Océan : écoutez des sons enregistrés à 642 mètres de profondeur

Article envoyé par Maxine du Blog Maxine-Voyance   Source :  http://www.futura-sciences.com 

Les chants d’oiseaux, de dauphins ou de baleines sont étudiés et analysés par de nombreux passionnés. Mais connaissez-vous ceux des poissons ? Une équipe américaine a immergé un hydrophone pendant 24 heures à plus de 600 mètres de profondeur. Des sons ont été identifiés… mais pas tous. Voulez-vous les écouter ?

Les zones profondes des océans grouillent de vie. Les images ou les vidéos montrant des poissons parfois monstrueux, des calmars vampires ou encore des crabes velus, sont nombreuses. Avez-vous déjà écouté cette vie ?

Alors la mer n’est finalement pas le monde du silence ? Non, car les poissons, comme les cétacés, peuvent produire des sons. Mais pour quoi faire ? Pour discuter ! La communication visuelle n’est pas toujours efficace dans un monde où la lumière est absente.

Une équipe de biologistes de l’université du Massachusetts Amherst a immergé un hydrophone à 642 mètres de profondeur, sous la surface de l’Atlantique nord (dans un canyon au sud de George Bank, dans le golfe du Maine). Beaucoup de sons d’origine biologique ont été enregistrés.

Certains ont été émis par des baleines à bosse, des baleines pilotes ou encore des dauphins. En revanche, douze enregistrements n’ont pas pu être associés à des espèces précises. Il pourrait s’agir de sons de cétacés ou… de poissons.

L’hydrophone se trouve dans la boule verte, sous la main gauche de Juan Espana. C’est en effet ce pêcheur qui s’est chargé de mettre en place le dispositif, situé au centre d’un panier à crabes, et de le récupérer après 24 heures. Preuve qu’il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un navire onéreux pour étudier le fond des mers. © UMass Amherst

Écouter les profondeurs

 Lire la suite

Publicités

Publié 31 janvier 2012 par Era dans océanographie

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :