ai bien regardé … et après 6-7 secondes il a disparut si vite que j’ai à peine eu le temps de le percevoir.

Ce fut difficile, mais maintenant je l’ai fait, Vous me comprenez maintenant. tout est si étrange …

Je l’ai vu et j’ai crié à ma femme, « regarde,regarde, » , quand elle est arrivée, il était trop tard
Cela a été très difficile d’oser vous le dire … mais maintenant je l’ai fait !

ma famille l’a su tout le temps. Ursvik a été l’unité de recherches de la défense de la Suède… avec beaucoup de secrets, et même mon grand-père a travaillé là. ainsi pour moi c’est très étrange…. et maintenant nous avons trouvé un objet… ainsi pour moi c’est étrange… mais les morceaux de puzzle commencent à créer une image maintenant.

PN :  » ainsi vous veulez dire que la découverte du cercle et votre observation ont un rapport l’un avec l’autre ? « 

Dennis Åsberg :  » non ? ? ? – Dennis Åsberg : je dors avec ça et je me réveille avec ça au cours des années… et alors il s’est produit que j’ai eu cette année 2011 très secouée. goodnight everyone.

Étonnantes révélations donc du chef des plongeurs d’Océan X sur un objet gigantesque vu en 1996 et ayant les mêmes couleurs et apparences que l’anomalie 1 au fond du Golf de Botnie.

Une analogie entre un évènement assez lointain et qui semble avoir légèrement modifié et orienté la destinée de Dennis Asberg : c’est tout à fait le sentiment qu’il ressent. Et c’est aussi très étrangement une analogie avec ce qui m’est arrivé à moi-même, lorsque j’étais enfant, et mon propre ressenti sur différents évènements qui me sont arrivés tout au cours de ma vie (et celle de mon entourage obligatoirement). Tout comme lui, après avoir vu cette grosse sphère blanche à 15-20 mètres au-dessus de moi, je pense très sérieusement que ma vie n’a plus été celle d’un enfant ordinaire, et je m’aperçois même (tardivement) que la plupart de mes réactions (devenues négatives à mon sens) pendant une assez courte période (heureusement !), ont été engendrées par cette lutte inconsciente entre ma destinée « normale » et « l’autre », celle dont j’ai pu prouver l’existence par sa constance et répétition, au cours du temps et de celui de mon entourage. Que dire rapidement sans paraître fou ou « inventif », alors même qu’on ne tente pas de convaincre qui que ce soit ? Ces données et preuves ne concernent pas que mes propres expériences, mais aussi celles dont m’a témoigné mon propre père et plus largement par ma famille du côté paternel (ma mère étant de la DDASS, abandonnée enfant avec son frère, peu de données). Cela m’a donc prouvé qu’il existait déjà, avant même ma naissance, une interaction étrange et une certaine « protection », un peu aussi comme si « quelque chose » provoquait des évènements violents ou évidents, tout en « réparant » ou empêchant des conséquences souvent néfastes évidentes. L’impression que « quelque chose » veut prouver son existence à ma famille paternelle (la seule que je peux « vérifier »), et ce depuis plusieurs générations ! Peu de rapport avec les OVNIs à priori, et pourtant… c’est bien un OVNI (dans le sens technique du terme) qui semble avoir déclenché en moi et autour de moi ces évènements étranges… dont je suis en train de faire la longue synthèse, et qui fera l’objet d’une publication.

Traduction de Dennis Asberg par Marc-Philippe Evrard et Yves Herbo

La BASE de l’Antarctique :

Voici à quoi fait référence Dennis Asberg quand il parle de la Base et des informations qu’on lui a donné :

Une découverte en Antarctique pourrait changer le monde

antarctique.jpg

Des nouvelles dérangeantes ont fait l’objet d’une fuite à partir du continent géant en bas du Monde. Les chercheurs russes postés près de l’énorme Lac Géant sous glaciaire Vostok au pôle Sud ont signalé des anomalies  et des incidents étranges au cours des dernières années qui semblent parfois aux frontières de la folie rampante.

Des structures artificielles trouvées sous 3 km de glace

En avril 2001, un des grands secrets du monde a été révélé : une ancienne structure ou un appareil qui se trouvait enfermé des kilomètres  glace dure sur l’Antarctique a été détecté par un satellite espion itinérant. L’armée américaine s’est immédiatement employée à annuler les rapports et cela a été  consciencieusement respecté parles médias d’information traditionnels

Malgré le blackout des informations, des rapports ont encore fait surface selon lesquels un projet de fouilles secrètes avait commencé dans la foulée de la découverte. Certains pays européens ont formellement protesté contre la fouille par l’armée américaine.

antarctique2.jpg

 » Si c’est quelque chose que l’armée américaine a construit là-bas, alors ils violent le Traité International sur l’Antarctique  » , a déclaré un assistant de Nicole Fontaine, au moment où elle était présidente française du Parlement Européen.

 “ Si non, c’est quelque chose vieux d’au moins 12,000 ans, ce qui est la durée depuis laquelle la glace recouvre l’AntarctiqueCela en ferait la plus ancienne construction faite par l’Homme sur la planète. Le Pentagone doit tenir compte des appels du Congrès et publier ce qu’il cache.

L’entrée de la base 211  sur google earth Les coordonnées sont : -66.553217, 99.838294

(… ) En juin 1992, le magazine français CIEL ET ESPACE, consacra un dossier complet sur « Le vrai visage de la Terre ». En effet, le dossier expliquait : « De vastes régions du globe sont encore largement inexplorées, en particulier dans l’Antarctique. Surprise : le Groenland et le continent blanc lui-même ont révélé au radar du satellite ERS de grandes différences de relief par rapport à la cartographie traditionnelle. Sur ces images, le relief de la Terre antarctique est reconstitué d’après les données fournies par le satellite européen. Différences d’altitude découvertes par ERS : plus de 500 mètres ! ». Plus loin, on pouvait lire : « ERS a mis en évidence d’importantes inexactitudes dans les actuelles cartes du relief du continent antarctique… ».

Voici les trois images du continent Antarctique‚ rectifiées par le satellite ERS. Comme vous pouvez le constater‚ un trou béant‚ à la limite effrayant‚ perfore le continent blanc. Ce qui est totalement étonnant c’est à la fois sa taille (1/3 et demi par rapport au continent) et son emplacement. Nous avons comparé ces images en trois D avec une carte traditionnelle. La dépression débuterait à l’emplacement de ce qui est habituellement nommé la banquise de Ross‚ précisément devant la mer de Ross. De toute évidence‚ en vue des images de l’ ERS‚ le gigantisme de la dépression dépasse de loin cette simple « banquise ». L’affaissement englobe pratiquement la totalité du quatre-vingtième parallèle de l’hémisphère Sud. Vérifiez et comparez‚ vous-même‚ sur une carte.

33628890hollow-earth-terre-creuse-1-jpg.jpg

L’ Antarctique vue de profil selon les clichés établis par le satellite ERS-1. Le radar digital élevation model (DEM) se termine à 81.5 degrés de latitude sud. Au-delà se trouve sans doute la véritable ouverture

3554225hollow-earth-terre-creuse-gif.gif

L’Antarctique vue de face selon les clichés établis par le satellite ERS en 1992. La banquise de Ross est inexistante et une monumentale dépression perfore le continent blanc.

3406715hollow-earth-terre-creuse-2-jpg.jpg

L’ Antarctique vue de dos selon les clichés établis par le satellite ERS

Sources : http://area51blog.wordpress.com/2011/05/05/une-decouverte-en-antarctique-pourrait-changer-le-monde/

http://mediathequedelufologie.wordpress.com/2010/12/18/antarctique-un-autre-monde/

Yves Herbo SFH 10-2012

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :